Qui choisir pour remplacer Chris Beard ? Mozilla en quête d'un futur P.-D.G.

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
02 septembre 2019 à 09h29
0
Firefox

Après 15 ans de maison, dont cinq en tant que P.-D.G. de la Mozilla Corporation, Chris Beard laissera les rênes du groupe d'ici cette fin d'année. L'annonce, faite au travers d'un billet publié ce 29 août via le blog de la fondation, implique dès à présent la recherche d'un nouveau P.-D.G. pour chapeauter l'éditeur de Firefox et Thunderbird.

« Prendre une véritable pause et recharger (ses) batteries avant de réfléchir à la suite », c'est en ces termes que l'actuel P.-D.G. de Mozilla évoquait hier son départ. Arrivé au sein de l'entreprise en 2004 et passé à sa tête durant l'été 2014, suite à quelques mois d'intérim, Chris Beard quittera cet hiver le navire après avoir tenu la barre ces cinq dernières années. Ce départ induit bien sûr la recherche d'un nouveau dirigeant pour la Mozilla Corporation.

Mitchell Baker, tête connue chez Mozilla, assurera une éventuelle période d'intérim

À l'heure actuelle, l'entreprise doit donc s'organiser. Comme l'indiquent nos camarades de MacGeneration, c'est Mitchell Baker, l'une des figures emblématiques de Mozilla, qui se verra confié l'intérim si aucun nouveau dirigeant n'est trouvé pour succéder à Chris Beard d'ici l'année prochaine.

Chris Beard - Mozilla.jpg
Chris Beard - P.-D.G. de Mozilla sur le départ

Une fois désigné, ce nouveau P.-D.G. sera attendu sur plusieurs dossiers sensibles pour l'avenir de l'entreprise... et devra poursuivre la stratégie de dépoussiérage entamée avec un certain brio par Chris Beard, en dépit d'une communauté dans bien des cas réticente.


Firefox en perte de vitesse face à Chrome sur le marché du navigateur

« Mozilla est dans une situation exceptionnellement meilleure aujourd'hui », assurait Chris Beard dans son communiqué publié jeudi. L'intéressé dit vrai : Mozilla est parvenu à se moderniser à marche forcée, à relancer l'intérêt pour Thunderbird (son client mail), ainsi qu'à engranger des bons points sur le terrain houleux du respect de la vie privée. Mais le groupe doit faire face à de nouveaux défis.

Dans sa version de bureau, Firefox se classe par exemple sous la barre des 10 % de parts de marché. Une influence en déclin au profit de Chrome, que l'on voit mal être contrebalancée par l'arrivée prochaine d'une nouvelle version du navigateur sous Android. Il sera aussi important de poursuivre l'effort engagé dans la diversification des sources de revenus.

Encore aujourd'hui, la majorité des revenus de Mozilla dépend des accords conclus avec les moteurs de recherche, et tout spécialement Google. L'entreprise devra donc continuer de chercher de nouvelles voies. Une solution pourrait notamment résider dans le lancement, d'ores et déjà prévu, d'une version payante et premium de Firefox.

Source : MacGeneration
Modifié le 27/04/2020 à 10h45
6
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va cesser définitivement ses activités cette nuit
Convention citoyenne pour le climat : Macron promet 15 milliards d'euros et des réponses
Vraiment efficace le toit solaire de Tesla ? Une famille fait le bilan après trois mois d'utilisation
Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Les émissions de CO2 dues à l'automobile ont encore augmenté en 2019, la faute aux SUV
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
Aux États-Unis, la mortalité des abeilles depuis un an est inquiétante
L’iPhone 12, livré sans chargeur ni écouteurs ?
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Selon Epic Games, la PS5 est
scroll top