Pentax K100D : reflex stabilisé à petit prix

21 septembre 2006 à 16h31
0

Du côté des fonctions et réglages

Comme tous les reflex de sa catégorie, le K100D comporte peu de commandes externes de façon à rassurer le débutant. On ne trouve pas ici les commandes pour le réglage direct de la sensibilité, de la Balance des blancs, du flash... présents sur les boîtiers plus avancés. Au lieu de cela, tous ces réglages, parmi les plus couramment utilisés, sont regroupés derrière une unique touche Fn.

00364732-photo-pentax-k100d-interface.jpg
00364730-photo-pentax-k100d-interface.jpg
00364731-photo-pentax-k100d-interface.jpg

La touche Fn regroupe les réglages les plus couramment utilisés


On remarque que les réglages de la balance des blancs sont abondants, avec notamment trois valeurs aux choix pour « Lumières fluo » et une balance « Flash ». On regrettera cependant que le K100D n'offre pas la possibilité de garder en mémoire un réglage personnalisé pour le rappeler au besoin. C'est dommage, et cela signifie concrètement que, si au cours d'une séance on alterne les prises de vue entre deux éclairages très différents nécessitant un réglage personnalisé, il faudra à chaque fois recommencer la mesure.

Les réglages sont accessibles depuis la touche « Menu » et répartis sur quatre onglets. Les premiers auxquels on accède sont ceux de taille et qualité de l'image. On peut donc très rapidement opter pour une résolution de 1,5 million de pixels lorsque l'on destine ses images au Web et à l'envoi par messagerie, ou basculer en Raw pour enregistrer des fichiers bruts et très qualitatifs, qui se prêteront à toutes les retouches.

00364701-photo-pentax-k100d-interface.jpg
00364702-photo-pentax-k100d-interface.jpg

Les réglages de qualité de l'image sont parmi les premiers proposés


L'interface est sobre mais en même temps dénuée de convivialité et un peu chargée, et quelques intitulés peu explicites méritent une ligne ou deux d'explications.

  • Tons de l'image : ce réglage permet de choisir en deux types de finitions : lumineux (finition nette et contrastée) et naturel (finition naturelle pour des images prêtes à subir des retouches).
  • Permu dst pt mes : ce réglage permet de reprendre le contrôle de la mise au point autofocus, soit en verrouillant la mise au point sur le collimateur central, soit en choisissant manuellement le collimateur actif parmi les 11 que comporte le K100D.
La signalétique blanche indique les commandes actives en mode prise de vue, la signalétique bleue les commandes utilisables en mode lecture. Plus généralement, quel que soit le menu dans lequel on se trouve, des icônes matérialisent à l'écran les commandes susceptibles d'être utilisées. On est donc guidé par l'appareil lui-même au fil des manipulations. Le K100D dispose d'une fonction vraiment pratique qui permet, d'une simple pression sur la touche Info, de visualiser tous les réglages actifs.

00364715-photo-pentax-k100d-interface.jpg

D'une simple pression sur la touche Info, visualisez tous les réglages actifs


Mise au point et mesure de lumière

Tout simple qu'il est, le K100D propose des réglages assez subtils lorsque l'on aborde les questions de mise au point et mesure de lumière. Il permet (c'est classique) grâce à l'interrupteur « AF/MF » présent à l'avant du boîtier de désactiver l'autofocus pour une mise au point manuelle. Mais l'appareil permet également de bénéficier du meilleur des deux modes « sans aller jusqu'à » débrayer l'autofocus. Ainsi, lorsqu'on l'utilise avec le 18-55 mm du kit, on a la possibilité d'ajuster manuellement la mise au point au moyen de la bague du zoom pour une mise au point plus précise.

On peut également modifier la fonction de quelques touches de façon à avoir à portée de main les deux types de mise au point. Il faut pour cela se rendre dans la partie « Réglages personnels » des menus et paramétrer la touche OK sur « Active AF ». Le déclencheur redevient alors un simple déclencheur. Le fait de le presser n'entraîne plus la mise au point automatique, qui est attribuée alors à la touche OK.

00364713-photo-pentax-k100d-interface.jpg
00364714-photo-pentax-k100d-interface.jpg

Retirez l'autofocus du déclencheur et attribuez le à la touche OK en choisissant « Active AF »


Le K100D dispose d'une fonction précieuse pour la photo sportive, celle d'autofocus avec suivi du sujet. Pour en bénéficier, il faut se rendre dans les menus et choisir « AF C ».

Comment choisir le collimateur actif lors de la mise au point ? En se rendant dans le menu « Param. Capture » et en choisissant la seconde option de « Permu dst pt mes » : les touches haut / bas / gauche / droit du pad vous permettent ensuite de sélectionner simplement le collimateur actif. Ces onze collimateurs sélectionnables manuellement sont un des principaux atouts du K100D, qui est ainsi en mesure de faire une mise au point sur un sujet décentré ou sur une partie très précise de l'image.

00365592-photo-pentax-k100d-interface.jpg

Reprenez le contrôle des 11 collimateurs AF pour effectuer une mise au point précise


Au final, le K100D offre des réglages vraiment précieux et fins pour mesurer l'exposition et la lumière. Son handicap par rapport à des appareils avancés est toutefois réel : ici il faut aller dans les menus pour choisir son mode de mesure de lumière (spot / multizones / pondérée centrale) et régler ses rapports avec l'autofocus, alors qu'un reflex expert propose des commandes pour faire cela directement depuis le boîtier.

00365591-photo-pentax-k100d-interface.jpg

Il faut aller dans les menus pour choisir le mode de mesure de lumière (spot / multizones / pondérée centrale)


Dernière commande que nous évoquerons dans cette partie : le testeur de profondeur de champ qui prend place, c'est original, sur le déclencheur. Cette commande a un double usage :
  • Lorsque « Aperçu optique » est choisi, elle fonce l'image de façon à mettre en évidence la profondeur de champ.
  • Lorsque « Aperçu numérique » est choisi, l'appareil effectue une prise de vue qu'il stocke dans la mémoire tampon et présente à l'écran pendant 60 secondes. Ce délai permet de vérifier la composition, l'exposition et la mise au point. Son utilité est discutable (prendre une photo, l'observer puis l'effacer revenant tout à fait au même) et le mieux sera de quitter ce réglage qui est celui par défaut au profit du classique « Aperçu optique ».

00364733-photo-pentax-k100d-interface.jpg

L'aperçu numérique permet de vérifier la composition, l'exposition et la mise au point : utile ?


En mode lecture

Le mode lecture donne accès à des informations sur l'image aussi détaillées que celles disponibles en mode prise de vue. On accède de plus à l'histogramme, précieux pour connaître la répartition des zones sombres et lumineuses de l'image. Cet histogramme est d'autant plus utile qu'il est étendu et donc détaillé. Le K100D est également en mesure de nous indiquer les zones surexposées par un clignotement. Pour cela, il faut auparavant avoir coché « Tache lumineuse » dans le menu Lecture.

00364718-photo-pentax-k100d-interface.jpg
00364717-photo-pentax-k100d-interface.jpg
00364716-photo-pentax-k100d-interface.jpg

Les différents types d'affichage en mode lecture


00364709-photo-pentax-k100d-interface.jpg

Configurer l'appareil pour qu'il vous signale les zones surexposées


Après la prise de vue, il est possible d'appliquer différents filtres à l'image, pour une conversion en noir et blanc ou en sépia, mais également pour obtenir des rendus moins classiques : couleur, doux, mince et brillance.

00364720-photo-pentax-k100d-interface.jpg

Après la prise de vue, et directement depuis l'appareil, convertissez l'image au moyen d'un filtre
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
BMW profite de la sortie de son SUV pour montrer à Tesla ce qu'est un véhicule blindé
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
L'arrivée du « premier contraceptif masculin » en 2020 ?
Certains MacBook Pro récents s'éteignent
L'iPhone 11 vous localise régulièrement, Apple s'en explique
ProCreate 5 est enfin disponible sur iPad ! On fait le tour des nouveautés principales

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top