Prise en main de Google Chrome

03 septembre 2008 à 13h05
0
01582608-photo-chromoe-logo.jpg
Le navigateur de Google est finalement arrivé et son nom, comme vous le savez probablement déjà, est Chrome. Bien qu'il soit open source, le logiciel n'est disponible en téléchargement que pour les utilisateurs de Windows. Chose appréciable, le fichier d'installation de ne pèse que 475 ko.

L'interface
Avec une interface plutôt dépouillée, Chrome s'inscrit véritablement dans la lignée des produits de Google. En terme d'ergonomie, l'interface s'inspire de celle d'Opera : les onglets de navigation sont placés au-dessus de la barre d'adresse. D'un simple glisser-déposer ces onglets peuvent être ré-ordonnés ou ouverts dans une autre fenêtre. Les utilisateurs de Firefox ne seront donc pas totalement dépaysés. Pour profiter au mieux d'une interface simple, Chrome n'intègre pas de barre d'outils, quant à la barre d'état, celle-ci n'apparaît que très brièvement en bas à gauche lors du chargement d'une page web. Pour l'instant, l'interface reste standard : il n'est pas possible de rajouter d'autres boutons, ni de changer le thème de l'interface.

01582580-photo.jpg
La barre d'onglet


La rapidité
015E000001582616-photo-gestionnaire-de-chrome.jpg
En se basant sur WebKit et un nouveau moteur JavaScript « V8 », l'affichage des pages est extrêmement rapide. Nous avons observé des performances un peu meilleures que celles de Firefox 3.0.1 et comparables à celles de Safari 4. En termes de stabilité, Chrome introduit une nouvelle technologie multi-processus par laquelle chaque onglet peut être géré indépendamment des autres. Ainsi si une page web mal codée devait rendre la navigation du site impossible, cela n'affecterait pas l'utilisation des autres onglets. Par la suite l'utilisateur n'aurait qu'à fermer cet onglet et/ou à analyser l'état de son processus sur un gestionnaire de tâches directement embarqué dans Chrome.

L'historique
Chrome analyse précisément l'historique de votre navigation pour vous présenter au démarrage - ou à l'ouverture d'un nouvel onglet - une liste des sites les plus visités sous forme de vignettes au côté d'un moteur de recherche et d'une liste des favoris récents. Bien sûr, il est aussi possible de déterminer votre page d'accueil par défaut. Chrome propose aussi une page interne listant l'intégralité de votre historique classée par date ainsi qu'un moteur de recherche dédié.

01582594-photo.jpg
La page d'accueil par défaut


Les outils
01582596-photo.jpg
Chrome intègre un mode de navigation privée. Lorsque ce dernier est actif, aucune page visitée n'est enregistrée dans l'historique du navigateur ou l'historique des recherches. Par ailleurs aucun cookie ne sera conservé. Aussi, les développeurs web seront ravis d'apprendre, que l'inspecteur d'éléments des pages, accessible depuis un clique droit, donne des informations très précises sur l'architecture du code HTML et de la feuille de style.

Les particularités
01582588-photo.jpg
L'utilisateur devra néanmoins se familiariser avec quelques particularités. Exit le champ de recherche, celui-ci est désormais fusionné avec la barre d'adresse pour former la « Omnibox ». Il est possible de choisir son moteur de recherche favori dans les options du navigateur. Bien sûr, Google en a profité pour placer le sien par défaut. Notez que pour entrer dans le mode plein écran, il est inutile de presser la touche F11 : cela ne fonctionnera pas! Il faudra avoir préalablement crée un raccourci de la page web. Plutôt contraignante, heureusement que cette procédure n'est pas requise pour le visionnage des vidéos.

Un navigateur perfectible
Avec Chrome, Google prétend proposer un outil optimisé pour les applications Internet d'aujourd'hui. Il est vrai que le moteur JavaScript est très performant. Cependant, le navigateur ne semble pas prendre en charge les flux RSS; il ne lit pas non plus les fichiers XML.

Au lendemain de sa sortie, les performances de Google Chrome et la stabilité du logiciel sont plutôt prometteuses. Mais cela suffira-t-il à convaincre les utilisateurs de Firefox habitués à leurs précieuses habitudes de surf?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Dyson laisse tomber son projet de voiture électrique
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top