HTML 5 : Microsoft rejoint le groupe de travail

Par Julien Jay
le 10 août 2009 à 17h26
0
Dans l'histoire du géant mondial des logiciels, Microsoft, l'élaboration et/ou le respect des standards est certainement au centre de bien des polémiques. Si par le passé la société de Bill Gates, semblait favoriser ses propres formats, en tentant de les imposer comme standard de facto, Microsoft s'ouvre petit-à-petit sans forcément apaiser les débats, craintes ou autres critiques. On pense bien évidemment à la certification ISO de l'OpenXML... Au-delà de cet exemple bien précis, la question du respect des standards Web est toujours d'actualité pour Microsoft, dont les récentes versions de son navigateur vedette se sont montrées plus respectueuses des standards établis.

Et alors que la dernière évolution de la norme HTML utilisée pour décrire les pages Web remonte à 1999, Microsoft rejoint Apple, Google, Opera et Mozilla dans le groupe travaillant à l'élaboration du futur standard HTML 5. Vendredi dernier, l'un des chefs produits d'Internet Explorer déclarait : « Dans le cadre de notre travail futur, l'équipe en charge d'Internet Explorer passe en revue le brouillon actuel des spécifications éditeur de l'HTML5 et regroupe nos observations. Nous voulons partager nos pensées et en discuter avec le groupe de travail. Je publierai nos notes après les avoir collectés afin de développer nos retours. Pour le moment nous avons plus de questions que de réponses, mais je pense qu'en discuter publiquement est le meilleur moyen de faire des progrès ».

Dans sa forme actuelle, le brouillon des spécifications HTML 5 propose plusieurs améliorations comme la prise en charge native audio et vidéo, la possibilité de stocker des données sur un ordinateur local afin de proposer des applications Web fonctionnant en mode déconnecté, la gestion des canevas pour des graphiques 2D sophistiqués ou encore le glisser/déposer pour la conception de meilleures interfaces applicatives.

Si Microsoft dispose, par le biais de Chris Wilson, d'un co-président au sein du World Wide Web Consortium (W3C) en charge de la ratification des standards Web, l'éditeur a pour l'heure laissé la tâche à ses concurrents d'avancer sur la définition du HTML5. De plus, les travaux sur le HTML 5 sont actuellement dirigés par le WHATWG ou Web Hypertext Application Technology Working Group, une entitée crée il y a quelques années par les éditeurs logiciels (NDLR : les concurrents de Microsoft), qui n'appréciaient guère la direction prise par le W3C au sujet du XHTML 2.0. Voilà qui laisse la porte ouverte à de nouveaux débats ou discussions.

En attendant, Microsoft semble se préoccuper sérieusement de l'effort HTML 5 en s'attardant sur les aspects les plus avancés des spécifications. C'est un point important vu le changement de philosophie somme toute récent de Microsoft et le fait qu'Internet Explorer reste malgré tout le navigateur le plus utilisé à travers le monde.

0000011D02280002-photo-firefox-35-html5-video.jpg

Vidéo incorporée dans une page HTML 5
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

BMW va lancer sa trottinette électrique E-Scooter à l'automne 2019
Huawei en discussion avec Aptoide pour remplacer le Google Play Store
Fujifilm dévoile le GFX 100, un appareil photo embarquant un capteur de 102 Mpx
Apple développe un système de tracking publicitaire respectueux de la vie privée
DJI va équiper ses drones de capteurs d'avions et d'hélicoptères dès l'an prochain
L'entreprise Ivalua : nouvelle licorne française... ou pas ?
Une version mobile de League of Legends en développement chez Tencent
S'il était banni de Chine, Apple pourrait perdre 30% de ses revenus
Suite aux protestations meurtrières, l’Indonésie ralentit Facebook, Whatsapp et Instagram
Ouya : la console stoppée pour de bon le 25 juin
scroll top