🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Windows 7 E : pas suffisant pour Opera Software

01 juin 2018 à 15h36
0
02222754-photo-bruxelles-internet-explorer.jpg
Suite à la plainte déposée par l'éditeur norvégien Opera Software auprès de la Commission Européenne, Microsoft a décidé de déployer une version spéciale de son système d'exploitation sans Internet Explorer 8. Rejoint par Mozilla et Google, Opera estime que l'intégration du navigateur de Microsoft porte inévitablement préjudice aux principes de concurrence et pointe du doigt un abus de position dominante.

Cependant, les initiatives de Microsoft ne sont pas satisfaisantes pour Opera. En effet, dans un billet publié sur le blog officiel de Windows, Yochay Kiriaty, « évangéliste technique » chez Microsoft explique que par défaut, Internet Explorer 8 sera désactivé afin que « les fichiers ne puissent être chargés par le système d'exploitation et donc rendus indisponibles pour l'utilisateur de la machine ». Cependant tous les composants seront physiquement présents « puisqu'ils font partie du coeur de Windows ». D'ailleurs, plusieurs navigateurs alternatifs utilisent le moteur d'IE.

Hakon Wium Lie, chef des opérations techniques de Microsoft explique à ComputerWorld : « ce n'est pas le petit changement de Microsoft qui restaurera la compétition des navigateurs sur l'ordinateur ». Car plutôt que de retirer IE8, ce dernier est tout simplement désactivé. « le moteur de rendu sera toujours présent », rajoute M. Lie, avant d'ajouter : « qui sait ce qui peut se passer avec Windows Update ? Vous pouvez vous réveiller un matin et voir IE8 sur votre machine à nouveau ».

02305950-photo-ie8-desactivation-par-d-faut.jpg


Pour Opera la solution est simple, Microsoft devrait proposer un formulaire laissant l'internaute décider du navigateur à utiliser. Dans le cas où les logiciels seraient pré-installés, il suffirait alors de les activer. Sinon, un téléchargement automatique suivi d'une installation se mettraient en place. Il s'agit d'ailleurs d'une idée soulevée par la Commission Européenne au mois de juin. Pour l'heure les autorités européennes n'ont toujours pas rendu leur verdict, reste à savoir si la solution mise en place par la firme de Redmond sera jugée assez satisfaisante pour empêcher le monopole de Microsoft sur le marché des navigateurs. Affaire à suivre...
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Bientôt des boutiques Microsoft à côté des Apple Store
Monoprix monte en puissance sur le Net
Cybersécurité : la résistance française s'organise
Nokia gagne 1% de parts de marché au second trimestre
Mandriva Flash Spring 2009, du Linux live et nomade
Code-barre 2D : des flashcodes s'invitent dans les abribus de Paris
Les opticiens s'essayent à la vente par internet
CA place son M. Open Source au conseil de l'OASIS
Bouygtel lance le Samsung Galaxy à un prix moins cher que prévu
L'iPhone s'impose comme un terminal dédié au jeu mobile
Haut de page