Place à l'Intel Pentium Extreme Edition 955 !

27 décembre 2005 à 17h00
0

Windows Media Encoder 9 & Far Cry

00213309-photo-intel-pee955-wme9-farcry.jpg

Bien que nous continuions d'émettre des réserves quant à la validité réelle d'une utilisation multitâche d'un système donné où un utilisateur lancerait un encodage vidéo en même temps qu'il jouerait au dernier BlockBuster du moment, nous vous présentons tout de même les résultats que cela peut donner. Si nous sommes sceptiques, c'est avant tout à cause de l'évolution de l'environnement logiciel. Aujourd'hui, les jeux sont effectivement monothreadés pour la plupart, c'est à dire qu'il ne tire aucun profit d'un second noyau d'exécution. Dans ce cas, il est donc envisageable d'utiliser le second coeur du CPU afin d'accomplir d'autres activités. Oui, mais avec l'arrivée d'applications et de jeux de plus en plus souvent optimisés pour tirer profit de plusieurs processus ce raisonnement tombe à l'eau, et les scénarii qui les accompagnent aussi. C'est d'autant plus vrai lorsqu'ATI et NVIDIA cherchent tous deux à obtenir des gains de performances au niveau de leurs Processeurs double-coeur. Or, si le pilote de la carte graphique commence à monopoliser le second coeur disponible de notre CPU pour booster les performances 3D, alors que le premier coeur est occupé par le jeu en lui-même, il ne reste plus guère de place pour lancer un encodage vidéo... Sur ce premier test, on note que le Pentium Extreme Edition 955 est pénalisé de quelques 14% lorsque l'encodage vidéo est lancé alors même que l'Athlon 64 X2 3800+ est pratiquement constant. Il est surprenant de constater qu'ici le Pentium Extreme Edition 955 se retrouve au même niveau de performances que le Pentium D 820, ce qui peut éventuellement s'expliquer par l'HyperThreading. On notera toutefois le delta qui sépare un CPU monothreadé comme l'Athlon 64 3800+, d'un CPU double-coeur.

Doom 3

00213284-photo-intel-pee-955-doom-3.jpg

Sous Doom 3, c'est toujours la fréquence qui prime ce qui fait les affaires des Athlon 64 FX, largement en tête. Le dernier-né des Pentium Extreme Edition affiche ici un score 5% supérieur à celui de la génération d'avant, le PEE 840, soit grosso modo les performances d'un Pentium 4 660... Rien de bien transcendant donc de ce côté-là.

Unreal Tournament 2003 - Botmatch Antalus

00213290-photo-intel-pee-955-ut2003.jpg

Sous Unreal Tournament 2003 les processeurs AMD Athlon 64 semblent intouchables et le Pentium Extreme Edition 955, s'il est 9% plus rapide que le Pentium Extreme Edition 840, s'affiche une fois encore aussi peu rapide qu'un Pentium 4 660.

Return To Castle Wolfenstein - Enemy Territory

00213267-photo-intel-pee-955-rtcw.jpg

Les tests jeux se suivent et se ressemblent presque tous, tant la domination d'AMD semble sans partage sur ce créneau. Une fois de plus, notre Pentium Extreme Edition 955 signe des performances semblables au Pentium 4 660. Cela représente néanmoins un gain de quelques 9% sur la précédente génération de Pentium Extreme Edition.

Far Cry - v1.33

00213285-photo-intel-pee-955-farcry.jpg

On refermera notre série de tests ludiques avec un aperçu des performances relevées en compagnie de l'ami Jack Carver. On formule une fois de plus les mêmes constatations que précédemment : les jeux ne tirent pas profit des processeurs double-coeur, du coup les processeurs simple-coeur généralement plus véloces s'adjugent les premières marches du podium. Quand au dernier-né d'Intel, il s'affiche une fois encore à égalité avec le Pentium 4 660 en délivrant un surplus de performance de 4,5% face au Pentium Extreme Edition 840.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Premier vol habité de Crew Dragon : un décollage historique réussi, à revoir en replay !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Bouygues Telecom lance une offre dématérialisée, avec une box incluse dans les Smart TV Samsung
Le vaisseau Starship de SpaceX est homologué par la FAA
scroll top