Microsoft publiera en open source Chakra, le moteur JavaScript du navigateur Edge

le 07 décembre 2015 à 08h16
0
Microsoft annonce vouloir publier en open source son moteur d'exécution Javascript Chackra dès le mois prochain.

Pour son nouveau navigateur Edge, Microsoft a revu le moteur de rendu Trident pour le remplacer par Edge HTML, mais les développeurs ont également optimisé le moteur d'exécution JavaScript Chakra. Le module principal, ChakraCore, sera bientôt disponible sur le répertoire de Github.

Chakra est déjà compatible avec l'ensemble des spécifications d'ECMAScript 6 et Microsoft souhaite en améliorer ses performances. L'éditeur affirme que plusieurs sociétés ont déjà manifesté leurs intérêts, c'est notamment le cas d'AMD, Intel ou NodeSource.

Conçu en 2008, Chakra est notamment utilisé au sein des applications universelles de Windows 10, mais aussi au sein des applications hébergées (Cortana, Outlook.com), des bases de données SQL, Windows IOT Core, ou des moteurs de jeu.

035C000008126842-photo-microsoft-edge-ban.jpg


Microsoft se satisfait des performances de Chakra sur les divers benchmarks JavaScript, qu'il s'agisse d'Octane 2.0, conçu par Google ou Jet Stream développé par Apple.

ChakraCore permet de déporter le moteur pour l'intégrer au sein de divers projets ; c'est donc ce composant qui sera publié auprès de la communauté open source. ChakraCore n'inclut pas les composants permettant de l'insérer au sein des application universelle, ni ceux très spécifiques rattachés au navigateur Edge. Microsoft ajoute que les interfaces de programmation sont interopérables et fonctionnent sur n'importe quelle plateforme.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés : Microsoft Edge Logiciel
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Pour Musk, les structures spatiales O'Neil envisagées par Jeff Bezos sont vouées à l'échec
Une IA arrive à animer des personnages sur des photos ou des peintures
Revolut travaille sur des coffres collaboratifs, à défaut de proposer des comptes communs
COMPUTEX 2019 - NVIDIA : comment suivre la conférence en direct ?
Groupy arrive sur Steam, pour grouper vos logiciels par onglets
En France, un quart des internautes regarderaient la TV en direct via un service illégal
Amazon a le soutien de ses actionnaires pour vendre sa reconnaissance faciale à l’État
Énergies du futur : la Chine commence à parier sur l'hydrogène
COMPUTEX 2019 - AMD : comment suivre la conférence en direct ?
Amazon : la gamification pour rendre le travail en entrepôt
scroll top