Google Chrome Frame disponible en version finale

23 septembre 2010 à 12h09
0
00FA000003578438-photo-chrome-frame.jpg
Un an jour pour jour après son introduction auprès des testeurs, Chrome Frame est désormais disponible en version stable. Pour rappel, Chrome Frame est un plugin pour les navigateurs Internet Explorer 6, 7 et 8 à destination des utilisateurs de WIndows XP SP2, Vista et 7. Une fois installé, Chrome Frame remplace le moteur de rendu d'Internet Explorer (Trident) par Webkit en y ajoutant le moteur d'exécution JavaScript V8 utilisé par Chrome.

Avec ce plugin IE 6, 7 et 8 s'ouvriront aux possibilités offertes par le HTML5 avec par exemple la prise en charge de la balise < canvas > qui permet de représenter sur une page web des éléments 3D à partir d'images vectorielles (SVG) sans passer par Flash. Le développeur web devra pour sa part rajouter une ligne de code dans l'en-tête de son code HTML pour assurer la bonne prise en charge de Chrome Frame. Il pourra également placer un petit script afin de proposer le plugin au téléchargement pour les utilisateurs d'Internet Explorer ne l'ayant pas déjà installé.

Dans un billet publié sur le blog de Chromium les ingénieurs Thomas Gunnarsson et Robert Shield expliquent que plusieurs grands sites Internet ont déjà joué le jeu. C'est la cas de DeviantArt ou de Github. Plusieurs sites de Google ont également été optimisés comme YouTube, Google Docs et Orkut. A l'avenir, Gmail et Google Agenda suivront cet exemple. Par la suite le développement de Chrome Frame devrait être calé sur celui de Google Chrome afin de bénéficier des travaux d'optimisation portés sur le navigateur. L'équipe explique vouloir accélérer davantage le temps de démarrage mais surtout passer outre les droits d'administration de Windows pour faciliter l'installation.

La sortie de Chrome Frame n'est pas passée inaperçue. Quelques heures après son introduction Microsoft avait jugé ce plugin dangereux. Au cours d'un entretien recueilli par Ars Technica, un porte-parole de la société rapportait : « avec Internet Explorer 8, nous avons fourni de colossaux travaux pour rendre le navigateur plus sécurisé pour nos utilisateurs ». Il ajoutait : « étant donné les problèmes de sécurité que posent les plugins en général, et plus particulièrement avec Google Chrome, l'installation de Google Chrome Frame en tant que plugin redouble les menaces provenant de malware et scripts malicieux. Ce n'est pas un risque que nous recommanderions de prendre ».

Chez Mozilla, les développeurs ne semblaient pas plus emballés. Mike Shaver, vice-président chargé de l'ingénierie, expliquait sur son blog que l'installation de Chrome Frame au sein d'IE perturbait le bon fonctionnement de certaines options du navigateur ou les rendait moins efficaces. Il soulignait notamment « parmi elles nous retrouvons le mode de navigation privée ainsi que d'autres outils de sécurité, ou des fonctionnalités comme les accélérateurs, les add-ons et même la prise en charge de l'accessibilité ».

Si vous êtes développeur web et souhaitez rendre vos sites Internet compatibles, retrouvez une documentation ici.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top