Brevet : Google trainé en justice pour Chrome

0064000001798428-photo-google-chrome-logo.jpg
La société israélienne Red Bend, spécialisée dans les logiciels de gestion à destination des mobiles, vient de déposer une plainte à l'encontre de Google en accusant la firme californienne d'avoir violé l'un de ses brevets. Plus précisément, Red Bend aurait déposé des droits sur une technologie que Google aurait implémenté au sein de son navigateur Chrome sous le nom de Courgette (si, si).

Courgette est un algorithme de compression utilisé au sein du gestionnaire de mises à jour du navigateur afin de réduire la consommation de bande passante pour l'internaute. A propos de cette technologie Google explique : « nous voulons des mises à jour plus petites parce que cela réduit les potentielles vulnérabilités. Si la mise à jour est dix fois plus petite, nous pouvons en diffuser dix fois plus par unité de bande passante ». Red Bend explique avoir vendu cette technologie dans un but similaire à des fabricants de téléphones et opérateurs mobiles.

Cette plainte a été déposée auprès de la cour du Massachusetts et précise qu'en plus d'avoir violé cette technologie, Google en a publié le code source. Red Blend aurait déposé ces droits en 1998, lesquels auraient été accordés en 2003 soit bien avant la publication de la première mouture de Chrome en septembre 2008.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Amazon annule son MMO sur Le Seigneur des Anneaux
Comparatif des meilleures chaises de bureau ergonomiques (2021)
Test Sony Bravia XR-55A90J : le téléviseur OLED qui en met plein la vue
Quel est le meilleur service de SVoD pour regarder votre film ou série du samedi soir ?
Resizable BAR : le point sur la technologie, les performances chez NVIDIA
D’ici fin 2021, on pourra utiliser Starlink en mobilité (avec une grosse antenne quand même)
Quel est le coût d’entretien d’une voiture électrique ?
Comparatif des meilleurs smartphones à - 300€ (2021)
Test ASUS ROG Flow X13 : quand RTX 3080 en perfusion rime avec frustration
Google : le FLoC ne fait pas l'unanimité chez Microsoft et Opera
Haut de page