Qui choisir pour remplacer Chris Beard ? Mozilla en quête d'un futur P.-D.G.

Nathan Le Gohlisse Contributeur
02 septembre 2019 à 09h29
0
Firefox

Après 15 ans de maison, dont cinq en tant que P.-D.G. de la Mozilla Corporation, Chris Beard laissera les rênes du groupe d'ici cette fin d'année. L'annonce, faite au travers d'un billet publié ce 29 août via le blog de la fondation, implique dès à présent la recherche d'un nouveau P.-D.G. pour chapeauter l'éditeur de Firefox et Thunderbird.

« Prendre une véritable pause et recharger (ses) batteries avant de réfléchir à la suite », c'est en ces termes que l'actuel P.-D.G. de Mozilla évoquait hier son départ. Arrivé au sein de l'entreprise en 2004 et passé à sa tête durant l'été 2014, suite à quelques mois d'intérim, Chris Beard quittera cet hiver le navire après avoir tenu la barre ces cinq dernières années. Ce départ induit bien sûr la recherche d'un nouveau dirigeant pour la Mozilla Corporation.

Mitchell Baker, tête connue chez Mozilla, assurera une éventuelle période d'intérim

À l'heure actuelle, l'entreprise doit donc s'organiser. Comme l'indiquent nos camarades de MacGeneration, c'est Mitchell Baker, l'une des figures emblématiques de Mozilla, qui se verra confié l'intérim si aucun nouveau dirigeant n'est trouvé pour succéder à Chris Beard d'ici l'année prochaine.

Chris Beard - Mozilla.jpg
Chris Beard - P.-D.G. de Mozilla sur le départ

Une fois désigné, ce nouveau P.-D.G. sera attendu sur plusieurs dossiers sensibles pour l'avenir de l'entreprise... et devra poursuivre la stratégie de dépoussiérage entamée avec un certain brio par Chris Beard, en dépit d'une communauté dans bien des cas réticente.


Firefox en perte de vitesse face à Chrome sur le marché du navigateur

« Mozilla est dans une situation exceptionnellement meilleure aujourd'hui », assurait Chris Beard dans son communiqué publié jeudi. L'intéressé dit vrai : Mozilla est parvenu à se moderniser à marche forcée, à relancer l'intérêt pour Thunderbird (son client mail), ainsi qu'à engranger des bons points sur le terrain houleux du respect de la vie privée. Mais le groupe doit faire face à de nouveaux défis.

Dans sa version de bureau, Firefox se classe par exemple sous la barre des 10 % de parts de marché. Une influence en déclin au profit de Chrome, que l'on voit mal être contrebalancée par l'arrivée prochaine d'une nouvelle version du navigateur sous Android. Il sera aussi important de poursuivre l'effort engagé dans la diversification des sources de revenus.

Encore aujourd'hui, la majorité des revenus de Mozilla dépend des accords conclus avec les moteurs de recherche, et tout spécialement Google. L'entreprise devra donc continuer de chercher de nouvelles voies. Une solution pourrait notamment résider dans le lancement, d'ores et déjà prévu, d'une version payante et premium de Firefox.

Source : MacGeneration
6 réponses
4 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
OVNI : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
Les salariés de Microsoft appellent leur direction à cesser d'être
En France, une campagne est lancée contre la

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top