Google planche sur l'authentification par USB

18 janvier 2013 à 18h17
0
Google planche actuellement sur différentes manières de rendre le web davantage sécurisé et pourrait ainsi introduire un nouveau mécanisme d'authentification.

00DC000005664630-photo-yubikey.jpg
Il y a quelques mois nous rapportions qu'une version d'évaluation du navigateur Chrome introduisait une nouvelle gestion des mots de passe. Les développeurs y avaient embarqué un mécanisme capable de détecter les pages web proposant la création d'un compte utilisateur. Le navigateur pouvait donc repérer les différents champs au sein du code HTML et identifier ceux invitant l'internaute à entrer un mot de passe puis à confirmer celui-ci. De lui même, le navigateur était en mesure de générer un mot de passe pour le synchroniser sur les serveurs de Google.

Le magazine Wired rapporte les résultats d'une étude menée par Eric Grosse et Mayank Upadhyay, respectivement ingénieur et vice-président de la sécurité chez Google. Ces derniers expliquent : « comme beaucoup de personnes dans l'industrie nous pensons que les mots de passe et les conteneurs de certificats comme les cookies ne sont plus assez sécurisés pour protéger les internautes ». Le rapport sera publié un peu plus tard ce mois-ci sur Computer.org

Google s'intéresse donc aux autres moyens d'authentifier un utilisateur. Pour ce faire la société s'est penchée sur le principe de YubiKey. Cet appareil embarque une carte chiffrée et s'enfiche sur le port USB de l'ordinateur. Google a concocté une version modifiée de Chrome pour que cette puce puisse connecter automatiquement l'utilisateur sur ses serveurs.

A terme la firme de Mountain View perçoit ainsi la possibilité de pouvoir s'identifier avec un objet tel qu'un smartphone ou une clé USB. « D'autres se sont intéressés à des approches similaires mais n'ont pas eu de véritable succès auprès des consommateurs », expliquent les deux hommes. Ces derniers espèrent donc que leur méthode sera standardisée et adoptée par d'autres sites Internet. Ils ont donc mis au point un protocole pouvant être utilisé par les développeurs web ainsi que des API pour les navigateurs.

Il n'est donc pas exclu qu'un jour les comptes en ligne des internautes soient davantage sécurisés sans que ces derniers n'aient à retenir de mots de passe complexes alphanumériques et multi-casse.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
Ovnis : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top