Ghostery : un navigateur respectueux de la vie privée à venir sur ordinateurs

La société Ghostery, spécialisée dans les outils de protection de la vie privée, annonce la disponibilité prochaine de son navigateur Web pour PC. Il sera accompagné par un moteur de recherche un peu particulier.

Ghostery est aujourd'hui principalement connu pour son extension open source disponible sur les navigateurs Firefox , Google Chrome , Microsoft Edge et Opera . Lancée en 2009, elle embarque un bloqueur de publicités ainsi qu'un outil antitracking.

Ghostery sur le marché des navigateurs

Ghostery dispose également d'un navigateur mobile téléchargé plus d'un million de fois. Ce dernier embarque chacune des technologies disponibles au sein de l'extension. L'application est proposée pour les smartphones équipés d'Android et d'iOS. Selon Wired, le navigateur devrait prochainement s'inviter sur votre PC ou votre Mac.

Pour Ghostery, l'objectif est d'arrêter de contourner sans cesse les manœuvres des annonceurs et d'avoir sa propre plateforme. Jeremy Tillman, président de Ghostery, explique : « nous développons des extensions depuis longtemps. Mais au final on joue avec les règles de quelqu'un d'autre. Nous pensons pouvoir offrir davantage en jouant avec nos propres règles ».

Il est intéressant de noter que contrairement aux autres acteurs de l'industrie, Ghostery ne se tourne pas vers Chromium mais vers Firefox. C'est d'ailleurs ce qu'avait précédemment fait sa maison mère Cliqz. Plus précisément, plutôt que de développer son propre navigateur, Ghostery proposera l'ensemble de ses technologies intégrées à l'application de Mozilla.

Pour sa version, Ghostery a dépouillé au maximum Firefox, par exemple en ôtant les intégrations de type Pocket. Certaines fonctionnalités de sécurité aujourd'hui optionnelles chez Mozilla ont été activées par défaut.

Rappelons par ailleurs que la fondation avait investi au sein de Cliqz il y a quelques années.

Un moteur de recherche intégré

Initialement, la société Cliqz, ayant racheté Ghostery en 2017, entendait concevoir un moteur de recherche centré sur la vie privée. Toutefois, au regard des efforts à fournir, le projet a été abandonné.

Pour son navigateur, Ghostery fait usage des interfaces de programmation de Microsoft Bing. Jeremy Tillman affirme à Wired : « aujourd'hui, personne ne propose un moteur de recherche sans publicité ». Chez DuckDuck Go, par exemple, on retrouve de la publicité contextuelle, établie à la requête et non pas à l'historique de navigation de l'internaute.

Chez Ghostery, le principe sera similaire avec une option facturée à 5 dollars par mois pour retirer ces annonces. Notons cependant qu'il sera possible de configurer un autre moteur - y compris celui de Google.

Une première bêta du navigateur sera disponible mi-janvier. Pour s'inscrire, rendez-vous sur cette page .

Source : Wired

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
13
13
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Microsoft Visual Studio 2022 est disponible en preview
Qwant et Goodeed, solution de publicité solidaire, deviennent partenaires
Windows 11 : la mise à niveau sera très certainement gratuite
Antivirus : Pourquoi ce deal Norton 360 Deluxe est imbattable !
Vous pouvez grouper les onglets sur Safari pour iOS et macOS
Windows 11 : le positionnement automatique des fenêtres va devenir un jeu d'enfants
Windows 11 : zoom sur l'Explorateur de fichier et le Gestionnaire de tâches arrondis
Windows 11 : la barre de tâches pourra adopter trois tailles
Windows 11 proposera les plus beaux fonds d'écran par défaut depuis... Windows (enfin selon nous)
Windows 11 : vous pourrez réactiver le menu Démarrer Live Tiles de Windows 10
Haut de page