Comment choisir un ventilateur ?

07 janvier 2010 à 07h00
0

Sommaire

03078236-photo-bandeau-comment-choisir-ventilateurs.jpg
Que ce soit pour votre boîtier, votre processeur ou votre carte graphique, le choix d'un ventilateur est important. Comme on peut s'en douter, il faudra surtout se focaliser sur le silence ou l'optimisation du flux d'air. Suivez le guide !

Les caractéristiques d'un ventilateur

0078000003063194-photo-ventillo.jpg
Un ventilateur peut être défini par deux caractéristiques principales : sa capacité à faire circuler l'air et son silence de fonctionnement. La plupart du temps, les deux ne vont pas de pair et il convient de décortiquer la fiche technique d'un ventilateur.

Les constructeurs évoquent tout d'abord les nuisances sonores engendrées par leurs modèles en dB(A). Sachez que sous la limite de 20 dB(A), la nuisance sonore est très faible.

Plus cette valeur (en dB(A)) est faible, plus vous avez de chance que le ventilateur tourne lentement. Un ventilateur fonctionnant à 2 500 tours par minute sera inévitablement plus bruyant qu'un modèle tournant à 800 rotations par minute.

Sachez également que les ventilateurs de diamètre important sont plus intéressants, car à vitesse égale, il propulse ou aspire plus d'air qu'un modèle plus petit. Cette capacité à déplacer l'air se compte en CFM (Cubic Foot Meter).

Considérer également le type de roulement qui équipe le ventilateur : un modèle de type fera théoriquement plus de bruit qu'un modèle .

Enfin, les ventilateurs compatibles avec le système PWM (Pulse Width Modulation) assureront une gestion plus fine de la ventilation. Il faut pour cela que votre modèle possède un connecteur à 4 pins et que votre carte-mère soit compatible.

Vous cherchez :


Pour un processeur




Vous cherchez à refroidir plus efficacement votre processeur ou vous souhaitez remplacer un modèle défectueux.
03066080-photo-03064550.jpg

  • Il faut tout d'abord tenir compte de votre matériel : les ventilateurs pour processeurs sont conçus pour s'adapter à un socket en particulier. Vérifiez donc la compatibilité avec votre carte-mère ;

  • Il faut prendre garde au matériau constituant du radiateur. Le cuivre conduit mieux la chaleur que l'aluminium, mais est également plus cher ;

  • Le diamètre du ventilateur est également très important, comme nous le précisions plus haut. Un modèle de grande taille aura un rapport nuisances sonores/refroidissement plus intéressant.


Les ventirads élaborés (les blocs associant ventilateur et radiateur) pèsent souvent un poids non négligeable et/ou sont dotés d'un système de fixation qui risque de déformer la carte-mère : veillez à ce que cette dernière supporte ces contraintes.

Il convient également de vérifier que vous disposiez d'assez de place autour du socket si vous souhaitez installer un ventirad ou un radiateur de grande taille.

Enfin, concernant la vitesse de rotation, tout dépend de votre but : les utilisateurs cherchant un bon niveau de silence choisiront des modèles à 800 tours par minute, ceux qui ne sont pas gênés par les nuisances sonores et qui préfèrent privilégier le refroidissement opteront pour un ventilateur plus rapide.
  • Une sélection de ventilateurs pour processeur dans notre comparateur de prix !

Pour une carte graphique




Le ventilateur de votre carte graphique entraine des nuisances sonores désagréables, vous souhaitez donc le remplacer par un modèle plus silencieux sans pour autant sacrifier ses performances.

03066084-photo-03065348.jpg
  • Cette fois encore, la question de la compatibilité prévaut : lisez attentivement les spécifications du dispositif de refroidissement ;

  • Dans le même ordre d'idée, pensez à l'espace supplémentaire pris par ce dispositif dans l'agencement de votre tour et assurez-vous qu'il puisse se positionner correctement ;

  • La présence de plusieurs ventilateurs ainsi que la taille de chacun des ventilateurs constituent des critères importants : un modèle à 2 ventilateurs de 6 cm sera bien plus bruyant et pas forcément plus efficace qu'un modèle possédant un ventilateur de 8 cm.


Tout comme pour les dispositifs pour processeur, l'utilisation du cuivre assure une dissipation supérieure.

La présence de caléoducs permet en théorie une meilleure dissipation de la chaleur, notamment si elle est associée à une ventilation efficace.

Assurez-vous également que les ventilateurs du dispositif de refroidissement soient auto-régulés, c'est-à-dire qu'ils ajustent leur vitesse à la température de la carte graphique.

La connectique de ces dispositifs peut être variée : privilégiez la connectique compatible avec le système PWM, si votre carte-mère est compatible.

La simplicité de montage est enfin à prendre en compte.
  • Une sélection de ventilateurs pour GPU dans notre comparateur de prix !

Pour un boîtier




Votre boîtier a besoin d'air et vous souhaitez l'équiper d'un ventilateur supplémentaire, ou vous souhaitez remplacer les modèles existants pour des éléments plus silencieux.

03066078-photo-03063304.jpg
  • Si votre but n'est pas de rendre votre tour silencieuse, mais plutôt d'améliorer le flux d'air qui la traverse, optez pour un modèle offrant un débit d'air important, de l'ordre de 70 CFM au moins ;

  • Si vous souhaitez au contraire obtenir un fonctionnement silencieux, privilégiez les ventilateurs affichant des nuisances sonores inférieures à 20 dB(A) ;

  • Un bon compromis consiste à sélectionner des ventilateurs dont la plage de vitesses de rotation est large ;


La dimension de votre ventilateur pour boîtier est importante : elle peut aller jusqu'à 20 cm, même si les modèles de 12 cm sont les plus répandus. Tout dépend également des emplacements prévus dans votre boîtier.

Pour les personnes visant avant tout un fonctionnement silencieux, sachez que certains ventilateurs sont fournis avec des tiges caoutchoutées qui réduisent la transmission des vibrations au boîtier. Mieux, certains ventilateurs sont même entièrement constitués de caoutchouc !

Certains ventilateurs de boîtiers proposent des systèmes de régulations déportés sur un fil : veillez simplement à ce que ce système restent accessibles une fois le ventilateur installé.

Enfin, privilégiez la position verticale pour vos ventilateurs dans votre tour : l'axe est ainsi moins sollicité qu'en position horizontale, dans laquelle il a tendance à s'affaisser, devenant ainsi plus bruyant.
  • Une sélection de ventilateurs pour boîtier dans notre comparateur de prix !

Pour un ordinateur portable




Assez d'avoir un portable brûlant qui souffle en permanence ? Pour éviter ces désagréments, il est conseillé d'investir dans un support ventilée.

03066082-photo-03065342.jpg
  • Si vous souhaitez améliorer votre confort en faisant taire votre portable, autant prendre un équipement relativement silencieux : privilégiez les modèles à moins de 20 dB(A) ;

  • La notion d'ergonomie est aussi très importante : l'inclinaison doit être bonne, et certains apprécieront un modèle profilé destiné à être posé sur les genoux ;

  • L'utilisation de matériaux métalliques plutôt que plastique alourdit le dispositif, mais offre une dissipation bien meilleure.


La taille des ventilateurs ainsi que leur nombre vont évidemment avoir une répercussion sur les nuisances sonores du dispositif. Essayez autant que possible de choisir un modèle dont le ou les ventilateurs sont positionnés face aux aérations de votre portable.

Un système anti-dérapant peut également avoir son intérêt pour stabiliser votre portable sur le dispositif.

Certains modèles proposent un équipement intéressant : enceintes incorporées, hub USB...

Enfin, la conception du produit doit avoir prévu un espace sous les ventilateurs, afin que ces derniers puissent aller « chercher » de l'air frais.


Vous souhaitez en savoir plus ? Ces quelques liens qui pourront vous intéresser :

Modifié le 18/09/2018 à 14h43
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Une étude montre que les cyclistes
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Suite à un accident mortel, la marine américaine ne veut plus d'écrans tactiles
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait
Nos théories sur l'évolution de l'Univers remises en question par 39 galaxies

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top