Chrome : Google lance une extension pour lutter contre le phishing

29 avril 2015 à 16h08
0
Parmi les principales menaces ciblant les internautes, les attaques par phishing se multiplient. Google vient de publier une nouvelle extension pour son navigateur Chrome permettant de prévenir les utilisateurs.

L'ordinateur aura beau être équipé d'un antivirus, d'un firewall ou un anti-malware, l'internaute sera toujours vulnérable à partir du moment où il clique sur le mauvais lien. Les attaques de type phishing se caractérisent le plus souvent par la mise en place d'un site frauduleux ressemblant - à quelques fautes d'orthographes près - à des pages officielles invitant l'internaute à y saisir un identifiant et un mot de passe voire le numéro de sa carte bancaire. Avec un nouvel outil, Google entend sécuriser ses utilisateurs.

Concrètement, l'extension Password Alert sera activée lorsque l'internaute saisi son mot de passe sur un site de la société dont le formulaire de connexion est localisé sur le sous-domaine accounts.google.com. L'extension ne stocke pas ce mot de passe mais en crée une empreinte. La société explique ainsi :

Chaque fois que vous vous connectez à votre compte Google, Password Alert accède temporairement à votre mot de passe et en enregistre une empreinte numérique (séquence de bits réduite) avec salage sur votre stockage Chrome local.


01F4000008021338-photo-password-alert.jpg


Notez que le JavaScript devra être activé au sein de Chrome et que les comptes de type Google Apps sont également pris en charge. Une fois cette empreinte sauvegardée, Password Alert est en mesure de déterminer si ce même mot de passe est saisi sur un autre site Internet. Par ailleurs, l'extension peut automatiquement alerter l'internaute lorsque le code d'une page Web hébergée sur un domaine externe tente de reproduire le champ de connexion officiel.

Pour l'heure Password Alert n'est disponible qu'au sein de Google Chrome et ne prend en charge que les comptes de la société. En outre, si l'internaute utilise le même mot de passe sur un autre site, comme Yahoo, ou Facebook, l'extension déclenchera des alertes. Toutefois, il est possible de paramétrer ces dernières et d'ajouter certains sites Web sur une liste blanche. Dans ce cas de figure, Google affirme :

Si vous utilisez le même mot de passe sur plusieurs comptes et qu'un compte vient à être piraté, il y a de grandes chances pour que les personnes à l'origine du piratage tentent de se connecter à vos autres comptes avec le mot de passe qu'ils ont découvert.



A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

GoPro fait un pas vers la réalité virtuelle en rachetant Kolor
Facebook : les réglementations européennes poseront des freins technologiques
TomTom Bandit : vos moments forts montés automatiquement
Build 2015 : .Net Core disponible en open source et Visual Studio code sur Mac et Linux
Build 2015 : Microsoft transforme Office en plateforme de services
Un cargo spatial russe chute vers la Terre, mais ne s'écrasera pas entier
Samsung a beau décrocher encore dans le mobile, il reste le leader
Apple : vers un langage plus naturel pour le GPS
LG G4 : cuir, écran quantique et appareil photo amélioré
Yahoo planche sur le déverrouillage du smartphone avec l'oreille
Haut de page