Opera 64 se veut (encore) plus rapide et privé, VPN et bloqueur de pub en première ligne

14 octobre 2019 à 13h05
2


La dernière version du navigateur continue à miser sur la confidentialité des données personnelles. Selon Opera, ces différents dispositifs de blocage permettent d'améliorer la vitesse de chargement des pages.


Après avoir intégré nativement un bloqueur de publicités et un VPN (Virtual Private Netwok), Opera ajoute dans la version 64 de son navigateur un bloqueur de traqueurs publicitaires. L'option n'est pas activée par défaut, il faudra se rendre dans les paramètres du logiciel pour mettre en marche le dispositif.

Les traqueurs publicitaires sont la nouvelle cible d'Opera

Opera a utilisé la liste de protection de suivi EasyPrivacy Tracking Protection List pour empêcher les différents sites consultés de suivre la navigation de l'internaute afin de proposer des annonces ciblées selon ses recherches et ses visites sur le Web. La liste reste paramétrable par l'utilisateur, qui peut décider de mettre un ou plusieurs sites sur liste blanche.

La version 64 du navigateur donne également accès au nombre de traqueurs ayant tenté de se connecter à votre session durant la navigation. Il suffit de cliquer sur l'icône représentant un bouclier, à côté de la barre d'adresses, si vous êtes curieux de connaître le nombre de logiciels cherchant à en savoir plus sur votre profil publicitaire.


Des performances en hausse et des captures d'écran améliorées

Ce bloqueur a également des bienfaits sur les performances du navigateur. Opera annonce un gain de 20 % du temps de chargement des pages et ce chiffre peut monter à 76 % en couplant tous les bloqueurs de contenu.

Outre les fonctionnalités ayant trait à la confidentialité, Opera améliore également son outil de capture d'écran. Il peut désormais créer une image de la page dans son intégralité, et non plus seulement de la zone visible à l'écran, et l'exporter dans plusieurs formats dont le PDF. Il est possible également d'annoter les captures réalisées, et d'ajouter texte et symbole aux images produites.


Pour les plus créatifs, Opera 64 inaugure la création de « memes » à la volée depuis l'interface du navigateur. L'éditeur a ajouté des petits stickers à appliquer sur les captures réalisées mais également des polices de caractères spéciales, dont « Imapct » qui est utilisée dans les détournements les plus célèbres du Net.

Source : Opera
Modifié le 14/10/2019 à 13h26
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
vbond007
Je confirme, avec Opéra en général et la dernière version en particulier, les pages Clubic se chargent beaucoup plus vite <br /> Plus sérieusement, j’ai comparé avec Chrome (sans bloqueur) et il n’y a pas photo.<br /> J’imagine cependant que Chrome avec bloqueur ira plus vite aussi.<br /> Quoiqu’il en soit ça fait des années que je suis sur Opéra et j’en suis ravi, en particulier grace à leur ad-bloqueur, leur VPN intégré et la stabilité et vitesse.
John_D
Pour moi c’est pour l’inverse! Sur mac notamment, opéra ralentissait mon système donc je l’ai viré et j’ai mis Firefox c’est que du bonheur…mais peut être que je devrais essayer la nouvelle version en 64
johnny
Tant qu’il ne remettront pas de bouton Home dans leur interface ce sera sans moi.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Le service Amazon Channels va se lancer prochainement en France
Apple MacBook Air à 1129,99€ au lieu de 1249€
3,67 Gbps, le record en 5G de Huawei et Sunrise, opérateur suisse
Uber investit dans la livraison alimentaire à domicile
Nintendo Switch avec Joy-Con rouge fluorescent et bleu néon à moins de 250€
L'avion géant Stratolaunch change de propriétaire, et pourrait donc revoler !
Philippe Courtot, P.-D.G. de Qualys : « Les chances que l’Internet se segmente existent » (Interview)
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Une vidéo de prise en main montre le Realme X2 Pro, dévoilé officiellement demain
Haut de page