Découvrez Leo, le nouvel assistant par intelligence artificielle du navigateur web Brave

Mathieu Grumiaux
Publié le 24 août 2023 à 15h30
© bangoland / Shutterstock
© bangoland / Shutterstock

Le navigateur propose à son tour son assistant similaire à ChatGPT pour répondre à toutes vos questions, tout en préservant votre confidentialité.

L'intelligence artificielle prend place dans nombre de logiciels aujourd'hui, et particulièrement dans les navigateurs web.

Dites bonjour à Leo, l'assistant IA de Brave

Après Microsoft Edge, qui a intégré ChatGPT en tant qu'assistant à la navigation, et en attendant que Google en fasse de même avec Google Chrome et Google Bard, son propre chatbot lancé en bêta il y a quelques semaines, c'est au tour de Brave de nous présenter sa propre solution.

Leo, c'est son nom, est l'assistant qui équipe désormais le navigateur Brave. Il est accessible depuis une nouvelle icône, Brave AI, placée dans la barre latérale où sont disponibles les différentes options du navigateur.

Leo se présente d'une manière identique à tous les chatbots vus ces derniers mois. Une fenêtre vous permet de taper votre requête, une question, mais vous pouvez aussi demander à l'assistant de taper du code ou de générer du texte pour écrire un post, un mail ou encore un court message à envoyer à vos contacts.

Une technologie soucieuse de la confidentialité des utilisateurs

Pour mettre au point son assistant, Brave a utilisé un modèle de langage de grande taille : Llama2, développé par les équipes de Meta. Mais les équipes du navigateur ont travaillé pour protéger la vie privée des utilisateurs lorsqu'ils utilisent Leo.

Les conversations avec l'assistant ne sont pas conservées sur les serveurs de Brave, et ne sont pas utilisées pour entraîner le modèle de langage comme peut le faire ChatGPT. Elles sont d'ailleurs automatiquement supprimées une fois l'onglet Brave AI fermé et personne ne peut ainsi accéder à la liste de vos requêtes. Si vous ouvrez un deuxième onglet pour accéder à Leo, vous ne pourrez ainsi pas retrouver l'historique de la première conversation.

Dans le même ordre d'idée, les connexions entre votre navigateur et l'assistant transitent par un proxy pour anonymiser vos données.

Le chatbot ne peut pas non plus vous donner des informations de première fraîcheur, puisqu'il n'est pas connecté au Web. Si vous l'utilisez pour résumer le contenu d'une page web, Brave n'accédera qu'au texte de cette dernière, ou à la transcription dans le cas d'une vidéo YouTube. Brave prévoit tout de même de connecter son outil à son propre moteur de recherche, Brave Search, dans les prochains mois.

Brave Leo n'est pour le moment proposé que dans la dernière version bêta, appelée Brave Nightly par l'éditeur. Vous pouvez la télécharger sur le site officiel de Brave, mais attention, ces versions de développement peuvent contenir quelques bugs et s'adressent avant tout aux développeurs et aux utilisateurs conscients des risques.

  • Blocage natif des publicités et des trackers.
  • Navigation rapide et performante.
  • Système de récompense original avec les BAT.

Brave Search fait partie de l'un des nombreux moteurs de recherche nouvellement lancés ayant l'ambition de voler une part du gâteau au monopoliste Google. Son crédo ? Le respect de la vie privée des internautes, quoiqu'il en coûte. L'entreprise propose un modèle économique d'un nouveau genre qui mérite de s'y intéresser !
Consultez notre dossier :
Les meilleurs moteurs de recherche

Brave Search

Source : Ghacks

Par Mathieu Grumiaux

Grand maître des aspirateurs robots et de la domotique qui vit dans une "maison du futur". J'aime aussi parler films et séries sur les internets. Éternel padawan, curieux de tout ce qui concerne les nouvelles technologies.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (3)
griffondor

ça serait bien d’avoir le lien direct pour télécharger brave Léo ! car je ne le trouve pas !

Krazitchek

ça serait bien de pouvoir désactiver le truc si on ne veut pas d’assistant « ia » tout partout dans nos vies !

Pinocchio

Une technologie soucieuse de la confidentialité des utilisateurs…
Brave a utilisé un modèle de langage de grande taille : Llama2, développé par les équipes de Meta.
Facebook, Instagram, Messenger, etc.
On est certain de la confidentialité en effet!