Tristan Nitot quitte Mozilla et écrira sur la surveillance de masse

Thomas Pontiroli
03 février 2015 à 17h08
0
Figure indissociable de la Fondation Mozilla et du logiciel libre, Tristan Nitot annonce qu'il va quitter la tête de l'antenne européenne de l'organisation, qu'il a fondée en 1998 et qu'il présidait jusqu'alors.

Depuis 17 ans, l'image de Tristan Nitot se superpose à celle de Mozilla. L'homme qui a fondé la branche européenne de la Fondation annonce dans un billet de blog titré « Goodbye Mozilla », qu'il va tourner la page pour se consacrer principalement à la rédaction d'un livre et au coaching de développement personnel.


0230000007887789-photo-tristan-nitot.jpg
Tristan Nitot, fondateur de Mozilla Europe - Crédit : Luc Legay, Flickr.


« Je ne quitte pas vraiment Mozilla. Mais une chose est vraie : j'ai décidé de quitter mon emploi chez Mozilla. A partir de la mi-février 2015, je ne serai plus un employé de Mozilla », écrit Tristan Nitot. Après avoir disserté sur son blog sur « la vie privée et la surveillance de masse à l'ère numérique », et mené quelques initiatives sur le sujet, il considère aujourd'hui que « ça n'est pas suffisant » et se tourne vers l'écriture.

Ne pas rejeter ni se résigner face au problème de la vie privée

Il veut un livre accessible au plus grand nombre : « Je pense que le problème est crucial pour l'avenir de la démocratie et que l'un de mes talents est d'expliquer des choses complexes et techniques au plus grand nombre. » Pour lui, il existe trois postures face au sujet de la vie privée en ligne : le rejet de la technologie, la résignation, qu'il pense être le choix par défaut de la majorité, et la construction d'outils maîtrisés.

Tristan Nitot considère que c'est cette troisième approche qui est la plus pertinente, et que le logiciel libre y contribue, en ce qu'il permet aux individus de contrôler leurs services. Attaché à cette question, l'homme souligne qu'il continuera à s'engager dans cette voie « mais cette fois-ci, à nouveau en tant que bénévole ».

Des brouillons du livre, dont le titre provisoire est Flicage, ont déjà été publiés sur le blog de Tristan Nitot. Particularité : beaucoup de lecteurs contribuent à la relecture, en faisant un ouvrage un peu crowdsourcé.

L'auteur explique dans son avant-propos que son ouvrage aura « pour vocation d'expliquer et de démystifier ce qui est fait de nos données sur Internet. J'essayerai d'y montrer pourquoi il est important que nous exercions un certain contrôle sur les données nous concernant et celles que nous fournissons volontairement ». Il proposera « quelques pistes faciles à mettre en œuvre pour reprendre au moins partiellement ce contrôle ».


Tristan Nitot détaille les annonces de la conférence Firefox OS au MWC 2014


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
scroll top