Google : ne vous souciez plus de vos mots de passe, Chrome s'en chargera

17 février 2012 à 11h15
0
00FA000004962086-photo-chrome-mot-de-passe.jpg
Dans une prochaine version du navigateur Chrome, Google proposera de générer automatiquement des mots de passe sécurisés sans que l'utilisateur n'ait à retenir ceux-ci.

Dans quelques années, un site web vous demandera probablement de vous authentifiez en scannant l'iris de votre oeil via la webcam ou en calculant votre rythme cardiaque. En attendant Google compte renforcer l'identification classique qui consiste à entrer un nom d'utilisateur et un mot de passe.

Concrètement, l'équipe de développement travaille sur un mécanisme capable de détecter les pages web proposant la création d'un compte. Pour ce faire, le navigateur devra être capable de repérer les différents champs au sein du code HTML et d'identifier ceux invitant l'internaute à entrer un mot de passe puis à confirmer celui-ci. Chrome ouvrira alors une petite fenêtre générant un mot de passe jugé sécurisé, c'est-à-dire en mélangeant lettres, chiffres, caractères spéciaux et différentes casses.

L'internaute devra cependant valider ce mot de passe. « Nous ne choisissons pas un mot de passe pour eux parce que beaucoup de sites demandent certains critères (...) et ces derniers peuvent être contradictoires », est-il ainsi expliqué sur le site de Chromium. Par la suite, Google sera en mesure d'analyser le type de caractères entrés par l'internaute sur ces sites afin de conformer le mot de passe généré pour ces derniers.

Cependant, Google propose surtout de changer les habitudes des internautes. En effet, les développeurs ne s'attendent pas à ce que ces derniers mémorisent les mots de passe générés mais estiment que le gestionnaire intégré à Chrome sera suffisant pour remplir automatiquement un formulaire de connexion. Dans l'idéal, vous ouvrirez un compte sur un site web mais n'aurez donc pas besoin de connaître votre mot de passe.

0226000004962194-photo-chrome-mot-de-passe.jpg


Bien entendu un tel mécanisme n'est pas exempt de problèmes. Google invite déjà la communauté à réfléchir à plusieurs scénarios. Par exemple, certains sites Internet désactivent par défaut le remplissage automatique du mot de passe forçant l'internaute à taper celui-ci. Aussi Chrome doit être capable de gérer le système permettant de modifier celui-ci.

« Bien qu'il soit généralement préférable qu'un utilisateur ne connaisse pas ses mots de passe, dans certains cas ils en auront besoin, par exemple lorsqu'ils ne seront pas en mesure d'utiliser Chrome » est-il expliqué sur le site réservé aux développeurs. Google propose alors de mettre en place un site sur lequel l'utilisateur sera en mesure de s'identifier puis de retrouver l'intégralité de ses identifiants/mots de passe, voire de les exporter. Autant dire que ce dernier devra être ultra-sécurisé!

L'internaute sera-t-il prêt à oublier ses informations de connexion pour s'en remettre au gestionnaire de Chrome ? Quoi qu'il en soit Google estime qu'il s'agit-là d'une solution bien plus raisonnable. Et d'ajouter : « A l'avenir il devrait également être possible de changer automatiquement l'ensemble des mots de passe d'un utilisateur dont le compte a été piraté ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
E-Power Roadster : BMW présente son tout premier concept de moto électrique

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top