Le mondial de la TNT : comparatif tuners TNT USB

000000B400308363-photo-nouveau-logo-tnt.jpg
Il y a tout juste un an nous nous penchions, au travers d'un comparatif (voir L'été de la TNT : trois tuners TNT USB externes), sur les premières solutions USB permettant de recevoir les programmes télévisés de la toute récente télévision numérique, ou TNT, sur son PC. Un an plus tard l'offre TNT s'est encore enrichie avec l'arrivée de tuners toujours plus petits, l'apparition de modèles dits hybrides, capables de recevoir aussi bien la TNT que la télévision analogique. Mais ce n'est pas tout : on a également assisté à la mise en place de nouveaux émetteurs TNT pour toucher une plus grande partie de la population française.

A quelques jours du coup d'envoi du mondial de football, nous nous proposons de faire le tour des nouvelles solutions permettant de recevoir la TNT sur son PC. Nous avons exclusivement retenu des tuners USB, généralement au format clé, qui sont pour la plupart capables de recevoir non seulement les émissions de la TNT mais également les programmes analogiques traditionnels. Histoire que vous ne ratiez aucun but, les modèles USB se proposent de vous suivre partout dans vos déplacements. De leur côté, les logiciels feront leur possible pour vous permettre d'enregistrer les meilleurs moments afin de vous les repasser en boucle. Concernant les modèles testés notre sélection s'étend d'ADSTech à Terratec en passant par Hauppauge et Pinnacle, soit près de huit tuners différents !

00308952-photo-tnt-visuel-tv.jpg

ADSTech Mini Dual TV Stick

0000007800308348-photo-logo-adstech.jpg
Marque d'origine américaine, ADSTech est présente depuis quelques années déjà sur le sol français avec pour ambition de concurrencer les géants Hauppauge et Pinnacle. L'an dernier le tuner TNT d'ADSTech que nous avions pu tester ne nous avait, avouons-le, guère emballé, malgré sa ressemblance certaine avec la PlayStation de Sony et son prix déjà très serré. Cette année le fabricant revient avec une solution compacte sous forme de clé USB capable de recevoir non seulement les émissions de la TNT mais aussi les chaînes analogiques hertziennes en SECAM. Nous sommes donc en présence de ce qu'il convient de qualifier de tuner hybride et, autant le dire tout de suite, le Mini Dual TV d'ADSTech est l'une des très bonnes surprises de ce test ! Ajoutons au passage qu'il adopte un tuner analogique capable de décoder le Nicam Stéréo. Physiquement le Mini Dual TV est habillé d'un revêtement noir brillant et se montre à peine plus gros qu'une classique clé mémoire USB. Son capuchon révèle la présence d'une prise USB alors qu'on repère un petit connecteur propriétaire sur l'une des tranches de la clé. Son rôle ? Permettre la connexion de l'adaptateur fourni afin de brancher l'antenne TV à la clé. Dépourvue de diode de fonctionnement, la clé abrite, ou plutôt dissimule, un astucieux récepteur infrarouge pour la télécommande livrée.

000000C800308355-photo-adstech-mini-dualtv-1.jpg
0000006E00308356-photo-adstech-mini-dualtv-2.jpg

ADSTech Mini Dual TV


Côté installation ADSTech propose un menu un rien austère qui s'affiche dès l'insertion du CD. Avec un tant soit peu de discipline, il faut commencer par installer les pilotes de la clé, avant d'installer la suite logicielle, étape qui nécessite une seconde intervention. Une fois notre petit monde installé, et un redémarrage plus tard, on découvre l'application MediaTV.

Face à la solution logicielle un rien bancale proposée il y a un an par ADSTech, on mesure ici le chemin parcouru. MediaTV est en réalité développé par ArcSoft, mais qu'importe puisqu'il s'agit d'une application extrêmement simple reprenant à son compte l'interface graphique de Windows XP Media Center Edition, à quelques petites nuances près. S'affichant dès le démarrage en plein écran et sur un fond bleu, MediaTV vous guide dans le procédé toujours délicat de la détection des chaînes. Comme c'est le cas avec tous les tuners hybrides, la détection des chaînes analogiques se fait dans un processus séparé de celui de la détection des chaînes numériques. Comprenez par là qu'il faudra venir à bout de deux analyses différentes pour se constituer une liste des chaînes complète regroupant chaînes hertziennes et chaînes de la TNT. D'une bonne vitesse le processus de détection des chaînes numériques affiche à l'écran un petit pictogramme, d'ailleurs fort semblable à celui des téléphones portables, indiquant le niveau du signal reçu. TNT oblige, toutes les chaînes détectées sont automatiquement nommées (TF1, France 2, etc.) et il est donc inutile d'éditer la liste des chaînes.

Petit bémol, le logiciel d'ADSTech ne filtre pas automatiquement les chaînes payantes de la TNT qui ne sont toujours pas exploitables depuis un PC. Dommage même si bien sûr on pourra supprimer des chaînes du listing à la main et changer leur nom si besoin est. Autre grief : pour trouver les chaînes hertziennes analogiques il faudra aller dans les paramètres vidéo pour sélectionner comme source le Mini DualTV USB Analogique. La précision a son importance car non seulement il faut jongler pour la détection des chaînes entre mode analogique et numérique, mais en mode numérique les chaînes découvertes par le scan analogique ne sont pas accessibles et vice versa. Notez que la situation ici décrite n'est pas forcément meilleure chez la concurrence.

0000011800308349-photo-comparatif-tnt-05-06-adstech-1.jpg
0000011800308350-photo-comparatif-tnt-05-06-adstech-2.jpg

MediaTV, le logiciel d'ADSTech : détection des chaînes et affichage TV


Relativement complet le logiciel retenu par ADSTech permet naturellement de zapper d'une chaîne à l'autre, d'activer le timeshifting ou encore de programmer des enregistrements. Attention la fonction timeshifting devra au préalable être activée dans les options du logiciel pour être accessible. Utilisable en mode fenêtré, MediaTV pèche toutefois par l'impossibilité d'avoir l'affichage de la télévision sur toute la surface de la fenêtre en question. L'utilisateur doit en effet supporter une image TV toujours encadrée par divers boutons et indications. Dommage, mais l'on se consolera avec le mode plein écran, fort heureusement présent.

Dans un tout autre registre, le télétexte est supporté, tout comme le guide des programmes qui est ici fort agréable à utiliser, notamment au niveau de la navigation. Qui plus est, ADSTech propose naturellement de programmer des enregistrements, au travers du guide (exclusivement pour la TNT), et ceux-ci peuvent ensuite être gravés sur DVD directement depuis l'application. Ici seul le format MPEG est accessible pour les enregistrements (avec toutefois quatre profils de qualité) et le petit bonus vient de la possibilité de transférer ses émissions favorites sur iPod ou PSP, l'application offrant des profils adéquats. MediaTV dispose également d'une fonction de capture d'image, c'est toujours pratique d'autant qu'avec la TNT la qualité des captures est tout de même bien supérieure à ce qu'on connaissait avec les chaînes analogiques. On terminera par un dernier grief à l'encontre de MediaTV : l'absence d'une liste de chaînes accessible par un clic droit pour un zapping rapide !

0000008C00308351-photo-comparatif-tnt-05-06-adstech-3.jpg
0000008C00308352-photo-comparatif-tnt-05-06-adstech-4.jpg
0000008C00308353-photo-comparatif-tnt-05-06-adstech-5.jpg
0000008C00308354-photo-comparatif-tnt-05-06-adstech-6.jpg

Divers écrans du logiciel MediaTV : télétexte et guide des programmes et plus


Livré dans une boîte sans prétention, le Mini DualTV est accompagné d'une télécommande infrarouge - au passage peu ergonomique -, d'une micro-antenne d'appoint et d'une rallonge USB, toujours utile au cas où la clé culbute les connecteurs à proximité de vos ports USB. Dernier point le Mini DualTV ne semble pas fonctionner sous Windows XP Media Center Edition 2005.

ADSTech Mini DualTV

8

Les plus

  • Tuner hybride à prix serré
  • Logiciel ergonomique
  • Installation facile

Les moins

  • Pas de pilotes BDA/WHQL
  • Télécommande moyenne
  • Limitations du logiciel

0

Fonctionnalités7

Qualité visuelle8

Prise en main9

Hauppauge Nova-T USB Stick et HVR-930

A l'occasion du dernier CeBIT, l'autre américain spécialiste des solutions TV, j'ai nommé Hauppauge, présentait deux nouvelles Clés USB permettant de recevoir la TNT. Répondant aux doux noms de Nova-T et HVR930, les clés en question se présentent physiquement de manière identique alors même que leurs fonctions sont assez différentes. La Nova-T n'est qu'un tuner DVB-T classique, alors que le modèle HVR-930 est de type hybride et permet la réception des chaînes analogiques mais également la réception des chaînes numériques. Précisons que Hauppauge supporte naturellement le SECAM pour les chaînes analogiques ainsi que le son Nicam Stéréo. Les deux clés adoptent une jupe de couleur grise foncée avec un capuchon transparent. Nul besoin ici d'adaptateur pour brancher l'antenne, le connecteur étant présent sur l'embase de chacune des clés. Plus large que le Nova-T, le modèle HVR930 profite de ce qui ressemble à un capteur infrarouge alors qu'un connecteur propriétaire est présent sur l'une des tranches de la clé. Toutefois, Hauppauge ne livre ni télécommande ni aucun autre accessoire, si ce n'est une antenne passive de fort bonne facture d'ailleurs. Puisque nous en sommes à évoquer les accessoires, le modèle Nova-T est lui aussi livré avec une antenne mais il s'agit ici d'un modèle d'appoint tout à fait classique. On regrettera au passage que ni le Nova-T, ni le HVR930 ne soient livrés avec une rallonge USB, toujours dans le cas où l'environnement à proximité de vos connecteurs USB empêche son raccordement. Refermons le chapitre des accessoires pour préciser que si le HVR-930 comporte un connecteur propriétaire ainsi qu'un récepteur infrarouge, ce n'est pas pur hasard, le fabricant prévoyant de commercialiser des accessoires séparément dont une télécommande (toutes les télécommandes Hauppauge actuelles fonctionnent déjà avec le HVR-930) et un câble transformant la HVR-930 en solution de capture vidéo analogique d'appoint.

000000E600308359-photo-hauppauge-novat.jpg
000000C800308358-photo-hauppauge-hvr930.jpg

Hauppauge Nova-T USB Stick et HVR-930


Que ce soit avec le Nova-T ou avec le HVR930 le processus d'installation proposé par Hauppauge est le même. A l'insertion du CD, on sélectionne la langue puis on sélectionne les composants que l'on désire installer. Ceux-ci sont d'ailleurs un peu trop nombreux à notre goût et un programme d'installation unifié aurait été le bienvenu, puisque nous avons ici droit à un lanceur qui charge tour à tour divers programmes d'installation. Bref on a connu plus pratique, mais ce n'est pas là la critique la plus virulente que nous formulons à l'encontre de la solution WinTV d'Hauppauge. Non, notre critique la plus féroce concerne le processus de détection des chaînes. Lancé au premier démarrage de WinTV 2000, le moteur de découverte des chaînes TV devrait effrayer à peu près tout le monde, y compris les utilisateurs les plus avancés. Point n'est ici question d'assistant puisque l'on tombe sur une boîte de dialogue à onglets comportant de sombres indications. Seul bon point, du moins pour le modèle HVR-930, le processus d'analyse des chaînes va scruter non seulement les canaux de la TNT mais également les chaînes hertziennes. Le gros problème dans tout ce procédé, outre le manque flagrant d'ergonomie est que la boîte de dialogue se gèle au bout de quelques secondes : du coup on perd à peu près toute indication de l'état d'avancement du processus. C'est fort regrettable et l'on ne félicitera pas Hauppauge pour cela ! Reste qu'une fois la détection achevée toutes les chaînes hertziennes ou TNT sont bel et bien là, c'est déjà ça même si le tri entre chaînes payantes et gratuites n'est pas d'actualité. Autre problème de taille : si les chaînes analogiques sont bien détectées sur notre système de test, toutes restent en revanche muettes, le pilote semblant éprouver quelques difficultés à diffuser le son en stéréo... Pas très sérieux tout ça ! Enfin le Nova-T profite d'un pilote compatible BDA, et donc Windows XP Media Center Edition, ce qui n'est pas, encore, le cas du HVR-930.

000000F000308347-photo-comparatif-tnt-05-06-hauppauge-5.jpg
000000F000308343-photo-comparatif-tnt-05-06-hauppauge-1.jpg

Des écrans de détection des chaînes un rien austère ! Nova-T à gauche et HVR-930 à droite en analogique


Une fois les chaînes détectées, vous pourrez utiliser l'application WinTV 2000 qui commence à sérieusement dater, et c'est peu de le dire ! Si la qualité d'image semble toujours aussi exceptionnelle, particulièrement avec les chaînes de la TNT, l'ergonomie offerte est disons-le franchement repoussante avec des petits boutons de partout qu'on à peine à distinguer... Bien que les ingénieurs d'Hauppauge aient intégré certaines des spécificités de la TNT avec le redimensionnement automatique de la fenêtre TV en fonction des proportions du film (4:3 / 16:9) ou bien l'affichage à chaque changement de chaîne d'un bandeau rouge regroupant le nom du programme en cours de diffusion et le nom du programme suivant, aucun guide des programmes électronique n'est proposé dans son intégralité. Renseignement pris auprès d'Hauppauge, l'application autonome guide des programmes n'est pas présente sur le CD-Rom mais téléchargeable gratuitement sur le site du constructeur... Et autant avoir le coeur bien accroché car l'application en question est particulièrement hideuse et repose en partie sur Internet Explorer ! En revanche on retrouve toutes les fonctions indispensables avec capture d'images fixes, mode fenêtré (avec et sans commandes entourant l'image de la TV), mode fenêtré toujours visible, mode plein écran et l'indispensable liste des chaînes accessible d'un clic ou encore la mosaïque des chaînes !

000000B400308345-photo-comparatif-tnt-05-06-hauppauge-3.jpg
000000B400308344-photo-comparatif-tnt-05-06-hauppauge-2.jpg
000000B400308346-photo-comparatif-tnt-05-06-hauppauge-4.jpg

Hauppauge WinTV 2000 : une application riche adaptée à la vavite pour la TNT


Le Timeshifting est bien sûr de la partie tout comme d'ailleurs la fonction d'enregistrement des programmes, mais Hauppauge ne supporte hélas que le MPEG2. Reste que sans vrai guide de programmes, et MPEG2 ou pas, la fonction d'enregistrement est un rien gadget, même si Hauppauge est l'un des rares à permettre de passer d'une chaîne numérique à une chaîne analogique sans changer de programme ou de réglage dans les paramétrages du logiciel (à condition bien sûr d'avoir une seule et même antenne). Le vieillissant logiciel WinTV se voit par ailleurs complété, du moins pour le modèle WinTV-HVR 930, de Wing SE, un plug-in permettant de convertir les émissions TV sur son iPod ou sa PSP. Pour avoir droit au télétexte, il faudra utiliser une autre application séparée : VTPlus 32... Décidément chez Hauppauge on a du mal à faire simple !

Hauppauge Nova-T Stick

6

Les plus

  • Prix attractif

Les moins

  • Absence de rallonge USB
  • Logiciel WinTV 2000 à revoir !
  • Analyse des chaînes chaotique

0

Fonctionnalités8

Qualité visuelle8

Prise en main6



Hauppauge HVR-930

4

Les plus

  • Solution hybride de bonne facture
  • Antenne passive de qualité
  • Encodeur iPod/PSP livré

Les moins

  • Pas d'EPG natif
  • Bug des chaînes analogiques
  • Pas de télécommande livrée

0

Fonctionnalités7

Qualité visuelle8

Prise en main6

Terratec Cinergy T USB XS & Cinergy Hybrid T USB XS

00051925-photo-logo-terratec.jpg
L'allemand Terratec ne plaisante pas avec la TNT et ses concurrents s'en sont rapidement aperçus. Depuis le lancement de la TNT dans l'Hexagone, Terratec s'est en effet accaparé de très jolies parts de marché grâce notamment à des produits séduisants et fonctionnels. Après le succès de sa T2, Terratec nous revient aujourd'hui avec deux modèles au format clé USB : les Cinergy T USB XS et Hybrid T USB XS. Physiquement identiques, les clés se distinguent essentiellement par la richesse des fonctions et des accessoires offerts. Alors que la Cinergy T USB XS ne reçoit que les chaînes de la TNT, le modèle Hybrid T USB XS permet de recevoir les chaînes analogiques et les chaînes numériques. Notez d'ailleurs que le modèle Cinergy Hybrid T USB XS commercialisé en France est différent des autres commercialisés à travers l'Europe puisqu'il supporte le SECAM et le son stéréo NICAM. Avec une forme plate et une robe mêlant des couleurs vives, les Clés USB de Terratec utilisent l'interface USB 2.0 et comportent toutes deux une diode de fonctionnement qui s'illumine en vert lorsque la clé est utilisée, alors qu'on trouve sur les deux clés une prise micro-jack pour le raccordement d'un adaptateur, ici avec embout plaqué-or, permettant de brancher l'antenne TV. Le modèle Hybrid se différencie par la présence d'un connecteur propriétaire qui permet le raccordement d'un câble comportant le récepteur infrarouge (pas franchement commode d'ailleurs), une entrée S-Vidéo, une entrée Composite et une entrée audio (mini-jack). Terratec livre qui plus est son modèle hybride avec une télécommande infrarouge particulièrement complète et agréable à utiliser, avec en prime une antenne d'appoint et une rallonge USB. Il faudra en revanche se contenter de l'antenne avec la Cinergy T USB XS et de la rallonge USB souvent indispensable.

000000F000308364-photo-terratec-cinergy-t-xs.jpg

Terratec Cinergy T USB XS ou Cinergy Hybrid T USB XS : un design commun


Maintenant que nous avons évoqué la partie matérielle, il nous faut aborder l'aspect logiciel de l'offre de Terratec. Les deux Cinergy sont livrées avec le logiciel Cinergy Digital 3, mais l'on trouve déjà sur le site Internet de Terratec une nouvelle version, toujours en cours de développement, sous le nom de Home Cinema 4. C'est cette dernière que nous avons utilisée pour nos tests, et autant être clair d'emblée : l'offre logicielle accompagnant les Cinergy n'a fait que s'améliorer au fil du temps tout en restant légère même si l'ergonomie reste dirons-nous parfois discutable. Terratec a ainsi conservé la présentation en deux parties du logiciel avec une fenêtre vidéo et une fenêtre regroupant diverses commandes symbolisées par des icônes on ne peut plus austères et peu explicites. Pour cette nouvelle version, Terratec propose tout de même des nouveautés avec entre autres raffinements le support de la technologie VMR-9 de Microsoft alors que les pilotes des deux clés Cinergy sont compatibles BDA. Dans les faits l'utilisation du VMR-9 provoquait sur notre machine de tests à base de GeForce 6150 (carte graphique intégrée) l'apparition de lignes verticales, bug qui n'affectait pas notre seconde machine munie d'une GeForce 7800 GTX. Dans tous les cas l'utilisation du VMR-9 augmente sensiblement la consommation processeur moyenne de l'application la faisant passer d'environ 20% à plus de 40% !

000000F000308608-photo-comparatif-tnt-05-06-capture-num-rique-7.jpg

Terratec Home Cinema 4


Mais revenons-en aux fonctions de base et en particulier au mécanisme d'analyse des chaînes, qui comporte trois niveaux de finesse alors qu'on peut choisir d'effectuer une analyse par pays ou encore par fréquence. On précisera au passage que si l'on peut filtrer les chaînes en fonction de la gratuité, en évinçant donc les chaînes payantes non décryptables pour l'instant par les PC, la base de données de Terratec ne semble pas à jour, certaines chaînes payantes réussissant à se faufiler dans la liste des gratuites. Et si nous parlions d'ergonomie défaillante, ce n'est pas un hasard : Terratec a curieusement conservé son mécanisme de favoris pour la construction de la liste des chaînes. Une fois les chaînes découvertes dans l'onglet Analyse, il faudra les glisser à la main dans le cadre des chaînes préférées, si l'on veut pouvoir les regarder depuis l'application principale, mais hélas ce cadre est présent dans un autre onglet ! A la première utilisation on aura donc toutes les chances de faire l'impasse sur cette manipulation et donc de se retrouver, à son corps défendant, avec une liste des chaînes... vide !

000000DC00308369-photo-comparatif-tnt-05-06-terratec-5.jpg
000000DC00308368-photo-comparatif-tnt-05-06-terratec-4.jpg

Détection des chaînes et aperçu des réglages offerts par Terratec


Pour le reste, les chaînes découvertes sont naturellement éditables et l'on abordera directement le point qui fâche : l'application Cinergy Home Cinema ne fonctionne qu'avec les chaînes numériques ! Et Terratec de fournir un logiciel séparé baptisé Cinergy TV pour la réception des chaînes analogiques. Fort complet il souffre tout de même de quelques bugs et c'est ainsi que les captures d'images fixes résultent en une image en noir et blanc. Pour remédier à la nécessité d'utiliser deux logiciels distincts, Terratec livre tout de même TotalMedia 2, l'application d'ArcSoft utilisée par ADSTech, mais celle-ci connaît les mêmes limitations à savoir un fonctionnement non-inclusif où l'utilisateur doit choisir entre TV analogique ou numérique.

000000F000308365-photo-comparatif-tnt-05-06-terratec-1.jpg
000000F000308366-photo-comparatif-tnt-05-06-terratec-2.jpg
000000F000308367-photo-comparatif-tnt-05-06-terratec-3.jpg

Terratec Home Cinema 4.0 dans le feu de l'action


Côté fonctionnalités, Home Cinema est toujours aussi complet avec le timeshifting ou encore le guide des programmes, ici accessible en incrustation directement depuis la fenêtre principale de l'application. Au niveau du guide des programmes, Terratec n'a rien prévu pour les chaînes analogiques et il faut se contenter du minimum syndical parfois fourni par les chaînes numériques. Puisque nous évoquions un peu plus haut l'arrivée du support VMR-9, il nous faut préciser que cela permet à Terratec de proposer une mise en transparence de son application pour par exemple disposer la fenêtre de Home Cinema par-dessus celle d'Internet Explorer tout en laissant cette dernière en partie visible. Autre petite nouveauté, la possibilité d'envoyer la vidéo sur le bureau, à la place de votre fond d'écran, mais hélas pas (encore ?) en pleine résolution. Les plus érudits auront noté que Terratec n'innove guère, ATI proposant des fonctions similaires avec ses All-In-Wonder depuis la nuit des temps (note du correcteur : au bas mot).

Comme c'était déjà le cas auparavant, le logiciel permet de choisir le codec vidéo utilisé pour l'enregistrement et ce de manière séparée pour la vidéo et pour la bande son alors qu'à chaque changement de chaîne un affichage en incrustation indique le nom du programme visionné, le nom du programme suivant, la progression du programme (vient-il de commencer, est-il terminé ?) ou encore ses caractéristiques (proportion, stéréo, etc.). Le nom de la chaîne s'affiche naturellement et l'on peut même afficher les caractéristiques du signal reçu (intensité, etc.) via un habile clic droit. A l'instar du WinTV d'Hauppauge, Home Cinema adapte automatiquement la taille de la fenêtre au ratio du programme en cours de diffusion et seul le MPEG2 semble être autorisé pour les enregistrements de programme.

000000F000308544-photo-comparatif-tnt-05-06-epg-terratec-2.jpg
000000F000308543-photo-comparatif-tnt-05-06-epg-terratec.jpg

L'EPG par Terratec : liste des programmes et détails d'un programme


Terratec Cinergy T USB XS

6

Les plus

  • Installation facile
  • Bonne réception
  • Logiciel puissant

Les moins

  • Absence de télécommande
  • Ergonomie du logiciel perfectible

0

Fonctionnalités9

Qualité visuelle8

Prise en main7



Cinergy Hybrid T USB XS

6

Les plus

  • Tuner hybride
  • Récepteur infrarouge intégré
  • Fonctions d'acquisition vidéo

Les moins

  • Prix trop élevé
  • Problèmes d'ergonomie du logiciel
  • Hertzien par application séparée

0

Fonctionnalités9

Qualité visuelle8

Prise en main7

Pinnacle PCTV USB Stick, PCTV Hybrid Pro et PCTV 310e

000000C800308495-photo-comparatif-tnt-05-06-pinnacle-pctv-usb-stick.jpg
En matière de TNT, Pinnacle n'est pas en reste. Le rachat de la firme allemande par Avid a semble-t-il accéléré le calendrier des sorties de solutions TV, avec des nouveautés en pagaille. Si Pinnacle avait pris un mauvais départ en matière de TNT avec ses toutes premières solutions, la firme a largement fait évoluer son offre logicielle comme nous le verrons un peu plus loin. Côté produits le PCTV USB Stick est une clé USB permettant la réception seule de la TNT. Blanche, elle adopte un revêtement en plastique brillant, comporte une diode de fonctionnement et un capteur infrarouge alors que son extrémité dissimule le connecteur pour l'antenne. Le modèle Hybrid Pro est pour sa part plus évolué car capable de recevoir les chaînes de la TNT et les chaînes hertziennes. Comme la plupart des tuners hybrides, le modèle de Pinnacle est compatible SECAM et NICAM Stéréo. Il inaugure d'ailleurs un look assez séduisant, fait en grande partie de noir et de plastique transparent. Un peu plus encombrant que l'USB Stick le modèle Hybrid Pro ne dispose pas de capuchon et renferme une diode de fonctionnement, un connecteur pour l'antenne et un récepteur infrarouge. Les accessoires livrés avec l'USB Stick ou l'Hybrid Pro sont identiques à savoir un CD de pilotes, une antenne d'appoint et une télécommande infrarouge format carte de crédit. Cette dernière s'affiche d'ailleurs comme bien plus agréable à utiliser que celle d'ADSTech avec des boutons de qualité et une ergonomie tout à fait intuitive.

0000010400308494-photo-comparatif-tnt-05-06-pinnacle-pctv-hybrid-pro.jpg
000000D200308498-photo-comparatif-tnt-05-06-pinnacle-pctv-usb-stick.jpg

Pïnnacle PCTV Hybrid Pro et PCTV USB Stick


La PCTV 310e s'avère pour sa part être un produit à la croisée des chemins. S'il s'agit d'un tuner externe hybride, il n'est pas au format clé USB et pour cause ! Il s'agit en l'occurrence d'un boîtier de 11 x 7 cm qui, à l'inverse des Clés USB, utilise un tuner Philips ! On peut donc espérer une qualité légèrement meilleure en réception analogique, du moins dans l'absolue théorie. Côté connectique le boîtier de la PCTV 310e regroupe un connecteur USB 2.0 et deux prises antenne : une pour la TV, l'autre pour la FM. S'illuminant de bleu en fonctionnement, la PCTV 310e se différencie de ses camarades par ses fonctions d'acquisition vidéo. Pinnacle livre un câble en Y que l'on connectera au port DIN présent en face avant du tuner pour obtenir des entrées vidéos au format Composite ou S-Vidéo avec en prime une entrée audio au format RCA. Pour étrenner les fonctions d'acquisition vidéo, Pinnacle livre une version QuickStart de Studio, son logiciel de montage grand public. Enfin la PCTV 310e est accompagnée d'une télécommande, massive, puisque le boîtier comporte un récepteur infrarouge.

000000DC00308480-photo-comparatif-tnt-05-06-pctv310e-1.jpg
000000DC00308481-photo-comparatif-tnt-05-06-pctv310e-2.jpg

Les réglages de MediaCenter 4.0 propre à la PCTV 310e et la réception analogique en démonstration


Historiquement, Pinnacle est fréquemment épinglé pour la piètre qualité des logiciels qu'il livre avec ses solutions matérielles et les possesseurs de PCTV 110i gardent sûrement un très mauvais souvenir du MediaCenter 2.xx. Nous ne remuerons pas le couteau dans la plaie, préférant souligner que le logiciel proposé par le constructeur a depuis évolué en version 3.4 alors que Pinnacle s'apprête à livrer ses tuners USB avec la version 4.0 de MediaCenter. Attention toutefois, Pinnacle ne prévoit pas de mise à jour gratuite de la version 3.4 à la 4.0 alors que les PCTV USB Stick sont livrés avec l'édition TVCenter, une version allégée du MediaCenter qui accompagne les PCTV Hybrid Pro. Sachez que nous avons retenu la version 4.0 de MediaCenter pour notre comparatif, mais que nous avons eu à cœur de vérifier le bon fonctionnement de la version 3.4. L'installation du logiciel Pinnacle MediaCenter est un tantinet longuette mais elle a l'avantage de déployer à la fois les pilotes et le logiciel. Un redémarrage plus tard, on est prêt à utiliser l'ensemble et l'on constate d'emblée que Pinnacle a décidé de mettre de côté l'aspect MediaCenter de son logiciel pour se concentrer sur les fonctions TV. C'est en effet celles-ci qui sont accessibles dès le premier lancement et l'on ne s'en plaindra d'ailleurs pas. L'utilisateur est pris en charge dès le début pour la détection des chaînes via un assistant clair et très didactique qui est à mille lieues de la complexité des solutions d'Hauppauge ou de Terratec. Pinnacle propose différents niveaux de profondeur pour ce qui est de l'analyse des chaînes, et celle-ci est, sauf à utiliser le mode rapide, mortellement longue. Notez que les chaînes analogiques nécessitent une seconde analyse. Si Pinnacle propose un filtrage des chaînes brouillées, pour évincer les chaînes à péage du listing, l'option ne fonctionne tout simplement pas pour les utilisateurs francophones. A la fin du processus de détection les chaînes se voient automatiquement attribuer un logo, que ce soit pour les chaînes numériques ou analogiques, sous réserve que ces dernières diffusent leur nom via les informations télétexte.

000000F000308486-photo-comparatif-tnt-05-06-hybrid-pro-3.jpg
000000F000308487-photo-comparatif-tnt-05-06-hybrid-pro-4.jpg

Pinnacle MediaCenter 4.0 : Détection des chaînes et configuration du logiciel


La liste des chaînes élaborée, l'utilisateur peut lancer le logiciel dont l'interface a été quelque peu dépoussiérée. Pinnacle a conservé les petites animations 3D sur les icônes et si l'utilisateur ne peut toujours pas profiter d'une transparence ou d'une fonction vidéo sur le bureau, la barre des commandes de l'application TV peut être minimisée sur la barre des tâches Windows à la manière du Windows Media Player. Car si au lancement l'écran TV est entouré de barres de commandes celles-ci disparaissent quelques secondes après la mise en route du logiciel. Autre petite nouveauté liée au passage en version 4.0 : l'arrivée d'une incrustation vidéo dite haute résolution qui si elle est toujours aussi hideuse est dorénavant hideuse mais en haute qualité ! Il faut dire que le fond gris sale retenu par Pinnacle n'est pas des plus attrayant. Plus sérieusement l'incrustation vidéo affiche des informations sur le nom de la chaîne, la date, l'heure, l'intensité du signal ainsi que sa qualité. On regrettera toutefois que l'accès aux réglages de l'application Pinnacle se fasse par l'intermédiaire d'une seconde application qui ne peut s'exécuter au même moment que le TV Center.

000000DC00308490-photo-comparatif-tnt-05-06-hybrid-pro-7.jpg
000000DC00308489-photo-comparatif-tnt-05-06-hybrid-pro-6.jpg

Pinnacle MediaCenter 4.0 en pleine séance TV


Avec une fonction plein écran, et un mode fenêtré toujours visible (la petite épingle), le TV Center nouvelle génération de Pinnacle n'oublie pas ses classiques avec le support du télétexte, ici accessible en transparence par dessus l'affichage TV, ou la fonction guide des programmes. Ici, Pinnacle propose l'une des meilleures implémentations avec celle d'ADS Tech, le listing récapitulant les programmes d'une chaîne donnée pour la tranche horaire en cours, le descriptif de chacun des programmes, avec en prime un bouton pour programmer un enregistrement. Si Pinnacle propose une intégration avec TVTV il semble que tout ne soit pas encore parfait l'assistant d'inscription TVTV nous renvoyant sur une page en allemand alors qu'après affectation des chaînes analogiques, les données TVTV demeurent inaccessibles dans le guide des programmes. Alors qu'il faut deux scans différents pour créer le listing des chaînes analogiques et numériques, l'application TVCenter regroupe toutes les chaînes, numériques ou analogiques, et permet de passer de l'une à l'autre le plus simplement du monde. En ce qui concerne les enregistrements, Pinnacle propose le choix entre MPEG2 ou DivX alors qu'il est possible de graver vos émissions favorites directement sur DVD depuis l'application. Petit plus : des profils iPod et PSP afin d'enregistrer ses émissions favorites dans un format compatible avec ces deux médias nomades par excellence. Enfin le Timeshifting, qui permet de suspendre la diffusion d'un programme pour le reprendre à loisir exactement là où vous l'avez laissé, est également de la partie.

000000A000308488-photo-comparatif-tnt-05-06-hybrid-pro-5.jpg
000000A000308531-photo-comparatif-tnt-05-06-pinnacle-editeur-de-cha-nes.jpg
000000A000308532-photo-comparatif-tnt-05-06-epg-tnt.jpg

Fonction télétexte, éditeur de chaînes et guide des programmes


Pinnacle PCTV USB Stick

6

Les plus

  • Prix attractif
  • Bonne sensibilité
  • Installation facile
  • Télécommande de qualité livrée

Les moins

  • Logiciel un peu lourd
  • Logiciel TVCenter "bridé"
  • Politique de mise à jour de Pinnacle

0

Fonctionnalités9

Qualité visuelle8

Prise en main8



Pinnacle PCTV 310e

6

Les plus

  • Hybride basé sur un tuner Philips
  • Réception analogique correcte

Les moins

  • Télécommande hideuse
  • Boîtier encombrant
  • Logiciel lourd

0

Fonctionnalités8

Qualité visuelle8

Prise en main8



Pinnacle PCTV Hybrid Pro

6

Les plus

  • Superbe design
  • Installation facile
  • Solution véritablement tout-en-un

Les moins

  • Guide des programmes
  • Enregistrement DivX
  • Profils iPod/PSP

0

Fonctionnalités9

Qualité visuelle8

Prise en main8

Quid de la qualité de réception analogique ?

La mode est assurément aux tuners TNT hybrides et si nous ne pouvons qu'applaudir face à la déferlante de ces nouveaux modèles, vu le peu de zones géographiques actuellement desservies par la TNT, il faut tout de même être conscient de leur limite en réception analogique. La qualité de réception est en effet bien loin de celle obtenue en TNT et le contraste entre les deux sources est d'ailleurs assez frappant. Sur notre source analogique, le bruit est très perceptible et cela se ressent plus ou moins sur tous les tuners hybrides que nous avons pu tester. Ainsi l'Hybrid Pro de Pinnacle semble particulièrement sensible au phénomène avec des petits parasites et de jolis effets de moiré, tout comme le Mini DualTV alors que les Cinergy Hybrid T XS USB et HVR-930 semblent un peu moins sujet au phénomène. Dans tous les cas de figure, on reste assez loin de la qualité d'image obtenue avec une PVR-250 d'Hauppauge sur la même source. Et même la PCTV 310e de Pinnacle, que l'on aurait pu croire au dessus du lot grâce à son tuner Philips, ne peut rivaliser avec une PVR-250... Il faut donc être conscient que si votre signal analogique n'est pas parfait, en particulier si vous utilisez une antenne d'appoint ou un amplificateur, la qualité de réception en analogique sur les tuners hybrides sera loin d'être miraculeuse sans être toutefois catastrophique. Autre constatation : si l'occupation processeur moyenne reste identique d'un tuner hybride à l'autre en réception numérique, il n'en va pas de même lorsque l'on regarde les programmes analogiques.

000000BE00308360-photo-comparatif-tnt-05-06-sdtv-1.jpg
000000BE00308361-photo-comparatif-tnt-05-06-sdtv-2.jpg
000000BE00308362-photo-comparatif-tnt-05-06-sdtv-3.jpg

Quelques aperçus de réception TV analogiques, ici avec une HVR-930


000000BE00308545-photo-comparatif-tnt-05-06-capture-analogique-hybrid-pro-1.jpg
000000BE00308546-photo-comparatif-tnt-05-06-capture-analogique-hybrid-pro-2.jpg
000000BE00308547-photo-comparatif-tnt-05-06-capture-analogique-hybrid-pro-3.jpg

Puis avec une PCTV Hybrid Pro


Et le numérique dans tout ça ?

000000A000123561-photo-antenne-rateau.jpg
Côté réception numérique, les choses sont toujours aussi chaotiques en fonction de votre position par rapport à l'émetteur, du type d'antenne utilisé (passif, amplifié, collectif) ou encore du voisinage (ciel dégagé ou buildings vous entourant). D'après nos tests, les tuners hybrides semblent donner les meilleurs résultats. En déduire pour autant que ce sont eux les plus sensibles serait erroné. En fonction de l'emplacement géographique où nous avons exécuté nos tests, il nous a fallu recourir à une antenne passive avec certains de nos tuners numériques, plus précisément avec la quasi-totalité des modèles non hybrides. En effet certains d'entre eux semblent s'accommoder fort mal des amplificateurs intégrés aux antennes mobiles TNT : ceux-ci ont pour effet pervers d'amplifier non seulement le signal mais également ses défauts, rendant le tuner en quelque sorte aveugle, surtout si ce dernier est plutôt sensible. Dans la catégorie des tuners sensibles nous avons donc le Pinnacle PCTV USB Stick, l'Hauppauge Nova-T USB Stick ou encore la PCTV 310e de Pinnacle.

000000BE00308540-photo-comparatif-tnt-05-06-capture-num-rique-1.jpg
000000BE00308541-photo-comparatif-tnt-05-06-capture-num-rique-2.jpg
000000BE00308542-photo-comparatif-tnt-05-06-capture-num-rique-3.jpg

Quelques captures de la réception des chaînes TNT : les deux premiers avec l'Hybrid Pro de Pinnacle, le troisième avec le Cinergy T XS USB de Terratec


Enfin, nous avions prévu d'évoquer dans ce dossier les tuners TNT PCI mais les quelques que nous avons pu récupérer se sont avérés particulièrement décevants en étant tous plus ou moins aveugles. Motif avoué par les constructeurs ? Les cartes PCI étant vraisemblablement destinées à être utilisées avec une antenne murale, les composants retenus pour le tuner sont de nettement moins bonne qualité, ou sensibilité, que ceux utilisés sur les Clés USB.

Conclusion

000000C800308552-photo-comparatif-tnt-05-06-capture-num-rique-4.jpg
Arrivé au terme de ce comparatif, quels en sont les principaux enseignements ? Il semble tout d'abord évident que l'arrivée des tuners hybrides, capables de recevoir à la fois la TNT et les chaînes analogiques, répond à un véritable besoin exprimé par la couverture encore relativement limitée de la télévision numérique. Si les grandes agglomérations sont toutes plus ou moins desservies, les campagnes et autres petites bourgades sont encore loin de pouvoir profiter des joies de W9 ou de Direct8 (NDC : et quelles joies !). Dans ce cas de figure, la réception analogique est un atout incontestable, même s'il s'agit en général d'une solution de repli. En effet, si les tuners hybrides permettent effectivement de remplacer un tuner analogique conventionnel tout en ajoutant la réception de la TNT, la qualité de réception des chaînes hertziennes reste somme toute moyenne, surtout comparée à celle des chaînes de la TNT. Côté sensibilité, les tuners les meilleurs sont d'après notre expérience : la PCTV USB Stick de Pinnacle, la Cinergy T USB XS de Terratec ou encore le Mini DualTV d'ADSTech. Plus généralement, on constate que les tuners hybrides s'accommodent généralement fort bien des antennes amplifiées, ce qui évite bien des complications lorsqu'il s'agit de positionner son antenne...

Au-delà de la problématique de la réception, il est finalement difficile de préférer l'un ou l'autre de nos tuners du fait d'une qualité d'image meilleure. Non, tous les tuners se valent de ce point de vue et nous les distinguerons finalement de par leurs fonctions, leur offre logicielle, leur prix où encore les accessoires livrés. Côté prix les tarifs oscillent généralement entre 60 euros pour un stick USB numérique simple et 110 euros maximum pour un stick USB hybride. Mais revenons-en aux produits testés avec le Mini DualTV Stick d'ADS Tech qui se révèle être une très bonne surprise. Certes le design de la clé n'est pas des plus réussi, certes la télécommande est un peu bas de gamme, mais la réception ne pose aucun souci alors que l'offre logicielle est un modèle du genre, bien qu'encore perfectible sur le plan des fonctionnalités. Avec sa gamme de Cinergy T XS, Terratec confirme pour sa part sa maîtrise globale du sujet avec des clés offrant, modèle hybride ou non, une excellente réception alors que le logiciel est des plus complets. Reste que le logiciel n'est pas très ergonomique et on ne pardonnera pas l'absence de télécommande sur la Cinergy T USB XS pourtant facturée dans les 70 euros, quand des modèles concurrents en sont pourvus pour le même prix !

000000DC00308603-photo-comparatif-tnt-05-06-capture-num-rique-5.jpg
000000DC00308604-photo-comparatif-tnt-05-06-capture-num-rique-6.jpg
000000DC00308609-photo-comparatif-tnt-05-06-capture-num-rique-8.jpg

Le TV Center de Pinnacle ici en version 3.4


Chez Hauppauge les deux solutions proposées souffrent globalement des mêmes critiques : pas de télécommande pour le modèle Nova-T, ni d'ailleurs pour le modèle HVR-930, tandis que le logiciel est calamiteux, pour faire court. Cependant, l'antenne accompagnant le HVR-930 est la seule digne de ce nom et ce dernier affiche l'une des meilleures réceptions numériques, là encore d'après nos tests. On ne pardonnera toutefois pas le côté puzzle du logiciel Hauppauge, où le télétexte comme le guide des programmes sont en fait des programmes séparés alors que les pilotes livrés sur le CD de la HVR930 ne permettent pas la réception correcte du son sur les chaînes analogiques. Quant à l'offre de Pinnacle, les PCTV USB Stick et Hybrid Pro se révèlent probablement comme les deux tuners TNT au design le plus réussi de ce comparatif. On apprécie d'ailleurs que tous les modèles du constructeur, y compris la PCTV 310e, soient livrés avec une télécommande même si côté logiciel il y a encore des efforts à faire. Certes MediaCenter 4.0 s'est bonifié mais le logiciel reste lourd et un rien têtu. Bien sûr comparé au WinTV d'Hauppauge, Pinnacle l'emporte haut la main ! Reste que le modèle PCTV 310e ne nous a pas convaincu : le boîtier est encombrant et n'apporte rien de déterminant face aux clés, si ce n'est peut être les fonctions d'acquisition vidéo ou la réception analogique, très légèrement supérieure.

Finalement si nous devions recommander trois modèles pour ne rater aucun but (NDLR : non je ne ferai pas de commentaire sur l'équipe de France, non je résisterai !), il s'agirait à n'en pas douter des modèles hybrides suivants : le Mini DualTV Stick d'ADSTech, la PCTV Hybrid Pro de Pinnacle et la Cinergy Hybrid T USB XS. Attention toutefois, côté tarifs c'est presque le grand écart : le DualTV Stick est facturé 80 euros quand l'Hybrid T USB XS coûte plus d'une centaine d'euros alors que l'Hybrid Pro de Pinnacle se situe entre les deux. Un dernier détail tous les tuners TNT de ce comparatif exigent Windows XP Service Pack 2 et seul le Mini DualTV Stick d'ADSTech est annoncé comme compatible Windows 2000.


L'un de ces tuners TNT vous intéresse ? Retrouvez-le dans le
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de l'ADSTech Mini DualTV USB
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de l'Hauppauge Nova-T Stick
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de l'Hauppauge HVR-930
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de la Pinnacle PCTV USB Stick
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de la Pinnacle PCTV Hybrid Pro Stick
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de la Pinnacle PCTV 310e
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de la Terratec Cinergy T USB XS
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de la Terratec Cinergy Hybrid T USB XS

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Protection des sources : Apple débouté
Huit clés TNT en test sur Clubic.com
Abit lance la Fatal1ty AN9 32X pour AM2
Piratage : 2 hommes, 20 millions de fichiers
  The Guild 2  , quelques images de plus
Neuf Cegetel lance TWIN, son GSM/Wifi
Le double VPU par ATI : le Gemini d'HIS s'expose
Cinq cartes mères AM2 pour Asus
  Halo 2  PC, uniquement sous Windows Vista
  Conan  rempile chez Funcom jusqu'en 2023
Haut de page