Test Nacon Revolution Pro Controller 3 : ça révolutionne de moins en moins

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
17 novembre 2019 à 12h00
0
La note de la rédac
Depuis la première Dual Shock, Sony reste fidèle à un design de référence qu'il fait évoluer en douceur, version après version. Le soin d'innover de manière plus radicale est laissé à d'autres constructeurs comme Nacon qui nous propose justement la troisième itération de son Revolution Pro Controller.

Le temps passe à une vitesse... Nous en sommes effectivement déjà à la troisième mouture de la manette eSport du duo Nacon / Big Ben. Le premier conçoit les modèles, réfléchit au design et pense innovation quand le second se charge de la fabrication et de la distribution des produits. Pour cette troisième mouture, Nacon s'est logiquement appuyé sur les forces de son Revolution Pro Controller, mais a fait l'impasse sur certaines des nouveautés de son dernier gamepad, un modèle particulièrement haut de gamme et couteux, l'Unlimited Pro. Une façon de trouver le juste milieu ?

Nacon Revolution Pro Controller 3_01.jpg
Rares sont les manettes PlayStation 4, « de qualité », avec design asymétrique © Nerces pour Clubic

Fiche technique du Nacon Revolution Pro Controller 3

Voilà un peu plus de deux ans que Nacon est arrivé sur le marché des gamepads. D'emblée, le constructeur a souligné son intention de se focaliser sur le haut de gamme avec des produits dotés d'un bon niveau de finition et de multiples fonctionnalités. Ainsi, les mini-sticks profitent d'un angle d'inclinaison de 46° - contre 38° habituellement - améliorant la précision. Dans le même esprit, il est possible de modifier la course des gâchettes ou la fonction de chaque bouton. Autant de paramètres que l'on retrouve sur chaque Revolution Pro Controller et qui se doivent évidemment d'être menu de ce nouveau modèle.

Le Nacon Revolution Pro Controller 3, c'est :

  • Connexion : filaire, câble détachable de 3 m
  • Orientation ludique : polyvalente
  • Nombre de boutons : 16
  • Nombre de gâchettes : 2
  • Prise casque : oui, jack 3,5 mm
  • Vibrations / Retour de force : oui, 2 moteurs de vibrations
  • Poids : 245 - 277 g
  • Compatibilité : PC, PlayStation 4
  • Prix et disponibilité : disponible, à 99,99 €

Il nous faudra évidemment juger manette en main, mais la fiche technique du Revolution Pro Controller 3 souligne le poids sensiblement plus élevé que sur les précédentes versions. Il est certes possible d'ajuster un peu les choses, mais au minimum, on se retrouve tout de même avec un gamepad d'environ 245 grammes. On notera aussi l'absence de compatibilité PlayStation 3 et la bonne longueur du câble (3 m), détachable qui plus est.

Nacon Revolution Pro Controller 3_02.jpg
Une jolie boîte accompagne la manette : on peut y ranger câble et poids © Nerces pour Clubic

Acheter la manette Nacon Revolution Pro 3

Conception asymétrique et ergonomie

Depuis la première version de son gamepad, Nacon a toujours été un fidèle du design dit « asymétrique ». Cette conception avec les mini-sticks décalés l'un par rapport à l'autre est l'apanage de Microsoft avec ses contrôleur Xbox et Xbox One quand Sony garde depuis toujours un dessin symétrique sur ses Dual Shock. Autre différence par rapport à la manette officielle de Sony : le Revolution Pro Controller 3 est sensiblement plus large qu'un Dual Shock 4. En réalisant ainsi ces deux choix « techniques », Nacon se rapproche clairement de la conception Xbox que nous n'avons pas forcément l'habitude de retrouver sur PlayStation. Certains joueurs seront reconnaissants, d'autres s'en désintéresseront complètement. Une affaire de goûts en somme.

Nacon Revolution Pro Controller 3_03.jpg
Une croix directionnelle agréable et très précise © Nerces pour Clubic

Autre affaire de goût, la question du sans-fil. Alors que Nacon avait décidé de se passer de câble pour le Revolution Unlimited Pro Controller, il a changé son fusil d'épaule... sans doute afin de réduire un peu le tarif de son gamepad. De fait, le Revolution Pro Controller 3 a besoin d'un câble pour fonctionner et, plus gênant peut-être sur PlayStation, d'un port USB disponible. On notera que Nacon a prévu large côté longueur de câble : il mesure 3 mètres et a le bon goût d'être standard (USB-C), mais il faudra tout de même faire attention à ne pas se prendre les pieds dedans lorsque l'on joue dans le salon. Puisque nous parlons des fonctionnalités en baisse par rapport au modèle le plus haut de gamme de Nacon, précisons que la sourdine et le réglage du volume du casque sont passés à la trappe. Dommage.

Nacon Revolution Pro Controller 3_04.jpg
Les quatre boutons principaux sont d'un diamètre inhabituel © Nerces pour Clubic

Pour le reste, le Revolution Pro Controller 3 adopte un style proche des précédents gamepads de la marque. Les mini-sticks sont plus hauts que la concurrence et les quatre boutons principaux plus larges. La compatibilité PS4 implique la présence du pavé tactile, pas très utile sur PC forcément, et Nacon fait confiance à une croix directionnelle... en forme de croix. En retournant la manette, on remarque la présence de quatre boutons supplémentaires au niveau des poignées et d'un léger grip pour recouvrir celles-ci. Enfin, le revêtement soft-touch parfois utilisé par Nacon n'est plus de la partie. Nous y reviendrons au moment des tests ingame, mais l'ergonomie semble de bon niveau.

Nacon Revolution Pro Controller 3_05.jpg
Les mini-sticks sont un peu plus hauts que la moyenne © Nerces pour Clubic

Du confort ingame

La largeur du Revolution Pro Controller 3 semble le destiner à de grandes mains. Dans les faits, même les petites s'y retrouvent et la position des différents éléments ne pose globalement pas de problème. Une remarque tout de même quant à deux des boutons situés sous les poignées - les S2 et S4 - ils peuvent être difficiles à atteindre si vos doigts sont un peu courts. Pour le reste, c'est presque un sans-faute de la part de Nacon dont on apprécie la façon de concevoir les mini-sticks. Leur hauteur - plus importante d'environ 1,5 mm - accroit légèrement la précision sans entraîner de fatigue excessive. Difficile de dire s'il y a vraiment eu un impact sur nos performances, mais nous avons clairement eu l'impression de quelque chose de plus précis, plus confortable, dans les jeux de course notamment.

Nacon Revolution Pro Controller 3_06.jpg
Connecteur USB-C et gâchette de gauche © Nerces pour Clubic

Dans les jeux de baston, nous apprécions la bonne taille des boutons principaux et la réactivité de la croix directionnelle. Malgré son design en croix justement, nous n'avons pas rencontré le moindre problème à trouver les diagonales qui « tombent » tout naturellement et ne sont jamais actionnées par inadvertance. Dans ses mêmes jeux de baston - essentiellement Ultra Street Fighter IV pour ne pas le nommer - nous avons trouvé les gâchettes moins convaincantes : le doigt accrochait moins dessus. Il convient toutefois de souligner immédiatement que dans les jeux de course en revanche, ces mêmes gâchettes se sont montrées bien pratiques, surtout que l'on peut régler leur course, mais nous y reviendrons.

Nacon Revolution Pro Controller 3_07.jpg
Deux boutons supplémentaires - S - sont présents sous chaque poignée © Nerces pour Clubic

De manière plus générale, la manette tient bien en main, même si nous aurions bien aimé un grip plus franc pour les poignées. Le corps du gamepad en est complètement dépourvu, mais cela ne nous a pas posé de problème. En revanche, les mini-sticks auraient pu profiter d'une surface qui accroche davantage. Ce n'est pas systématique, mais dans le feu de l'action, il est arrivé que notre pouce gauche glisse du sommet du stick. Notons aussi que la manette peut sembler un peu lourde et que les poids optionnels apparaissent donc inutiles. Enfin, soulignons que la largeur de la manette peut rendre les boutons start / options et le pavé tactile moins accessibles que sur Dual Shock 4.

Nacon Revolution Pro Controller 3_10.jpg
Un système de poids pas très intéressant : la manette est de base assez lourde © Nerces pour Clubic

Un logiciel complet avec d'innombrables réglages

Sans qu'il soit nécessaire d'installer quoi que ce soit sur PC - ou évidemment sur PlayStation 4 - le Revolution Pro Controller 3 est parfaitement reconnu. Il est toutefois intéressant d'installer le logiciel maison ce qui impliquera d'avoir un PC à disposition même pour les utilisateurs console. Le but du logiciel est évidemment de paramétrer sa manette et, surtout, d'avoir accès à de multiples réglages qui ne se retrouvent généralement pas chez la concurrence. Pour ce faire, il faut jongler entre différentes pages avec une iconographie pas toujours évidente... mais on s'y fait. De base, quatre profils sont prédéfinis par Nacon : neutre, FPS, FPS-pro et Arcade.

Nacon Revolution Pro Controller 3_11.jpg
Deux menus principaux selon que vous jouiez sur PC ou PS4 © Nerces pour Clubic

L'intérêt est de pouvoir tout modifier depuis la course des gâchettes jusqu'à la fonction de chaque bouton en passant par la zone morte des mini-sticks et leur sensibilité. Soyons honnêtes, de tels réglages ne seront pas utiles pour tous et le joueur occasionnel sera même perdu en jetant un œil aux options offertes. En revanche, pour les spécialistes, disposer de telles possibilités est d'autant plus intéressant qu'il est assez simple de modifier les profils prédéfinis pour se créer ses quatre profils personnels. Notons au passage qu'un bouton de « test » est intégré au logiciel de sorte qu'il n'est pas nécessaire de le quitter pour valider tel ou tel changement.

Nacon Revolution Pro Controller 3_12.jpg
De multiples options de paramétrages avancés © Nerces pour Clubic

Sans surprise, le logiciel Nacon permet également de jouer avec la puissance des vibrations qui peuvent être réglées différemment entre le moteur de la poignée de gauche et celui de la droite. Soulignons d'ailleurs qu'au maximum, la puissance peut surprendre. Nous n'avons pas beaucoup parlé éclairage jusqu'à présent car Nacon s'est montré plutôt raisonnable : seul un anneau lumineux est présent autour du stick droit et il est bien sûr paramétrable depuis le logiciel. Enfin, il nous faut tout de même émettre une petite critique à l'encontre de Nacon : si l'éditeur progresse dans l'ergonomie de son logiciel, il serait bon qu'il envisage un logiciel commun à tous ses gamepads : la plupart des concurrents le font depuis longtemps.

Nacon Revolution Pro Controller 3_13.jpg
Puissance des vibrations et réglages lumineux © Nerces pour Clubic

Nacon Revolution Pro Controller 3 : l'avis de Clubic

Agréable à manipuler, doté d'une bonne ergonomie et de fonctionnalités intéressantes, le Revolution Pro Controller 3 va incontestablement dans le bon sens. Même si nous sommes surpris par certains choix techniques de Nacon, il signe une belle montée en gamme par rapport à la version 2 et montre bien qu'on ne se tourne pas les pouces chez le constructeur. On regrette tout de même que la manette s'alourdisse avec les versions et que des progrès plus substantiels ne soient pas réalisés du côté de l'ergonomie du logiciel. Déçus également de voir disparaître le réglage du volume / la sourdine au dos de la manette ou que le grip ne soit pas plus franc. Pour finir, nous aimerions en revanche saluer les efforts fournis par Nacon afin d'améliorer encore son gamepad tout en contenant un prix qu'il revoit même à la baisse par rapport au Revolution Pro Controller 2. Sans doute l'une des meilleures manettes asymétriques pour PS4.

Nacon Revolution Pro Controller 3

Les plus
+ Design asymétrique réussi
+ Mini-sticks agréables et précis
+ Quatre boutons supplémentaires
+ Logiciel riche de multiples réglages
+ Système de profils bien pratique
+ Compatible PC / PS4
+ Câble standard (USB-C) de 3 m
Les moins
- Besoin d'un peu plus de grip sur les sticks
- Logiciel un brin austère, inscription nécessaire
- Pas de sans-fil
- Pas de réglage du volume / de sourdine
- Prix relativement élevé
4

Acheter la manette Nacon Revolution Pro 3
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Airbus officialise la suppression de 5 000 emplois en France, 15 000 au total
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
Les jeux PS5 et Xbox Series X plus onéreux que sur les consoles actuelles ?
PlayStation suspend temporairement ses publicités sur Facebook et Instagram
Crysis Remastered revient en vidéo et annonce déjà son report

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top