Mozilla met en garde contre une extension malicieuse pour Firefox

15 juillet 2010 à 06h33
0
00AF000002295848-photo-hacker-logo.jpg
L'équipe de Mozilla Add-ons a publié sur son blog un avertissement concernant deux extensions dont l'une serait jugée particulièrement dangereuse. En effet, publiée sur addons.mozilla.org le 6 juin dernier, l'extension Mozilla Sniffer, comme son nom l'indique, a été spécialement conçue afin d'intercepter les données de connexion à certains sites Internet pour les retourner vers son concepteur. Repéré le 12 juillet dernier, celle-ci fut immédiatement bloquée par Mozilla et ajoutée sur une liste noire. De cette manière, les internautes recevront un message d'alerte les invitant à désinstaller l'extension en question.

Mozilla demande aux utilsateurs ayant installé Sniffer de changer leurs mots de passe. L'addon aurait été téléchargé 1800 fois. L'équipe précise que le plugin était en phase expérimentale ; le code de ce dernier n'avait donc pas été analysé par Mozilla. Par ailleurs si tous les éléments publiés sont automatiquement scannés par un anti-virus, certains types de comportements malveillants ne peuvent être détectés sans une analyse de la source. Pour cette raison les règles de mise en ligne sont en passe d'être modifiées.

De son côté l'extension CoolPreviews permettant de prévisualiser un lien, comporterait une faille de sécurité dans ses versions 3.0.1 et antérieures. Cette vulnérabilité permettrait à une personne malintentionnée de modifier un lien. Il suffirait alors que la victime passe sa souris dessus pour générer l'exécution automatique d'un script. Le hacker serait en mesure de prendre le contrôle de la machine. La version 3.0.1 et toutes les précédentes ont été effacées. Depuis, une mise à jour a été publiée. A l'heure actuelle 177 000 internautes utiliseraient une version vulnérable de l'extension.

Le weekend dernier, le développeur Andreas Grech, avait découvert une faille de sécurité au sein du gestionnaire des extensions Google Chrome. Il affirmait avoir trouvé le moyen de lire les champs de texte, y compris les identifiants et les mots de passe associés à certains sites Internet. M. Grech fut d'ailleurs le premier a réagir à l'avertissement de Mozilla.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Brevets : eBay trainé en justice pour son service Paypal
Controverse iPhone 4 : Microsoft prend sa revanche
La PS3 lira les films sur Blu-ray 3D en septembre
La Radeon HD 5830 en baisse en réponse à la GeForce GTX 460
XtremKey de Lacie : la clé USB la plus solide du marché ?
SkypeKit disponible sur Windows et Mac OS X en bêta
Après Flickr, Picnik s'invite sur Picasaweb
Cartographie : Apple aurait racheté Poly9
Un employé de Microsoft dans le collimateur du FBI
150 millions de mobinautes sur Facebook
Haut de page