Firefox 74 est de sortie avec une meilleure gestion des modules complémentaires

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
11 mars 2020 à 11h11
0
FirefoxLogo

Comme chaque mois, Firefox se met à jour et apporte dans son sillage moult nouveautés.

Après une version 73 placée sous le signe de l'accessibilité, Firefox 74 interdit désormais aux applications tierces d'installer des modules complémentaires.

Firefox serre la vis sur les modules complémentaires

Avec Firefox 74, il devient possible de désinstaller les modules complémentaires (plug-ins) installés par des applications tierces directement depuis l'add-on manager (Menu > Modules complémentaires, ou « about:addons » dans la barre de recherche).

Aussi, à compter d'aujourd'hui, les applications tierces n'auront plus la possibilité d'installer elles-mêmes leurs extensions sur Firefox. De quoi éviter d'accorder des permissions involontairement à des programmes dont l'objet premier ne nécessite pas d'intégrer le navigateur.

Au besoin, il devrait toujours être possible d'installer manuellement les extensions issues d'applications depuis le site Internet des éditeurs concernés ou, bien entendu, en passant par le magasin de plug-ins intégré à Firefox.


Diverses améliorations de « qualité de vie »

Outre ce changement de philosophie notable, Firefox 74 se contente de petits ajustements de confort.

Ainsi votre coffre-fort de mots de passe Lockwise peut désormais être trié dans le sens inverse de l'ordre alphabétique. De plus, le module de migration de favoris et d'historique prend désormais en charge Microsoft Edge.

Côté sécurité, Firefox 74 abandonne le support aux protocoles de sécurité TLS 1.0 et 1.1 au profit de TLS 1.2 et 1.3. Un changement qui pourrait occasionner quelques dysfonctionnements sur certains sites — d'après Qualys SSL Labs 97,1 % des sites Web supportent TLS 1.2.

Enfin, au chapitre de la confidentialité, Firefox 74 s'intéresse aux appels vocaux et vidéo. Grâce au support du protocole mDNS ICE, l'adresse IP de l'internaute est masquée sous une adresse aléatoire dans certains scénarios WebRTC.



Source : Mozilla
Modifié le 11/03/2020 à 13h52
5
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La planète est confinée ! Le ralentissement est visible depuis l'espace.
L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
La dernière mise à jour de Windows 10 provoque une fois de plus pannes et ralentissements
Confinement : la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est disponible en téléchargement
Comment choisir la bonne diagonale pour son téléviseur ?
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Elon Musk fait un don de 50 000 masques et 1200 respirateurs... pour se racheter ?
Coronavirus : le traçage numérique
Waze enlève sa fonction de signalement des contrôles routiers pour que vous restiez chez vous
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
scroll top