Sennheiser, des casques susceptibles d'être une porte d'entrée pour un trojan

Bastien Contreras Contributeur
30 novembre 2018 à 11h41
0
Casque audio Sennheiser

Présenté comme ça, on dirait un mauvais slogan, mais la menace est réelle. Un logiciel conçu par le constructeur allemand Sennheiser, pour l'utilisation de ses casques, fait l'objet d'une importante faille de sécurité. De nombreux utilisateurs pourraient être concernés.

Le logiciel HeadSetup a été développé par Sennheiser pour offrir la possibilité aux utilisateurs de ses casques audio de passer des appels téléphoniques via Internet. Problème : l'application pourrait également permettre à des personnes malveillantes d'attaquer les ordinateurs sur lesquels elle est installée.

Un certificat en cause

La faille de sécurité a été dévoilée par l'entreprise allemande Secorvo, spécialisée en cybersécurité. Le souci vient de l'installation d'un certificat racine par HeadSetup, parmi les certificats de confiance de la machine. À cela s'ajoutent deux erreurs : premièrement, la clé de déchiffrement est la même pour chaque installation du logiciel. Et surtout deuxièmement, d'après la société de cybersécurité, il est très facile d'y avoir accès.

En conséquence, un hacker peut très bien récupérer ces données et s'en servir pour créer de faux certificats de confiance, se faisant alors passer pour n'importe quel site. Il pourrait alors procéder à une attaque de type « man-in-the-middle », pour par exemple intercepter et modifier le trafic Internet de la victime (et donc les données associées).

Et le deuxième « effet Kiss Cool », c'est que le certificat installé par HeadSetup demeure sur l'ordinateur, même après désinstallation du logiciel. Ce qui laisser penser à Secorvo que tout système sur lequel HeadSetup a été installé un jour reste vulnérable. Et ce, jusqu'à l'expiration du certificat, le 13 janvier... 2027.

Mise en place d'un correctif temporaire

Cette faille n'est pas sans rappeler le bug Superfish, qui touchait des machines de la marque Lenovo. En 2015, des ordinateurs portables avaient été vendus avec des logiciels préinstallés, contenant des certificats de sécurité vulnérables.

Du côté de Sennheiser, on a pris conscience de la situation. L'entreprise a déclaré travailler sur une correction de la vulnérabilité, mais ce travail pourrait prendre un certain temps. En attendant, le site du fabricant propose un correctif temporaire, permettant de supprimer les certificats incriminés.

Source : Digital Trends
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Netflix menace les partages de compte entre amis
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
M6, France Télévision et TF1 engagent un triple Salto... pour espérer retomber sur leurs pieds
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top