Sécurité : Apple retire le plug-in Java de ses Mac

19 octobre 2012 à 08h49
0
Finalement, afin de mieux sécuriser les navigateurs au sein de son système d'exploitation, Apple a décidé de retirer le plugin Java.

006E000003941372-photo-java-logo.jpg
Apple a déployé mercredi une mise à jour pour l'ensemble de ses Mac visant a retirer le plugin Java de tous les navigateurs sur OS X. La décision n'est pas surprenante et devrait permettre de mieux protéger les consommateurs disposant bien souvent de vielles versions de la plateforme contenant des vulnérabilités.

Pour faire fonctionner un applet Java il faudra se rendre sur le site d'Oracle et télécharger la version officielle de la machine virtuelle. Précédemment Apple avait décidé de désactiver automatiquement la plateforme Java lorsque cette dernière n'était pas utilisée.

Au mois d'avril, 600 000 Mac avaient été infectés du cheval de Troie BackDoor.Flashback. Alors qu'Oracle avait proposé une mise à jour au mois de janvier, Apple, n'avait pas permis à l'éditeur de déployer celle-ci et souhaitait la distribuer eux-mêmes. Un hacker avait alors profité de la situation et exploité une vulnérabilité non corrigée pendant plusieurs mois en ciblant des machines non protégées.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La planète est confinée ! Le ralentissement est visible depuis l'espace.
L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
Confinement : la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est disponible en téléchargement
Elon Musk fait un don de 50 000 masques et 1200 respirateurs... pour se racheter ?
Comment choisir la bonne diagonale pour son téléviseur ?
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Coronavirus : le traçage numérique
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
scroll top