Sur macOS Big Sur, Chrome consommerait 10 fois plus de mémoire vive que Safari

22 février 2021 à 10h55
18
Chrome Clubic © Clubic.com
© Clubic

Depuis plusieurs années, Google explique continuer ses efforts d'optimisation pour son navigateur Chrome , notamment en termes de consommation de ressources matérielles. Il semblerait cependant que sur macOS, l'application soit bien plus gourmande que Safari .

Le développeur Just Morten, éditant l'application Flotato, a décidé de comparer les consommations de ressources matérielles entre Google Chrome et Safari sur le système macOS Big Sur. Deux séries de tests ont été menées : la première à travers une machine virtuelle et la seconde en natif sur un MacBook Pro.

Chrome dix fois plus gourmand en machine virtuelle

Dans le premier scénario, le développeur explique que les deux navigateurs étaient dépourvus d'extensions pouvant potentiellement fausser les résultats. Il a tout d'abord simplement ouvert deux onglets, le premier, sur Twitter.com et le second sur Gmail.com. D'emblée, avec simplement ces deux sites internet ouverts au sein de Google Chrome et Safari, le premier a consommé 1 Go de mémoire vive tandis que le second est resté sous la barre des 80 Mo.

Ces premiers résultats indiquent alors que Google Chrome consomme au minimum dix fois plus de RAM que Safari. L'homme ajoute que son application Flotato, permettant d'encapsuler des sites Web pour créer des Web app dédiées, consomme 100 Mo de moins que Safari. Afin de s'assurer que la machine virtuelle n'empêchait pas potentiellement Google Chrome d'accéder à la puissance de calcul du GPU, Just Morten a effectué un nouveau test, cette fois-ci de manière native.

Chrome 24 fois plus gourmand en natif

Le développeur a réalisé un second test en natif sur un MacBook Pro 16 pouces de 2019 avec un SoC Core i9 cadencé à 2,4 GHz, 32 Go de mémoire vive et une AMD Radeon Pro 5500M avec 8 Go de mémoire pour la partie graphique.

Pour ce test, il a ouvert 54 onglets dans chacun des deux navigateurs. Cette fois, les résultats ont été encore pires. En moyenne, chaque onglet de Google Chrome consommait 290 Mo de mémoire vive contre 12 Mo pour Safari, soit 24 fois plus.

Sur HackerNews, un développeur impliqué dans le développement du moteur de rendu V8 de Google Chrome rejette les résultats obtenus par Just Morten. Il explique en effet, que l'outil de mesure utilisé, psrecord, ne prend pas en compte les processus de rendu pour Safari alors qu'il les ajoute à Google Chrome.

De son côté, sur son site officiel Apple affirme avoir réduit l'impact énergétique de son navigateur en expliquant que Safari offrirait jusqu’à 1 heure de surf supplémentaire et 1,5 heure de streaming vidéo de plus qu’avec Chrome ou Firefox .

Sources : Flotato , HackerNews

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
18
8
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Sélection rentrée antivirus : les meilleures offres du moment chez Bitdefender et Norton
Bon Plan Antivirus : Bitdefender Total Security protège vos appareils avec 60% de réduction
Windows 10 : la mise à jour de septembre vous empêche d'imprimer ? Vous n'êtes pas un cas isolé
Cyberlink Director Suite 365 2021, toujours plus d'AI
Silverlight, vous vous souvenez ? Microsoft met fin à son support le mois prochain
Les services Microsoft embrassent un avenir sans mot de passe
Chrome : Google corrige 11 failles de sécurité dans une mise à jour
Vivaldi 4.2 améliore ses outils, dont la traduction intégrée
Firefox 92 déploie son moteur WebRender pour tirer parti des GPU
Windows 11 : AMD livre ses premiers pilotes pour Ryzen
Haut de page