Le navigateur Chrome continue de déployer des fonctionnalités pour optimiser la batterie

17 août 2020 à 14h45
3
Google Chrome © Shutterstock.com

Les développeurs de sites web pourraient intégrer un paramètre désactivant certains modules Javascript en fonction de l'autonomie restante.

Chrome est régulièrement cité comme l'un des navigateurs Internet les gourmands en ressources et Google prend soin depuis plusieurs mois d'optimiser son logiciel phare.

Chrome sacrifierait les performances pour prolonger l'autonomie

En parallèle de leur travail sur la consommation en lecture vidéo , les ingénieurs de Google testent de nouvelles balises méta qui pourraient désactiver certaines fonctionnalités d'un site web pour préserver la batterie de l'ordinateur.

Les développeurs web auraient la possibilité de les intégrer à leurs sites. Ces balises auraient pour effet de désactiver plusieurs technologies consommatrices d'énergie, comme certains processus Javascript plutôt gourmands tournant en arrière-plan ou de réduire la fréquence d'images.

L'idée au cœur de ce développement serait de privilégier l'autonomie au détriment des performances du navigateur web et du confort d'utilisation, ce qui peut être particulièrement utile pour finir de travailler sur un document ou un appel vidéo.

Plusieurs semaines de test avant le lancement pour le grand public

Google n'a pas encore officialisé le développement de cette fonctionnalité, mais un document détaillant son mode de fonctionnement a été publié sur GitHub par Chris Harrelson, ingénieur chargé du moteur de rendu pour Google.

Ce mode serait activé automatiquement lorsque la batterie serait presque vide ou lorsque le PC serait basculé en mode « économie d'énergie ». « La plupart des systèmes d'exploitation modernes sont également dotés de fonctions d'économie de batterie qui se déclenchent soit lorsque la batterie est faible, soit lorsque l'utilisateur souhaite économiser la batterie. Idéalement, les sites web devraient pouvoir respecter ces paramètres », indique la description.

Google devrait implémenter cette fonctionnalité dans les versions de test de Chrome 86 ou 87 (nous sommes actuellement à la version 84) pour un déploiement général dans les prochains mois.

Source : Engadget

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
nicgrover
«&nbsp;Chrome est régulièrement cité comme l’un des navigateurs Internet les gourmands en ressources et Google prend soin depuis plusieurs mois d’optimiser son logiciel phare.&nbsp;»<br /> Il manque le «&nbsp;plus&nbsp;» avant gourmands.
kast_or
Pourquoi pas, mais est-ce vraiment leur seule seule réponse à ces problème de perf ?<br /> Désactiver des fonctions à la demande du site, les autres arrivent à être moins gourmand sans en arriver là. Qu’est ce qui pêche vraiment dans chrome ?
utopyxte
Genre les sites vont d’eux même retirer des fonctionnalités pour le bien des utilisateurs, bah oui, on leur a déjà demandé de ne pas abuser de la publicité, leur reponse a été les anti-antipub, on les oblige légalement de ne pas abuser des cookies et a obtenir l’approbation des utilisateurs, ils ont caché l’option pour refuser.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Fortnite : le jeu (et le pack Dernier Rire) en boîte sur PS5 et Xbox Series X en novembre
PlayStation VR2 : une offre d'emploi confirme à demi-mot l'existence du casque
Les appels vidéo chiffrés sont disponibles sur Telegram
Des véhicules à hydrogène en projet chez Jaguar Land Rover
Les téléchargements (et les achats) d'applications ont grimpé en flèche depuis le début de la pandémie
Fortnite : le jeu (et le pack Dernier Rire) en boîte sur PS5 et Xbox Series X en novembre
Les États-Unis réfléchissent à bannir le géant chinois du e-commerce Alibaba
DS Automobiles s'illustre à nouveau aux championnats du monde de Formule E
Renault pourrait proposer une Talisman électrique pour concurrencer la Model 3 de Tesla
Au Royaume-Uni, du biométhane à base de fumier de vache dans le réseau de gaz naturel
Haut de page