🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Chrome : après le Pwn2Own Google déploie déjà des correctifs

01 juin 2018 à 15h36
0
Face aux vulnérabilités de Chrome et Chrome OS découvertes par les hackers à l'occasion des concours Pwn2Own et Pwnium, Google a déjà déployé un ensemble de correctifs.

00AF000004093786-photo-logo-google-chrome-11.jpg
Au total Google a corrigé six vulnérabilités, trois ayant été repérées par le cabinet de sécurité français Vupen et trois autres par un chercheur ayant préféré rester dans l'anonymat. Le navigateur passe ainsi en version 33.0.1750.152 sur OS X et Linux et en 33.0.1750.154 sur Windows.

Parmi ses récompenses, Vupen a notamment obtenu 100 000 dollars pour avoir réussi à exécuter du code en passant outre les dispositifs de protection du mode sandbox. Le chercheur anonyme a pour sa part reçu 60 000 dollars pour un exploit similaire, dévoilé le jour précédent lors du concours Pwnium organisé par Google au CanSecWest.

Anthony Laforge, responsable technique sur Google Chrome, explique que d'autres mises à jour sécurisant davantage le navigateur contre ces vulnérabilités seront déployées à l'avenir. Par ailleurs, Google indique vouloir partager ces travaux afin que d'autres éditeurs puissent s'y intéresser. Retrouvez davantage d'informations sur cette page.

Reste à savoir quand les autres éditeurs de navigateurs distribueront leurs correctifs. Pour mémoire, Mozilla publiera Firefox 28 en version finale à partir de demain.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Avec AppStream, Amazon veut favoriser l'essor du cloud gaming
Messagerie : LINE s'essaie à la VoIP vers les lignes fixes et mobiles
Microsoft OneNote gratuit pour tous, OneNote pour Mac disponible
Pourquoi le piratage ne cesse de progresser ?
Patrick  Drahi :
YellowKorner lève des fonds pour démocratiser la photo d'art
En perte de vitesse, Flickr ferait de nouveau peau neuve au printemps
Archos redresse la tête et met le cap sur les objets connectés
VLC : première mise à jour pour Metro et 38 000 téléchargements
Geeksphone envisagerait d'adopter Ubuntu Touch et Sailfish  OS
Haut de page