Banques en ligne : une autorité met les internautes en garde contre la profusion des sites frauduleux

Alexandre Boero Contributeur
24 septembre 2019 à 15h25
0
pirate banque carte

L'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) veut sensibiliser l'opinion sur la recrudescence de sites internet frauduleux, inspirés de sites de banques existantes.

En matière de reproduction en ligne, il devient parfois difficile de démêler le vrai du faux, surtout pour le public non-averti. L'ACPR, l'organe de supervision français de la banque et de l'assurance, qui relève de la Banque de France, tient à alerter le public après avoir découvert de nombreux sites frauduleux créés à partir de reproductions du contenu de sites de banques, elles, bien réelles. Une pratique de plus en plus courante.

Des sites frauduleux parfois plus vrais que nature

Certains cybercriminels excellent dans l'art du camouflage. De nombreux sites internet existent, et sont presque intégralement identiques aux sites officiels des banques, à la différence qu'ils ont des noms différents ou qu'ils présentent quelques variations parfois difficilement perceptibles, comme l'URL, le coloris ou l'utilisation de certaines photos.

L'ACPR a repéré 60 nouveaux sites frauduleux en quelques semaines. « De nouveaux acteurs illégaux apparaissent tous les jours », indique même l'autorité. Ces sites sont généralement créés en copiant une partie de sites internet de banques légales ou bien en détournant des éléments d'état civil des établissements, comme l'adresse ou le code interbancaire. Plus pernicieux encore, certains sites affichent de faux partenariats avec des banques agréées, sans oublier les traditionnelles offres (trop) alléchantes, destinées à faire tomber les internautes dans le piège.



L'ACPR transmet ses mesures de précaution

L'institution délivre quelques mesures de précaution nécessaires avant de se lancer dans un processus de souscription. Il faut d'abord vérifier que le site, ou la « banque », ne figure pas sur les listes noires éditées par l'ACPR. Ensuite, vous devez vous assurer que votre interlocuteur est bien autorisé à proposer des crédits ou solutions d'épargne (deux sites peuvent vous aider pour cela : regafi.fr et orias.fr). Ne versez jamais non plus d'argent pour obtenir un prêt.

Dans le cas où vous avez été victime d'une offre frauduleuse, ou bien que vous connaissez une victime, il est important de déposer plainte rapidement sur le site pre-plainte-en-ligne.gouv.fr. Dans le cas où vous constatez des pratiques illégales, vous pouvez les signaler en contactant la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) ou en appelant le 3939.

sites bancaires frauduleux.png
La liste des derniers sites frauduleux repérés par l'ACPR (© ACPR)


Source : Communiqué de presse
Modifié le 24/09/2019 à 21h59
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Les camions électriques Volvo sont désormais en vente (et bientôt sur nos routes)
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau
Facebook active la caméra et le micro des iPhone en permanence sans en avertir les utilisateurs

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top