AGP Forever : NVIDIA GeForce 7600 GS/GT

0
00054432-photo-logo-agp8x.jpg
Lorsque les premières plates-formes PCI-Express ont fait leur apparition avec les chipsets Intel i915 et i925X - c'était, souvenez-vous, en juin 2004 - les fabricants de Cartes Graphiques se sont presque immédiatement désintéressés des solutions AGP. Du jour au lendemain, ATI et NVIDIA se sont mis à commercialiser presque, comme un seul homme, leurs nouveaux modèles de puces graphiques quasi exclusivement au format PCI-Express. A force de relater les annonces de sortie de puces PCI-Express, on aurait d'ailleurs presque failli oublier l'existence du parc de machines AGP, qui est encore considérable.

C'est précisément pour cette raison que NVIDIA a décliné sa GeForce 6600 GT en version AGP en fin d'année 2004. Du côté d'ATI, l'arrivée de solutions graphiques modernes au format AGP a quelque peu tardé, ATI n'ayant investi dans la mise au point d'un pont (une puce qui traduit les commandes d'une interface vers l'autre) que tardivement. On se souvient que le Radeon X800 XL au format AGP connut un beau succès contrairement au Radeon X700 en édition AGP... Depuis, les deux géants de la 3D n'ont guère été prolixes en ce qui concerne l'AGP... ATI a bien décliné son Radeon X1600 en version AGP mais celui-ci n'a pas convaincu alors que NVIDIA a lancé en début d'année, à la surprise presque générale, le GeForce 7800 GS, un modèle plutôt haut de gamme exclusivement AGP. Le fait que NVIDIA s'intéresse à nouveau aux solutions graphiques AGP avait quelque peu fait renaître l'espoir chez les possesseurs de machines AGP de voir arriver une GeForce 7 milieu de gamme, en AGP, capable de succéder au vénérable GeForce 6600 GT. C'est aujourd'hui chose faite avec le GeForce 7600 GS AGP qui arrive tout juste chez les partenaires de NVIDIA et notamment chez MSI. L'occasion pour nous de faire le point sur la NX7600GS-TD256 et de voir comment elle se comporte face à son illustre ancêtre. D'autant que pour couronner le tout, Leadtek nous a fait parvenir sa GeForce 7600 GT AGP !

0000011800325288-photo-puce-nvidia-geforce-7600-gs.jpg

GeForce 7600 GS et GT : rapides rappels

0000005000293513-photo-logo-nvidia-geforce-7600-gt.jpg
Les GeForce 7600 GS et GT, dans leur édition AGP, reprennent l'architecture de la famille GeForce 7 qui est elle-même en grande partie basée sur celle du GeForce 6. Qui plus est les puces sont strictement identiques dans leurs caractéristiques à leurs homologues en PCI-Express. Sans revenir sur les détails de l'architecture, sachez que les GeForce 7600 sont des puces graphiques de type DirectX 9.0c qui supportent donc le fameux Shader Model 3.0 ainsi que les effets de rendu HDR. Qu'il s'agisse de la GeForce 7600 GS, ou de sa grande sœur en version GT, nous sommes en présence d'une puce répondant au nom de code G73 et gravée en 90nm.

Côté architecture les GeForce 7600 disposent de 12 pixels pipelines, 5 unités de vertex et 8 ROPS. Face au GeForce 6600 GT, ancienne référence, le GeForce 7600 s'enrichit notamment de 4 pixels pipelines supplémentaires. En revanche l'interface mémoire demeure toujours aussi étriquée puisque NVIDIA conserve un bus sur 128 bits. Alors, qu'est ce qui distingue le GeForce 7600 GT du modèle GS ? Tout simplement les fréquences de fonctionnement, la puce en version GT affichant une fréquence 40% supérieure à la GS. La fréquence mémoire est-elle aussi très différente entre les modèles GT et GS puisque la bande passante mémoire théorique de la GeForce 7600 GT est de 20 Go/s contre 11 Go/s pour la version GS.

000000C800340099-photo-nvidia-geforce-7600-gs-agp-overclocking-msi-nx7600gs.jpg
000000C800340485-photo-nvidia-geforce-7600-gt-agp.jpg

Les GeForce 7600 GS et GT AGP vues par les pilotes NVIDIA


MSI NX7600GS-TD256

Décidément très agressif ces derniers temps, MSI est l'un des tous premiers fabricants à avoir pu nous faire parvenir une carte graphique AGP à base de GeForce 7600 GS. Le fabricant taïwanais propose ici une carte aux dimensions standards (17,5 cm de long) adoptant un PCB rouge. Munie d'un connecteur Molex, pour suppléer à l'alimentation électrique du bus AGP, la carte dispose du fameux composant HSI ou High Speed Interconnect de NVIDIA. Il s'agit rappelons-le d'une puce qui va interpréter les signaux de commande envoyés par le bus AGP pour les traduire dans un langage intelligible par la puce graphique PCI-Express et vice-versa. Toujours située à proximité du connecteur AGP, la puce HSI est surmontée d'un petit radiateur, alors que le processeur graphique est pour sa part surplombé d'un ventirad circulaire relativement traditionnel, du moins pour MSI. De mémoire de testeur, MSI utilise en effet régulièrement le même ventirad et ce depuis le GeForce 4 Ti4200, c'est dire si ça date !

Composé d'un radiateur façon cuivre avec en son centre un ventilateur à pâles translucides, le ventirad MSI est qui plus est pourvu de coussinets en caoutchouc (sur les 4 côtés entourant la puce graphique) afin d'éviter tout problème de contact entre la puce et son système de refroidissement (on se rappelle les déboires initiaux du GeForce 6600 GT AGP). Embarquant 256 Mo de mémoire vidéo, la carte dispose de puces signées Hynix et certifiées à 2,5ns. Les fréquences de fonctionnement s'établissent à 400 MHz pour la puce graphique et 400 MHz pour la mémoire. En sortie MSI nous propose rien que du classique, avec un connecteur VGA DB15, une prise DVI et une sortie vidéo de type mini-Din.

000000DC00341181-photo-msi-nx7600-gs-agp.jpg
000000DC00351478-photo-msi-nx7600-gs-agp-2.jpg

MSI NX7600GS-TD256 : de face... et de dos!


Côté bundle, MSI nous propose un adaptateur DVI/VGA, divers manuels, un CD de pilotes, un câble S-Vidéo ainsi qu'un câble composante en Y. Le tout est accompagné de logiciels Cyberlink, mais MSI ne propose hélas aucun jeu... Dommage !

NX7600GS-TD256

4

Les plus

  • Bonnes capacités en overclocking !

Les moins

  • Prix trop élevé
  • Bundle invisible

0

Performances6

Fonctionnalités7

Confort8



Leadtek WinFast A7600 GT TDH

Le fabricant Leadtek a rapidement adopté le GeForce 7600 GT de NVIDIA pour le décliner en une édition AGP. Baptisée WinFast A7600 GT TDH, la nouvelle carte graphique milieu de gamme AGP de Leadtek ressemble comme deux gouttes d'eau aux GeForce 6600 GT AGP que proposait le constructeur il y a déjà quelques mois. Courte, la carte adopte un PCB tout ce qu'il y a de plus classique et dispose d'un système de refroidissement annoncé comme silencieux avec un bruit inférieur à 30 dB. Leadtek n'a pas fait dans l'originalité puisque le refroidissement de la carte passe par un radiateur métallique apposé sur la puce HSI, la fameuse puce agissant comme une interface AGP/PCI-Express, tandis que la puce graphique adopte un ventirad classique que l'on retrouve sur nombre de Cartes Graphiques Leadtek. Si les ailettes du ventirad masquent en partie les puces mémoires, à aucun moment celles-ci ne sont en contact avec le radiateur. Leadtek a pris soin de placer des patins en caoutchouc aux quatre extrémités du ventirad histoire d'éviter les mauvaises surprises et le ventilateur de celui-ci, un modèle T & T, s'avère effectivement relativement silencieux. Nécessitant une alimentation électrique externe, via le connecteur Molex qu'elle embarque, la carte comporte 256 Mo de mémoire vidéo. Il s'agit de composants GDDR3 signés Samsung et certifiés à 1,4ns. Du côté des fréquences de fonctionnement, Leadtek suit les recommandations de NVIDIA avec 560 MHz pour la puce graphique et 700 MHz pour la mémoire.

000000DC00351627-photo-leadtek-winfast-7600-gt-agp-1.jpg
000000DC00351628-photo-leadtek-winfast-7600-gt-agp-2.jpg

Leadtek WinFast 7600GT AGP


En ce qui concerne le bundle, c'est-à-dire l'accompagnement de la carte, Leadtek livre divers manuels, un CD de pilotes, un CD avec les applications PowerDVD 6 et Muvee 3 ainsi qu'un adaptateur DVI/VGA et un câble en Y pour la sortie composante, câble qui comporte également un connecteur S-Vidéo pour la sortie TV. Leadtek fait mieux que MSI, le fabricant ayant la très bonne idée de livrer les jeux Serious Sam II et Trackmania Nations en versions complètes.

Leadtek WinFast A7600 GT TDH

8

Les plus

  • Très bonnes performances
  • Refroidissement silencieux
  • Bundle avec jeux

Les moins

  • Prix élevé

0

Performances9

Fonctionnalités8

Confort8

Asus EN7600GT HTDI

A priori l'EN7600GT HTDI d'Asus fait figure d'intrus dans notre comparatif AGP. En effet la dernière carte graphique milieu de gamme du fabricant taïwanais se présente au format PCI-Express ! On serait donc tenté de penser qu'elle n'a rien à faire ici... Pourtant elle va s'avérer indispensable par la suite pour nous permettre de vérifier, deux ans après l'arrivée du bus PCI-Express dans nos machines, le gain de performances potentiel qu'il apporte face à son prédécesseur l'AGP. Et comme nous le verrons les jeux ou outils de test sont encore loin de tirer avantage des 4 Go à la seconde de bande passante (dans chaque sens) offerts par le PCI-Express 16x.

000000DC00351630-photo-asus-en7600gt-1.jpg
000000DC00351631-photo-asus-en7600gt-2.jpg

Carte graphique Asus EN7600 GT HTDI


Mais trêve de digressions, revenons-en à la carte qui pour la première fois adopte un PCB bleu aux embouts arrondis. C'est sûrement très utile mais on a toujours pas compris pourquoi... De courtes dimensions, l'EN7600GT HTDI dispose d'un connecteur SLI et fait l'économie d'un connecteur PCI-Express pour son alimentation électrique. Au passage, signalons la présence presque mystérieuse d'un connecteur baptisé J3 sur le sommet du gauche PCB, connecteur qui n'a à priori aucune utilité. Le système de refroidissement est quant à lui assez classique pour une Asus, puisqu'il s'agit d'un radiateur cuivre avec ventilateur à pâles translucides situé sur l'extrémité droite de l'ensemble. Refroidissant exclusivement la puce graphique, et non les composants mémoire, le ventirad est particulièrement bruyant (60 dB tout de même pour notre machine à moins de 10 centimètres) ! La faute à son ventilateur de petite taille... Pour être tout à fait honnête vis-à-vis d'Asus, il faut préciser qu'en utilisant l'utilitaire SmartDoctor fourni il est possible de réguler la vitesse de rotation du ventilateur et donc de la revoir à la baisse pour le plus grand bonheur de nos oreilles. Reste que cela vous oblige à avoir un résident en permanence...

000000DC00351744-photo-asus-7600gt-pci-express-utilitaire-2.jpg
000000DC00351743-photo-asus-7600gt-pci-express-utilitaire-1.jpg

Harcelés par Asus depuis des années pour installer SmartDoctor nous avons fini par céder... Pas sûr que ce choix fut judicieux !


Question fréquences, la GeForce 7600 GT d'Asus respecte à la lettre les spécifications de NVIDIA avec 560 MHz pour la puce graphique et 700 MHz pour les puces mémoires. Pourvue de 256 Mo de mémoire GDDR3, la carte d'Asus utilise sans surprise des puces signées Samsung et certifiées à 1,4 ns. Mais la grande originalité de cette carte est à chercher non pas du côté des embouts arrondis, ou de l'utilitaire SmartDoctor, mais du côté du support HDMI. La carte intègre en effet un transmetteur Silicon Image Sil1930 compatible HDMI 1.1 accompagné de l'électronique nécessaire pour la prise en charge du HDCP, ici en version 1.1. Conséquence de l'arrivée du HDMI, on retrouve sur l'équerre de la carte un seul connecteur DVI, un connecteur HDMI, une sortie S-Vidéo pour les anciens téléviseurs ainsi qu'un connecteur SPDIF. Ce dernier sert à récupérer le signal audio en provenance de votre carte son ou de votre carte mère pour le rediriger vers la connectique HDMI. Seul hic, Asus a oublié de souder le connecteur SPDIF interne vous forçant à utiliser la boucle optique... D'après le constructeur cet oubli ne devrait heureusement pas affecter les cartes du commerce. Résultat de l'arrivée du HDMI : plus aucun connecteur VGA DB15 n'est présent sur la carte, mais il reste heureusement possible d'utiliser un adaptateur DVI/VGA pour relier un écran avec connecteur DB15...

0000010400351751-photo-asus-en7600gt-3.jpg

Dis monsieur Asus, il manquerait pas quelque chose ?


Livrée dans une boîte pour une fois élégante, c'est suffisamment rare pour le souligner, l'EN7600GT HTDI 256 est accompagnée de divers accessoires dont un câble HDMI vers DVI-D. On peut donc brancher deux écrans en DVI à la carte, ou un écran en DVI et un second en HDMI ou encore un écran en DB15 (via l'adaptateur DVI/VGA) et un autre écran en DVI ou en HDMI. Attention toutefois, il n'est pas possible de relier deux écrans en VGA DB15 à la carte, l'adaptateur HDMI/DVI ne supportant que le format DVI-D. On retrouve en prime dans la boîte un câble optique court (pour la boucle audio), un adaptateur DVI/VGA, un câble pour la sortie composante, un manuel et un CD de pilotes. Asus fait l'impasse sur l'aspect ludique et l'on aura donc pas droit à un quelconque jeu en bundle... Dommage mais c'est peut être moins grave que de se retrouver avec une version de King Kong !

Asus EN7600GT HTDI

6

Les plus

  • Bonnes performances
  • Support HDCP/HDMI

Les moins

  • Ventirad affreusement bruyant (60dB)
  • Bundle inexistant
  • OC impossible

0

Performances8

Fonctionnalités9

Confort4

00051152-photo-configuration-compl-te.jpg
Pour tester les performances des GeForce 7600 GS et GT AGP de MSI et Leadtek nous avons eu recours à la configuration suivante :
  • Carte mère MSI K8N Neo 2,
  • AMD Athlon 64 3800+ Socket 939,
  • 2x512 Mo Corsair TwinX PC3200 XL,
  • Disque dur Western Digital Raptor 36 Go Serial-ATA 150
Fonctionnant sous Windows XP Professionnel Service Pack 2, le système utilisait les derniers BIOS et pilotes disponibles à la date du test, en l'occurrence les ForceWare 91.33. Pour tester l'EN7600GT PCI-Express d'Asus, et ainsi l'opposer au GeForce 7600 GT AGP, nous avons utilisé cette configuration :
  • Carte mère Asus A8N-SLI Deluxe,
  • AMD Athlon 64 3800+ Socket 939,
  • 2x512 Mo Corsair TwinX PC3200 XL,
  • Disque dur Western Digital Raptor 36 Go Serial-ATA 150
Là encore nous utilisons les ForceWare 91.33. Dans notre test de performances nous comparerons donc le GeForce 7600 GT PCI-Express d'Asus au modèle AGP de Leadtek tout en vérifiant l'écart de performances avec le GeForce 7600 GS. Bien sûr nous ne nous arrêterons pas là puisque nous avons ressorti des cartons : GeForce 6600 GT, GeForce 6800 GS, GeForce 6800 GT et GeForce 7800 GS AGP. L'offre d'ATI en matière d'AGP se limitant au seul Radeon X1600 Pro nous l'incluons dans ce comparatif où il a été testé avec les CATALYST 6.7.

3DMark 06

00351670-photo-test-7600gs-gt-agp-3dmark06.jpg

Histoire de nous mettre dans le bain on démarre cette séance de tests avec 3DMark 06. Ici les GeForce 7600 GT sont en tête et l'écart entre la version PCI-Express et son homologue AGP est nul. Face au GeForce 7800 GS, on note que le GeForce 7600 GT est en tête. La carte de MSI, à base de GeForce 7600 GS affiche ici des performances meilleures que les GeForce 6600 GT et 6800 GS. S'il fait mieux que le GeForce 6600 GT, le Radeon X1600 Pro ne parvient toutefois pas à inquiéter les dernières puces NVIDIA. D'après 3DMark 06, le GeForce 7600 GT est 44% plus rapide que son petit frère le GeForce 7600 GS.

Half-Life 2 Lost Coast

00351675-photo-test-7600gs-gt-agp-hl2.jpg


Splinter Cell Chaos Theory

00351678-photo-test-7600gs-gt-agp-splinter-cell.jpg


Quake 4 - v1.2

00351677-photo-test-7600gs-gt-agp-quake-4.jpg

Ces trois jeux donnent tous le GeForce 7600 GT vainqueur et, des trois titres, Quake 4 semble le plus réceptif au bus PCI-Express. Ainsi en 1600x1200 la carte d'Asus est 2% plus rapide que celle de Leadtek ! Globalement le GeForce 6800 GT affiche de beaux restes alors que la GeForce 7600 GS termine devant la GeForce 6600 GT mais aussi devant la GeForce 6800 GS. Seule exception à la règle (il en fallait une !) : Half-Life 2 Lost Coast où la GeForce 7600 GS fait mieux que le modèle 6800 GS. Sous Splinter Cell Chaos Theory le GeForce 7600 GT AGP de Leadtek est 56% plus performant que la carte de MSI. Cette dernière, basée sur le GeForce 7600 GS affiche sous ce jeu des performances 11% supérieures au GeForce 6600 GT.

F.E.A.R. v1.05

00351674-photo-test-7600gs-gt-agp-fear.jpg

Pour F.E.A.R. les GeForce 7600 GT conservent toujours la pôle position. Et ici la variante PCI-Express de la GeForce 7600 GT se montre 4,5% plus rapide que le modèle AGP. Reste qu'en 1600x1200 le gain de 4,5% ne correspond qu'à une image de plus à la seconde... Une fois encore le GeForce 7600 GT bat le GeForce 7800 GS, alors que la carte de Leadtek se montre 53% plus rapide que le GeForce 7600 GS. Celui-ci fait tout de même mieux que le GeForce 6600 GT. On notera que le Radeon X1600 Pro fait ici figure de lanterne rouge. Notez que nous activons ici la diffusion des ombres, ce qui pénalise lourdement nos cartes particulièrement en haute résolution.

Far Cry v1.33

00351673-photo-test-7600gs-gt-agp-farcry.jpg


Doom 3

00351671-photo-test-7600gs-gt-agp-doom-3.jpg

F.E.A.R. nous montrait que le bus PCI-Express pouvait quelque peu jouer favorablement sur les performances de nos Cartes Graphiques et Far Cry nous le confirme. Ici le modèle PCI-Express s'affiche comme 6% plus rapide que la version AGP. Version AGP du GeForce 7600 GT qui fait d'ailleurs jeu égal sous FarCry avec le GeForce 7800 GS alors que son avantage sur le modèle 7600 GS est toujours aussi impressionnant avec des performances 44% plus élevées. Doom 3 donne toutefois la préférence au GeForce 7600 GT plutôt qu'au 7800 GS alors qu'avec ce titre, le bus PCI-Express semble ne plus avoir d'intérêt majeur. Le GeForce 7600 GT accentue avec Doom 3 son avantage sur le GeForce 7600 GS alors que le Radeon X1600 Pro AGP referme le bal.

Doom 3 - FSAA 4x

00351672-photo-test-7600gs-gt-agp-doom-3-aa.jpg


Half-Life 2 Lost Coast - FSAA 4x & AF 8x

00351676-photo-test-7600gs-gt-agp-hl2-aa.jpg

L'activation des fonctions de filtrage sous ces deux jeux est à l'origine d'une surprise puisque le FSAA 4x permet au GeForce 6800 GT de repasser en tête mais seulement sous Doom 3 ! Les GeForce 7600 GT demeurent les puces les plus rapides mais l'écart avec le 7800 GS a tout de même tendance à se réduire, particulièrement sous Half-Life 2 où il n'est plus que de 4%. Doom 3 se montre toujours insensible au bus PCI-Express, alors qu'Half-Life 2 montre un léger gain pour la carte d'Asus face au modèle AGP de Leadtek. Si sous Doom 3 le GeForce 6800 GS fait mieux que le GeForce 7600 GS, la donne s'inverse sous Half-Life 2. On retiendra de ce dernier test que le GeForce 7600 GT AGP est 52% plus rapide que le GeForce 7600 GS qui lui même est deux fois plus rapide que le GeForce 6600 GT.

Overclocking

000000A000340486-photo-leadtek-winfast-a7600gt-tdh-agp-oc.jpg
Côté overclocking, nos cartes AGP se sont plutôt bien comportées. C'est particulièrement vrai pour la GeForce 7600 GS de MSI qui cadencée en standard à 400 MHz a bien voulu atteindre les 525 MHz et ce sans changement du voltage ou du système de refroidissement. Les 256 Mo de mémoire nous ont quant à eux suivi jusqu'à 450 MHz. Avec un tel overclocking les performances augmentent de 19% sous Doom 3 : joli. Côté Leadtek, la puce étant déjà cadencée à 560 Mhz, l'augmentation de fréquence est forcément plus réduite. Nous avons tout de même pu atteindre les 600 MHz pour le GPU et les 775 MHz pour la mémoire, mémoire à 700 MHz par défaut. Déception en revanche pour la carte d'Asus dont la puce graphique ne dépasse pas les 580 MHz ! Dès lors il est est encore plus difficile de pardonner au constructeur la présence de ce ventirad assourdissant, puisque même tournant à pleine vitesse les 600 MHz restent hors d'atteinte.

00351797-photo-asus-7600gs-gt-oc.jpg


Le test d'overclocking ci-dessus montre que le potentiel de la GeForce 7600 GS est tout à fait intéressant alors que notre GeForce 7600 GT d'Asus qui pourtant ne s'overclocke que de manière minime arrive à griller la politesse au modèle signé Leadtek et overclocké plus massivement.

Conclusion

000000A000351835-photo-bo-te-leadtek-winfast-a7600gt-tdh.jpg
Arrivés au terme de ce comparatif des cartes AGP milieu de gamme, force est de reconnaître que la GeForce 7600 GT de Leadtek signe une belle prestation. Non seulement la carte fait mieux que le GeForce 6800 GT, une référence en la matière, mais elle se paye le luxe de devancer la GeForce 7800 GS, pourtant positionnée un cran au dessus. Sur le papier la GeForce 7800 GS dispose pourtant de plusieurs avantages sur la GeForce 7600 GT avec notamment une bande passante mémoire plus importante, grâce à son bus 256 bits, et un plus grand nombre de pixels pipelines (16 contre 12). Seulement voilà la fréquence de fonctionnement de la puce GeForce 7600 GT est bien supérieure à la GeForce 7800 GS : 560 MHz contre 375 MHz ! Du coup la petite dernière de Leadtek s'impose comme une carte AGP plutôt très intéressante d'autant que son prix moyen de 200 euros, bien qu'élevé, est nettement plus attractif que celui des GeForce 7800 GS qui se négocient généralement dans les 290 euros. On félicitera au passage Leadtek pour le silence relatif de sa nouvelle carte et le bundle jeux qui l'accompagne.

Le GeForce 7600 GS AGP s'affiche comme plus modeste, du moins comparé à son grand frère le GeForce 7600 GT. Mais croire que le GeForce 7600 GS n'est pas intéressant serait faire fausse route car celui-ci offre dans l'ensemble des performances supérieures au GeForce 6600 GT. Reste que son prix nous semble beaucoup trop élevé : à près de 160 euros on lui préférera sans hésiter une GeForce 6600 GT AGP qui se négocie aujourd'hui dans les 100 euros pour des prestations pratiquement similaires. Au-delà des seules performances, le GeForce 7600 GS peut tout au plus se vanter d'offrir le transparency antialiasing et un moteur PureVideo amélioré face au 6600 GT en plus d'une quantité de mémoire vidéo doublée. L'anticrénelage sur les objets en transparence ou les 256 Mo de mémoire ne justifient décidément pas un tel écart de prix et MSI ne se donne même pas la peine de livrer des jeux en guise de compensation, dommage ! Bien sûr les amateurs d'overclocking pourraient quand même trouver un intérêt à la GeForce 7600 GS...

Ce test est une fois encore l'occasion de constater la quasi-absence d'ATI sur le créneau AGP, la seule offre récente du constructeur en la matière étant la Radeon X1600 Pro. Ses prestations sont du niveau d'une GeForce 6600 GT, pas mieux, pour un prix jusqu'à 20 euros supérieur (entre 110 et 150 euros)... Heureusement, ATI devrait enfin proposer de nouvelles références AGP d'ici cet automne qui, espérons-le, n'auront pas à rougir face à celles, nettement plus nombreuses, du caméléon.

Dans un autre domaine, la comparaison AGP vs PCI-Express fait mal car l'EN7600 GT HTDI d'Asus si, elle est en général devant le modèle AGP de Leadtek, ne l'emporte que d'une très courte tête à chaque fois, sauf peut être sous Far Cry. Impossible donc d'écrire qu'aujourd'hui la bande passante supérieure du bus PCI-Express est exploitée par les jeux : ce n'est toujours pas le cas et en définitive l'AGP se montre toujours aussi vaillant. Pour en finir la carte d'Asus innove en offrant le support du HDMI mais son système de refroidissement est par défaut trop bruyant alors que l'absence de jeux n'est pas excusable à ce niveau de gamme. Dommage !


L'une de ces Cartes Graphiques vous intéresse ? Retrouvez-la dans le
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de la Leadtek WinFast A7600 GT TDH
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de la MSI NX7600GS-TD256
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

GeForce 7600 GS/GT AGP en test sur Clubic
L'actualité hebdomadaire caricaturée sur Clubic
Quoi de neuf en jeux vidéo ce samedi ?
  GC :  peu d'images pour  Brothers In Arms 3
  GC :  images et vidéos pour le  Dark Messiah
Une page et des images de  Halo 2  sur PC
Coolpix S9 : un ultra-compact stylé chez Nikon
PS3 et carte ATI pour du calcul distribué ?
Nikon Coolpix S10 : objectif rotatif 10x stabilisé
Des nouvelles de  The Secret Of Atlantis
Haut de page