La dernière mise à jour de Windows enterre définitivement la version de Edge non fondée sur Chromium

Stéphane Ficca
Par Stéphane Ficca, Spécialiste hardware & gaming.
Publié le 16 avril 2021 à 14h30
Microsoft Edge

Comme prévu, la nouvelle mise à jour de Windows 10 se charge de supprimer Microsoft Edge.

Pas de panique, il ne s'agit pas du Microsoft Edge que vous utilisez actuellement.

Microsoft annihile l'ancien Edge

Alors qu'il a connu une progression de plus de 1 300 % en un an, Microsoft Edge va être supprimé par la nouvelle mise à jour de Windows 10. En effet, le nouveau patch tuesday de Microsoft se charge d'enterrer définitivement le navigateur lancé parallèlement à l'OS il y a quelques années.

Évidemment, il s'agit pour Microsoft de tirer un trait sur la version legacy de Edge, soit celle proposée au lancement de Windows 10, au profit du « nouveau »Edge, soit celui basé sur Chromium. Depuis quelques semaines maintenant, Edge Legacy ne reçoit plus la moindre mise à jour, et Microsoft compte bien faire migrer les derniers utilisateurs vers la nouvelle version.

« Pour remplacer ce navigateur désormais hors service, nous annonçons que le nouveau Microsoft Edge sera disponible dans le cadre de la mise à jour mensuelle cumulative de sécurité de Windows 10, également appelée Patch Tuesday », explique Microsoft. Une mise à jour qui sera disponible dès le 13 avril.

Stéphane Ficca
Par Stéphane Ficca
Spécialiste hardware & gaming

Fervent amateur de jeux vidéo et de high-tech, spécialisé en Mega Man 2 et autres joyeusetés vidéoludiques ancestrales.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
Bombing_Basta

Bon, à quand la mise à jour de windows qui supprime définitivement NT?
Tant qu’à faire, après le navigateur, l’OS aussi peut s’améliorer avec de l’open-source…

bmustang

c’est pour quand IE ?

ti4444

disons qu’il était pratique pour dépanner quand on avait besoin de plugins type java ou flash pour gérer des vieux équipements informatiques.

ti4444

c’est sur que si Microsoft retire la partie retro-compatibilité cela va grandement diminuer les bugs. Mais il deviendra un système « Apple bis » → obsolescence programmée rapide etc…

icejedi

Y’a encore des tas d’entreprises qui tournent sur le préhistorique silverlight/IE si on leur supprime ça, c’est le blackout ^^’

melcky

Il ya a du tres bon et du tres mauvais en open source. Tout logiciel peux s’améliorer avec et sans open source.

Johnny6

Le problème c’est qu’il existe des outils métier web qui ne fonctionnent que sous IE. Des outils de gestion, de comptabilité, des trucs comme ça qu’utilisent, par exemple, certains corps de métiers du monde agricole. Et je ne parle que des outils que j’ai pu avoir à faire en France.

Tu as même des outils bancaires pour entreprise genre EdiWeb du Crédit Agricole qui était indissociable d’IE et de Java jusqu’il y a quelques mois. Ca fait peur.

Même Silverlight est encore utilisé dans certains outils alors qu’il a été abandonné depuis des lustres.

Yookow

J’ai tendance à dire que ça les poussera enfin à se moderniser un minimum.

bmustang

Je sais très bien tout cela et aurais aussi pu dire, c’est pour quand pour google chrome ? Malheureusement les entreprises prennent le même chemin qu’avec IE en travaillant avec des fournisseurs et dev irresponsables qui n’ont que le mot google chrome dans leur vocabulaire technique ? A croire que l’épisode IE n’a pas suffit ou qu’il est déjà oublié !?

Johnny6

J’aimerais mais j’en suis pas certain car IE ne respecte plus certaines normes de sécurité depuis des lustres et comme il n’est plus actualisé, il devient déraisonnable de l’utiliser surtout pour un outil web métier.
Est-ce que ça a forcé les développeurs des logiciels respectifs à se bouger l’oignon ? Bah non !