Place à l'Intel Pentium Extreme Edition 955 !

27 décembre 2005 à 17h00
0

Conclusion

Au moment de conclure, on se dit qu'il était décidément temps que l'année 2005 s'achève pour Intel ! Force est en effet de reconnaître que l'arrivée du Presler ne constitue pas une révolution, loin s'en faut... Le fondeur semble ici se contenter de donner un petit coup de fouet à ses Processeurs double-coeur, sans toutefois parvenir à rattraper l'écart creusé par l'impétueux AMD. Faute de chamboulement de l'architecture, et à se contenter d'une simple remise au goût du jour du processus de fabrication, les forces et faiblesses du Pentium D restent d'actualité. En conséquence, si le Pentium Extreme Edition est un très bon processeur pour tout ce qui est création de contenu numérique, il est dépassé dès qu'il s'agit de jouer un tant soit peu. Au-delà des performances pures, les processeurs Intel à base de Presler profitent certes de nouvelles fonctions très ciblées, mais hélas celles-ci ne sont pas vraiment utiles pour le commun des mortels faute de disposer de VMWare ou de Windows Vista.

Qui plus est, on ne pourra s'empêcher d'être déçu par le choix d'Intel, qui préfère envoyer en test son processeur très haut de gamme, alors même que celui-ci ne reflète pas vraiment les intérêts du nouveau noyau Presler ! Tandis que le Presler est annoncé pour une enveloppe thermique en baisse (il est question pour les Pentium D Presler de 86 Watts), Intel ne trouve rien de mieux que d'envoyer un processeur dont le TDP est identique au Smithfield, l'actuel Pentium D, soit 130 Watts, et dont l'échauffement flirte parfois avec les 75° en fonctionnement ! Difficile dès lors d'être convaincu, surtout que faute d'un BIOS vraiment malléable, nous n'avons pas pu vérifier l'apport du doublement du cache de second niveau à fréquence égale et seule la propension à l'overclocking nous semble ici véritablement prometteuse étant donné la facilité avec laquelle nous avons atteint les 4 GHz. C'est pourquoi nous réserverons notre jugement sur l'intérêt véritable du core Presler, en attendant de voir comment celui-ci se comporte lorsqu'il est employé dans des processeurs plus raisonnables et surtout financièrement abordables par le commun des mortels. Car question tarif, le Pentium Extreme Edition 955 devrait donner froid dans le dos avec un prix à l'unité frisant les 1 000 euros.

Quant au chipset, il n'y a pas grand-chose à en dire, l'i975X n'étant ni plus ni moins qu'une révision de l'i955XE, apportant tout au plus le support du Pentium Extreme Edition 955 et ajoutant un peu de flexibilité à la gestion du bus PCI-Express. Reste que la solution SLI de NVIDIA refuse de fonctionner sur cette plate-forme, tout comme le CrossFire d'ATI, ce qui là encore constitue un point regrettable. Finalement, nous conclurons donc sur un message plein d'espoir, pour que 2006 délivre Intel des chaînes de son passé et plus exactement de l'architecture Netburst qui a définitivement fait son temps. Si aujourd'hui encore le dernier-né des processeurs Intel ne fait toujours pas le poids face à ses concurrents AMD, on ne peut qu'espérer voir Intel relever la tête en 2006 avec le Conroe, sa nouvelle architecture de processeurs de bureau !

Intel Pentium Extreme Edition 955

Les plus
+ Gravure 65nm
+ FSB 1066 MHz
+ Quantité de cache L2 supérieure
Les moins
- Performances en retrait vs AMD
- Chauffe trop importante
- Prix astronomique
Performances
Innovation
Rapport qualité/prix
1
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
« Il est temps de briser Amazon » : quand Elon Musk se paie Jeff Bezos
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
L'Allemagne impose une borne de recharge pour véhicules électriques dans chaque station-service
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
scroll top