Brave annonce avoir optimisé son bloqueur de pub, rendu 69 fois plus performant

Mathieu Grumiaux Contributeur
28 juin 2019 à 15h40
0
Brave Navigateur

L'éditeur a revu la technologie de son bloqueur d'annonces publicitaires pour réduire le temps d'analyse des différentes requêtes à seulement 5,7 microsecondes en moyenne.

Brave a comme principes fondamentaux la confidentialité et du respect de la vie privée de ses utilisateurs. Pour respecter ses engagements, l'entreprise propose dans son navigateur Internet un bloqueur d'annonces intégré qui permet de limiter le suivi publicitaire.

Un nouveau système d'analyse qui supprime les règles de filtrage inutiles


Le dispositif était déjà très performant, mais Brave, dans un post publié sur son site web, détaille les améliorations que ses développeurs lui ont apporté pour le rendre plus rapide encore. Sont annoncées des performances 69 fois plus importantes que dans la version actuelle du navigateur.

Pour réussir cette prouesse, Brave a amélioré son algorithme d'analyse des requêtes. L'éditeur a constaté qu'un nombre très important de contenus échappaient au blocage, qui combinait les règles de filtrage compilées dans EasyList et EasyPrivacy et intégrées au sein du logiciel. Dans un test portant sur 242 944 requêtes, seules 39 % d'entre elles étaient correctement traitées.



Une découpe des URL pour analyser plus finement les éléments à traiter


La nouvelle implémentation est basée sur l'approche de blocage des publicités d'uBlock Origin and Ghostery, qui est une tokenisation spécifique à l'ajout de règles de blocage des URL. Les différents éléments d'une adresse URL sont découpés sous forme de jetons (tokens) et analysés afin d'éliminer les règles de filtrage qui ne sont pas nécessaires lors d'une connexion précise et ne garder que celles qui sont utiles.

Ces jetons sont bien plus rapidement traités par le système de blocage et accélèrent le délai de traitement. Brave donne comme exemple un délai moyen de 5,7 microsecondes par requête constaté sur les différents tests réalisés sur un MacBook Pro 2018 avec un processeur Intel Core i7 à 2,6 GHz et 32 Go de RAM.

L'algorithme a été écrit en langage Rust, choisi pour sa sécurité et ses performances, et a été compilé au noyau natif du navigateur.

Pour le moment, ce nouveau bloqueur de pub est testé dans les versions Dev et Nightly de Brave, destinées aux développeurs. Il sera ensuite être déployé dans la version grand public dans les prochaines semaines.



Source : Brave
Modifié le 15/07/2019 à 09h34
1 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Biocarburant : les vols long-courriers bientôt tous concernés ?
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Nintendo va lancer une manette Switch inspirée de la Super Nintendo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top