Amazon, Apple et Google s’allient pour promouvoir l’intercompatibilité des objets connectés

C’est un petit pas pour Amazon, Apple et Google, mais un grand pas pour les objets connectés. Les trois géants ont, en effet, uni leurs forces autour de l’alliance Matter. L’objectif ? Favoriser le développement de solutions domotiques intercompatibles.

Le monde de la domotique est en ébullition. Hier, le groupe de travail CHIP (Connected Home over Internet Protocol), qui réunit notamment Google, Amazon, Apple, mais aussi d’autres acteurs importants comme Ikea, Hue ou Somfy, est devenu Matter. L’alliance est chapeautée par la Connectivity Standards Alliance, anciennement appelée ZigBee Alliance. Sa vocation est d’appuyer la mise en place d’un protocole favorisant l’intercompatibilité des équipements domotiques.

Une intercompatibilité rendue possible grâce au protocole Thread

Le logo devrait devenir aussi connu que celui du Wi-Fi. La Connectivity Standards Alliance a mis en place le protocole Thread, pour connecter tous les objets intelligents d’une habitation, quelle que soit leur marque. Les produits compatibles, prévus sur le marché pour fin 2021, porteront le nom et le logo de l’alliance Matter.

Thread est fondé sur le protocole ZigBee, bien connu en domotique. Il permet notamment aux équipements domestiques de se connecter et de communiquer entre eux sur de courtes distances.

Plus de 180 organisations ont travaillé à la création du standard Matter, et Apple s’est notamment beaucoup investi dans son développement. La première version fonctionne avec les technologies Bluetooth Low Energy, Wi-Fi et Ethernet.

Le futur « berceau du développement de normes IoT » ?

Tobin Richardson, directeur général de la Connectivity Standards Alliance, se réjouit de l'aboutissement de ce projet. L’organisation souhaiterait, à terme, devenir le « berceau de la collaboration et du développement de normes IoT ».

Matter devrait être disponible sur une large gamme d’équipements connectés, qu’il s’agisse d’ampoules, d’alarmes, de téléviseurs ou d’enceintes. Quel que soit l’écosystème utilisé, il unifiera le réseau d’appareils connectés et s’assurera que les équipements d’une même habitation obéissent à Siri, Alexa ou à l’Assistant Google.

De plus, le projet, disponible sur Github , a été pensé pour être libre de droits et open-source. Développeurs et fabricants pourront donc contribuer à cette nouvelle certification et favoriser, dans le futur, le développement des équipements domestiques.

Source : Cnet

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
11
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Huawei :
Prime Day : Top 3 des deals immanquables sur les aspirateurs robots de Yeedi
Yale dévoile sa nouvelle génération d'alarme intelligente
Ecovacs Deebot N8+ : aspirateur robot puissant avec une belle remise avant Amazon Prime Day
realme présente TechLife, son premier aspirateur robot à capteur LiDAR
Samsung Jet Bot : les aspirateurs robots du Coréen arrivent bientôt chez nous et disposeront du LiDAR
Les nouvelles générations d'Amazon Echos Show 8 et 5 sont disponibles dès aujourd'hui
Somfy développe sa gamme d'alarmes connectées et dévoile sa nouvelle Home Alarm Advanced
Philips Hue repense totalement son appli et simplifie la programmation des éclairages
Amazon Sidewalk : c'est quoi au juste ?
Haut de page