Aopen MP915-B : le Pentium M à la sauce Mac

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
29 décembre 2005 à 12h00
0
00051152-photo-configuration-compl-te.jpg
Compte tenu de la taille proprement lilliputienne de ce MP915-B, il ne fallait évidemment pas s'attendre à des performances de tout premier plan. Pour nos tests, nous n'avions toutefois pas exactement la configuration mise au point par Morex. Ainsi et afin de mieux comparer les résultats de la bête avec les autres Mini PC Pentium M passés entre nos mains, nous avons décidé d'utiliser le même processeur à 2,13 GHz. En revanche, nous n'avons pu mettre la main que sur une barrette de 512 Mo alors que 1 Go aurait évidemment donné une configuration plus homogène. Nous avons complété la configuration de test par un disque dur Hitachi Travelstar de 40 Go (4200 tour/minute) et notre système tournait bien sûr sur un Windows XP Pro SP2 parfaitement à jour avec les dernières versions des différents pilotes. Notons au passage que l'installation logicielle de tout ce petit monde n'a posé strictement aucun problème.

Performances génériques

Sandra 2005

00213982-photo-aopen-mp915-b-sandra-2005.jpg

PCMark 2004

00213983-photo-aopen-mp915-b-pcmark-2004.jpg

Classiques parmi les classiques, Sandra 2005 et PCMark 2004 nous offrent un point de vue synthétique des performances d'une machine en mettant plus particulièrement l'accent sur les performances du processeur et du sous-système mémoire. À ces deux informations, PCMark 2004 ajoute en plus une information liée au disque dur, information particulièrement intéressante dans le cas de notre MP915-B qui utilise un modèle au format 2"1/2. Niveau processeur et ce n'est guère une surprise, il n'y a strictement aucune différence entre les trois Mini PC Pentium M du moment. Ils se tiennent dans un mouchoir de poche tant sous Sandra 2005 que sous PCMark 2004.

Le résultat mémoire est déjà plus intéressant puisqu'un véritable classement est ici possible. Le Shuttle SD11G5 prend ainsi la première place, devançant d'une courte tête le MP915-B et, de manière assez surprenante, c'est le MZ915-M qui ferme la marche. L'écart sous Sandra 2005 n'est pas très significatif, mais avec PCMark 2004, il atteint tout de même presque 10 % : plutôt étonnant compte tenu de l'architecture très proche des deux machines (même processeur, même chipset, même mémoire). Du côté du disque dur pour finir, il est tout à fait normal de trouver le MP915-B en dernière position, assez loin de ses concurrents. Notre modèle était équipé d'un disque Travelstar à seulement 4 200 tr/mn qui ne peut bien sûr pas se mesurer aux disques 7 200 tr/mn de nos deux autres cobayes.

Performances 3D

3DMark 2001 SE

00213984-photo-aopen-mp915-b-3dmark-2001se.jpg

Déjà comparés lors d'un précédent test, le Shuttle SD11G5 et l'Aopen MZ915-M proposent des performances graphiques sensiblement identiques. Les différences relevées avec les utilitaires génériques se trouvent largement atténuées et même si le Shuttle l'emporte encore dans toutes les résolutions, ce n'est que d'une très courte tête. En réalité, ce sont les résultats du petit nouveau qui surprennent. Le MP915-B ne soutient effectivement pas du tout la comparaison avec les deux autres machines alors qu'ils sont pourtant basés sur les mêmes composants. Processeur, chipset et mémoire sont rigoureusement identiques, et nous atteignons malgré tout un écart d'environ 15 % entre le MP915-B et le Shuttle SD11G5. Nous n'avons pas la moindre explication à donner et nous attendrons donc les tests 3D « réels » avant de nous prononcer.

Jeux vidéo 3D : Return To Castle Wolfenstein

00213985-photo-aopen-mp915-b-return-to-castle-wolfenstein.jpg

Jeux vidéo 3D : Unreal Tournament 2003

00213986-photo-aopen-mp915-b-unreal-tournament-2003.jpg

Jeux vidéo 3D : AquaMark 3

00213987-photo-aopen-mp915-b-aquamark-3.jpg

Les voies de l'informatique sont parfois bien impénétrables. Alors que nous venons tout juste de relever un net écart sous 3DMark 2001 SE, nos tests « pratiques » donnent des conclusions pour le moins différentes. Le MP915-B reste derrière ses deux concurrents, mais cette fois l'écart est dérisoire. Dans certains cas, le MP915-B accroche même une seconde place ! Sans que l'on ne puisse expliquer ces différences, les résultats obtenus avec les jeux 3D semblent plus logiques. Il ne faut cependant pas oublier que de toute façon, rien n'est vraiment jouable avec un i915G. En réalité, seul Unreal Tournament 2003 est jouable en 800 x 600 et pour faire quelques parties de Return To Castle Wolfenstein, il faudra impérativement descendre en 640 x 480... Pas franchement jubilatoire ! Alors que les SD11G5 et MZ915-M pouvaient recevoir le renfort d'une véritable carte graphique pour les transformer en machine de jeu plus convaincante, le MP915-B n'a aucune « roue de secours ». Aucune carte graphique ne peut lui être ajoutée et en dehors du Spider / Solitaire, il ne faut pas beaucoup espérer de son comportement ludique.

Et face au Mac mini ?

CineBench 2003

00213988-photo-aopen-mp915-b-cinebench-2003.jpg

Unreal Tournament 2003

00213989-photo-aopen-mp915-b-unreal-tournament-2003.jpg

Alors que la conception du MP915-B fait immanquablement penser au Mac mini et que nous avons à plusieurs reprises comparé les deux machines, il était impossible de faire l'impasse sur une comparaison de leurs performances respectives. Cependant et compte tenu des différences évidentes inhérentes aux systèmes d'exploitation utilisés (Mac OS X sur le Mac mini et Windows XP sur les Aopen), ces comparaisons restent plus indicatives qu'autre chose. Il ne faut pas non perdre de vue les différences profondes qui existent au niveau des composants embarqués et alors qu'Aopen mise beaucoup sur le processeur, préfère opter pour une configuration plus équilibrée à base notamment de Radeon 9200 pour le sous-système graphique.

Du coup, les résultats sont assez proches de ce à quoi nous pouvions nous attendre. Sous CineBench 2003, le Mac mini est ainsi clairement à la traîne au niveau des performances processeur pures (n'oublions pas que son G4 est cadencé à « seulement » 1,42 GHz contre 2,13 GHz pour le Pentium M de nos Aopen). En revanche, il se rattrape nettement sur le test graphique où il signe des performances environ 40 % supérieures à celles obtenues par les PC Aopen. En 800 x 600, Unreal Tournament 2003 vient mettre tout le monde d'accord avec des résultats sensiblement identiques sur nos trois configurations, mais en 1 024 x 768, il redonne l'avantage aux PC Aopen qui font pratiquement jeu égal et devance le Mac mini d'environ 19 %.

Considérations thermiques et sonores

Comme toujours, nous terminons la question des performances par un petit paragraphe dédié aux considérations thermiques et sonores. Importantes dans le cas d'un PC « classique », ces considérations prennent une dimension presque vitale lorsqu'il est question de Mini PC. Qu'il s'agisse du MZ855-II, du SD11G5 ou du MZ915-M, s'il y avait bien un point qui faisait l'unanimité, c'était bien les faibles nuisances sonores. Le Pentium M est un processeur destiné au monde du portable et cela se voit ! Il ne chauffe pratiquement pas et du coup, même à haute fréquence, il n'est pas nécessaire de mettre en place un système de refroidissement très puissant. Afin de continuer sur la comparaison avec le Mac mini, nous avons en plus décidé de faire figurer la machine d'Apple sur le graphique ci-dessous où trônent déjà les deux Mini PC d'Aopen.

00213990-photo-aopen-mp915-b-nuisances-sonores.jpg

Les différences sonores entre les trois machines étant très faibles, nous avons décidé de réaliser un graphique débutant à 38 dB : ne vous laissez donc pas abuser par cette échelle un peu particulière dans votre lecture. De la même manière, nous avons laissé de côté le bruit produit pas les machines « au repos ». Disons schématiquement qu'elles sont toutes les trois simplement inaudibles dans ce cas de figure. Lorsque le processeur est à « pleine charge », les valeurs sont alors bien différentes et on ne peut s'empêcher d'être un peu déçu par notre modèle du jour. Il dépasse effectivement les 40 dB et se situe à plus d'un décibel au-dessus de ses concurrents. Le petit ventilateur se fait déjà bien plus entendre et même si nous restons nettement en dessous de l'immense majorité des autres Mini PC, l'avantage du Pentium M est moins probant. Heureusement, le MP915-B prend en quelque sorte sa revanche dès lors que le disque et plus encore le lecteur optique se mettent en marche. L'utilisation de produits destinés aux portables permet de creuser un certain écart avec le MZ915-M et de faire plus ou moins jeu égal avec le Mac mini.

Nous profitons généralement de cette partie pour faire un petit aparté « overclocking ». Avec le MP915-B, il sera toutefois beaucoup plus court que d'habitude, puisque le BIOS de la petite machine ne permettait strictement aucun réglage ! Jamais, je n'avais vu de BIOS aussi dépouillé et à vrai dire, même les informations relatives à la température ou au réglage de la ventilation étaient réduites à leur portion congrue. Nous n'avons d'ailleurs pas pu mesurer aussi facilement que d'habitude la température du processeur en pleine charge. Finalement, la seule solution que nous avons trouvée aura été d'enlever le lecteur optique et d'utiliser la fente en façade pour faire passer une sonde thermique. Sonde qui nous a permis de relever un très raisonnable 52°C à comparer au 49°C du MZ915-M.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
« Il est temps de briser Amazon » : quand Elon Musk se paie Jeff Bezos
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
L'Allemagne impose une borne de recharge pour véhicules électriques dans chaque station-service
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
scroll top