Skype 4.0 : le test de la nouvelle version Windows

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
01 juin 2018 à 15h36
0
La version 4.0 de Skype est sortie récemment pour les utilisateurs de Windows. Après une version 3.0 qui évoluait plutôt en douceur, Skype 4 bouleverse pas mal d'habitudes chez les habitués du programme, avec une interface complètement repensée et quelques améliorations apportées à l'audio et la vidéo. Certains changements sont déjà critiqués par les habitués, tandis que d'autres méritent que l'on s'y penche davantage...

Le succès de Skype n'est pas sans raison. Outre l'intérêt évident d'utiliser la technologie P2P qui ne nécessite pas de déployer une infrastructure coûteuse, les utilisateurs étant directement connectés entre eux, cette méthode a fait ses preuves au fil des versions. Malgré quelques problèmes récurrents sur lesquels on ne manque jamais de pester, la qualité audio du logiciel, ainsi que sa qualité vidéo depuis la version 2.0, sont globalement satisfaisantes et la simplicité d'utilisation de Skype n'est plus à démontrer.

Qui plus est, le logiciel permet non seulement d'appeler d'autres utilisateurs de Skype mais également, à condition de créditer son compte, des téléphones « traditionnels » à des tarifs préférentiels. Ce caractère de logiciel « star » fait qu'une nouvelle version de Skype est toujours attendue avec impatience. Skype fait partie, comme Windows Live Messenger ou Outlook, de ces logiciels avec lesquels on vit : on l'utilise pour communiquer avec sa famille, pour contacter des clients, pour organiser des vidéo conférences... Il faut donc que ça marche, mais aussi que l'interface ne déroute pas les habitués. C'est justement le pari de la version 4 de Skype pour Windows...

Sommaire :






Interface : une refonte totale pour une approche « tout-en-un »

La version 3 Skype utilisait une interface dans la lignée d'un client de messagerie instantanée, avec une liste de contacts et des fenêtres séparées pour les conversations vidéo (bien qu'il soit possible d'intégrer la vidéo dans la fenêtre de conversation, en très petite taille) et pour les « chats » textuels. Des onglets permettaient de basculer entre la liste de contacts, l'historique, le moteur de recherche d'entreprises SkypeFind et le clavier virtuel pour composer des numéros de téléphone.

Skype 4 introduit une toute nouvelle approche, plutôt déroutante au premier abord. En lieu et place de la disposition « façon Messenger », le logiciel s'articule désormais autour d'une unique fenêtre regroupant deux panneaux. Le panneau latéral gauche affiche la liste de contacts. Celle-ci dispose désormais de deux onglets : Contacts et Conversations, qui permet de regrouper toutes les discussions. Nous reviendrons sur ce point dans le tour des fonctionnalités.

Ce nouvel onglet est caractéristique de la principale différence d'approche de Skype 4 : la fenêtre de conversation et la liste de contacts sont affichées en permanence. La partie principale de l'interface est occupée par la fenêtre de conversation, qui permet notamment d'afficher la fenêtre vidéo dans une grande taille. Derrière cette nouveauté, on peut évidemment voir une volonté de Skype de promouvoir les webcams certifiées « Haute Qualité » commercialisées par Logitech (c'est le cas par exemple de la Logitech QuickCam S5500 testée ici). ces dernières profiteront du grand espace attribué à la fenêtre, alors que les utilisateurs de webcams « standard » ne verront qu'une vidéo plus floue.

0190000001948312-photo-skype-4-interface.jpg
La nouvelle interface de Skype 4 privilégie une approche tout-en-un


Néanmoins, derrière cette approche déroutante, on peut faire ressortir quelques améliorations intéressantes. Ainsi, le fait d'afficher en permanence la liste de contacts élimine un défaut des précédentes versions : lorsque l'on appelait un contact, la liste laissait la place à une fiche du contact franchement inutile. Pour revenir à la liste, par exemple pour appeler un autre contact, il fallait cliquer sur l'onglet correspondant. Désormais, les informations sur le contact sont limitées à un bandeau en haut de la fenêtre de conversation, ce qui permet d'afficher simultanément la liste de contacts, la fiche de l'interlocuteur et la fenêtre de conversation (textuelle s'il s'agit d'une conférence audio, ou vidéo).

Passons maintenant aux inconvénients. Cette disposition a le mérite d'innover mais peut s'avérer encombrante pour ceux qui ont une utilisation occasionnelle de Skype : tout le monde n'utilise pas le logiciel dans un contexte professionnel où on peut avoir besoin d'avoir tous ses contacts sous la main et gérer plusieurs conversations à la fois. Pour ces utilisateurs, Skype 4 propose un mode Compact qui permet de revenir à une disposition plus ou moins proche de celle des versions précédentes. Néanmoins ce mode ne résout pas tous les problèmes d'espace : lancez un appel ou essayez simplement de composer un numéro de téléphone et la fenêtre de conversation réapparaît, séparée de la liste de contacts.

0190000001948314-photo-skype-4-interface-mode-compact.jpg
Le mode Compact n'est pas forcément idéal mais propose un compromis entre l'ancienne interface et la nouvelle


Plus agaçant encore : dans le mode compact, il est impossible de lancer directement un appel sans ouvrir au préalable la fenêtre de conversation (ou alors en passant par un clic droit sur le contact). Enfin, on s'interrogera sur la taille littéralement démesurée du clavier virtuel destiné à composer les numéros. Skype lorgnerait-il vers le tactile ?

0190000001948316-photo-skype-4-num-roteur.jpg


Fonctionnalités : quelques nouveautés

La principale nouveauté de Skype 4 concerne la gestion des conversations. Ainsi, la liste de contacts s'enrichit d'un onglet Conversations, qui permet d'afficher l'ensemble des conférences et/ou chat en cours. Même si la fonctionnalité est réservée aux utilisateurs assidus de Skype, elle a au moins l'intérêt de permettre de basculer facilement d'une conversation à l'autre sans multiplier les fenêtres. Si vous préférez les multiplier, bien sur, le mode « Compact » évoqué précédemment s'en chargera. C'est également depuis l'onglet Conversations que l'on pourra accéder à l'historique que l'on peut afficher ou masquer sous la forme d'un panneau coulissant plutôt pratique.

0190000001948318-photo-skype-4-onglet-conversations.jpg
L'onglet Conversations permet de passer rapidement d'un appel à l'autre


Deuxième amélioration au niveau des conversations : l'ajout facilité de numéros mobile ou fixe pour l'utilisation du compte SkypeOut. Chaque contact dispose de plusieurs onglets dans la fenêtre de conversation. Un onglet Skype est actif par défaut pour les appels de PC à PC. Cet onglet est associé à un bouton « Ajouter un numéro de téléphone » qui permet d'ajouter le numéro fixe ou mobile du contact. Par la suite, il sera ainsi possible de basculer en un clic d'un mode de conversation à l'autre, selon que vous souhaitiez appeler le contact sur son compte Skype s'il est en ligne, ou en passant par votre compte SkypeOut. Là encore, il ne s'agit pas d'une nouveauté franchement révolutionnaire mais d'un ajout plutôt bienvenu qui simplifie les conversations.

Audio et vidéo: les améliorations

En plus de son interface repensée et des quelques petits ajouts qui améliorent, pour la plupart, la simplicité d'utilisation du logiciel, Skype 4 mise également sur une refonte de la partie audio et vidéo du logiciel, avec notamment un nouveau codec et une exploitation de l'interface, pensée pour le plein écran, par les webcams Haute Qualité de Logitech. Voyons ce que Skype 4 a dans le ventre...

Audio : un nouveau codec

La conversation audio est la fonctionnalité première de Skype et fait l'objet de la principale amélioration de cette version 4, dont le codec audio a été entièrement réécrit dans le but de proposer un son plus clair. Comme d'habitude, il est assez difficile de vérifier les propos de l'éditeur : la qualité du son d'une conversation peut dépendre de divers facteurs tels que la qualité du matériel utilisé de part et d'autre, en émission comme en réception, et de la connexion en elle-même. Nous avons néanmoins effectué deux tests de conversation audio : le premier avec Skype 3.8 et le second avec Skype 4.0. La machine utilisée pour ce test est un Dell Vostro 200 équipé d'un processeur Core 2 Duo E4500 à 2,2 GHz, de 2 Go de mémoire vive et d'une carte son Sound Blaster X-Fi Titanium. Le test est d'autant plus compliqué que le premier test sur Skype 3.8 est déjà concluant : même avec une bande passante plutôt chargée, notre correspondant est parfaitement audible et aucune coupure n'est à signaler. L'impression lors du passage à Skype 4 est effectivement favorable : le son nous paraît nettement plus clair même s'il demeure quelque peu métallique. Là encore, il nous faut préciser que cette impression dépendra également du matériel utilisé.

0190000001948574-photo-skype-4-conversation-audio.jpg
Les conversations bénéficient d'un nouveau codec audio proposant une meilleure qualité


Vidéo : du nouveau mais pas pour tout le monde ?

La vidéo a fait son apparition avec la version 2.0 de Skype. Depuis, le logiciel a notamment évolué pour proposer un format « Haute Qualité », permettant d'afficher sur les webcams compatibles, une image à une résolution supérieure. La nouvelle interface de Skype 4 fait évidemment la part belle à ces webcams : en réorganisant la fenêtre de conversation de manière à maximiser l'espace réservé aux conversations vidéo, il faut une webcam haute qualité pour en profiter pleinement, sans quoi l'expérience risque de se limiter à une vidéo plus floue.

Au niveau de la qualité de l'image, Skype 4.0 ne propose pas d'amélioration fondamentale par rapport à la version 3.0. En revanche, l'intégration de la vidéo propose quelques aménagements assez appréciables. Ainsi, il est désormais possible de démarrer directement une vidéoconférence grâce à un bouton dédié à côté du bouton Appeler. On notera également la présence d'un indicateur de qualité de l'appel qui permet d'afficher des conseils en cours d'appel lorsqu'un problème est détecté, et la possibilité de redimensionner sa propre fenêtre de vidéo, chose impossible jusqu'ici.

0190000001948576-photo-skype-4-conversation-vid-o.jpg
La vidéo bénéficie de la nouvelle interface... à condition de disposer d'une webcam Haute Qualité

Skype sur Mac/Linux et les alternatives

Skype a l'avantage d'être disponible sur les trois principaux systèmes d'exploitation : Windows, Mac OS X et Linux. Malheureusement, l'avancement des versions est très variable. Même si la situation s'est largement améliorée depuis que la version Mac comme la version Linux bénéficient de conversations vidéo, il reste quelques retards à combler.

Skype sur Mac OS X

La version Mac OS X de Skype est actuellement estampillée 2.7 pour ce qui est de la version finale. Une version 2.8 est également disponible en bêta. Cette numérotation ne correspond pas forcément à l'historique des versions Windows car Skype, dans sa version Mac, suit son propre chemin à l'image d'autres logiciels phares de Windows comme Messenger ou Microsoft Office. Ainsi, l'interface de Skype en version Mac OS X est plus proche du mode Compact de Skype 4.0 que du fonctionnement des précédentes versions pour Windows : le logiciel propose ainsi systématiquement des fenêtres séparées pour les conversations (textuelles, vocales ou vidéo). On ne retrouve pas encore, en revanche, de fusion entre la fenêtre de « clavardage » (chat) et de conversation audio.

0190000001847756-photo-image-2.jpg
La version Mac de Skype dispose de fonctionnalités uniques comme le partage d'écran (actuellement en bêta)


Au niveau des fonctionnalités, Skype pour Mac propose l'essentiel, à savoir la prise en charge de l'audio (de PC à PC et vers des numéros fixes ou mobiles), de la vidéo, des messages texte et des SMS. Les dernières versions du logiciel ont apporté la prise en charge de Mac OS X 10.5 Leopard et de la résolution 640 x 480 (VGA) pour les webcams compatibles. En outre, la version 2.8, actuellement en bêta, propose une fonctionnalité pour le moment exclusive sur Mac : le partage du bureau (sans prise de contrôle à distance).



Skype pour Linux

La version Linux de Skype a longtemps été la dernière roue du carrosse, et cette impression est toujours de mise même si le logiciel a fini par passer le cap de la version 2, et donc de la vidéo. Aujourd'hui, Skype pour Linux est tout à fait utilisable, même si son interface est des plus rudimentaires. En outre, il manque encore quelques fonctionnalités comme l'envoi de messages SMS. La vidéo est en revanche fonctionnelle : lors de nos tests, nous n'avons pas rencontré de problèmes particuliers pour effectuer une conversation vidéo avec une webcam compatible UVC, les distributions Linux modernes gérant ce type de webcam sans problème.


0190000001869982-photo-skype.jpg



Les softphones : l'alternative à Skype ?

Skype est un logiciel très populaire, mais il souffre néanmoins d'un défaut : il est basé sur des technologies propriétaires. C'est loin d'être le cas de tous les « softphones », et c'est même plutôt le contraire, étant donné le nombre important de téléphones logiciels basés sur le standard SIP. Utilisé notamment pour la partie téléphonie de la plupart des offres « triple play », le SIP est également pris en charge par de nombreux fournisseurs d'offres de VoIP proposant des tarifs qui peuvent être plus avantageux que ceux de Skype. Pour les utilisateurs de certains fournisseurs, notamment Free, passer par un softphone SIP peut également être très intéressant puisque le fournisseur permet notamment d'utiliser la ligne téléphonique de sa Freebox avec d'autres logiciels pour Windows, Mac OS X, Linux et même sur de nombreux smartphones, transformant ces derniers en téléphones universels, capable de passer aussi bien par le réseau mobile « classique » que par le standard SIP en Wifi.

000000C800522339-photo.jpg
000000C800525511-photo.jpg


Les softphones SIP sont très nombreux, mais parmi les logiciels disponibles, on pourra notamment recommander X-Lite pour Windows et Linux, ou Gizmo5 que l'on conseillera plutôt aux utilisateurs de Mac OS X (même s'il existe également sur les deux autres plates-formes. ekiga est également un nom qui ressort souvent, notamment de la bouche d'utilisateurs Linux qui apprécient sa simplicité. Pour plus d'informations sur la téléphonie par Internet et les softphones, nous vous recommandons la lecture de deux autres articles sur le sujet :

Conclusion

Que penser au final de Skype 4 ? La mise à jour divise et les commentaires négatifs au sujet de l'interface remodelée sont légion. En tenant de dépasser les réactions à chaud qui sont toujours trompeuses lorsqu'il s'agit d'un logiciel que l'on utilise au quotidien, on trouve tout de même plusieurs points positifs dans la nouvelle interface du logiciel de communication. L'onglet Conversations fonctionne ainsi comme on le souhaite et permet de jongler facilement entre plusieurs appels. La vue unifiée apporte également un gain de temps et de clarté dans certains cas où il pouvait être contraignant de zapper sans cesse entre les onglets.

A quelques exceptions près, l'espace est plutôt bien géré : on appréciera notamment la fusion de la fenêtre d'appel audio et de la fenêtre de chat : la « fiche » du contact occupait un espace tout à fait injustifié dans les versions précédentes du logiciel. En revanche, si Skype propose toujours une vue « Compact » pour les utilisateurs allergiques à la nouvelle disposition « tout-en-un » du logiciel, celle-ci n'a visiblement pas fait l'objet de la même attention et présente plusieurs aberrations, comme l'ouverture du clavier virtuel dans une fenêtre séparée, ou l'absence de boutons d'appel directement dans la liste de contacts, ce qui oblige l'utilisateur à ouvrir au préalable une fenêtre de conversation.

0190000001948312-photo-skype-4-interface.jpg


Quant aux performances audio et vidéo, on note clairement un mieux au niveau de l'audio : le nouveau codec fait ses preuves et nous sommes même impressionnés par la clarté du son lors des premières secondes de communication. La vidéo n'a pas fondamentalement évolué sur le fond (même si elle prétend s'adapter à la bande passante), mais la nouvelle interface du logiciel devrait logiquement bénéficier aux utilisateurs de webcams « Haute Qualité » de Logitech et on note quelques subtilités qui améliorent sensiblement l'expérience (possibilité d'agrandir son propre aperçu, bouton Vidéoconférence...).

Venons-en donc à l'inévitable question : faut-il mettre à jour ? Les avis que vous pourrez lire sur le sujet sont partagés. Un certain nombre d'utilisateurs sont retournés à la version 3.8. Nous penchons pour notre part plutôt du côté du oui, mais sans enthousiasme pour autant. Il est clair que l'interface divise mais nous la trouvons globalement positive. Il faut toutefois savoir que cette mise à jour n'a rien d'une révolution et que le discours marketing de Skype pousse le bouchon un peu loin : les captures d'écran en quasi HD exposées sur le site web ne correspondent absolument pas à ce que l'utilisateur du logiciel verra sur son écran ! Certes les webcams compatibles Haute Qualité fourniront une meilleure image et le son bénéficie objectivement d'améliorations. Néanmoins, il ne faudra pas s'attendre à des miracles, et on rappellera au passage, au risque d'être redondant, que les versions Mac OS X et Linux du logiciel de conférence sont toujours à la traine même si elles proposent déjà l'essentiel.

Skype 4.0

6

Les plus

  • Onglet Conversations pratique
  • Très bonne qualité du son
  • Quelques bonnes idées

Les moins

  • Webcam HQ recommandée
  • Interface parfois déroutante

0

Fonctionnalités8

Ergonomie7

Performances8



Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Skype 4 pour Windows : le test sur Clubic.com
Le projet  Aliens RPG  annulé par Sega ?
Inspiron Mini 10 : Dell lance un netbook moderne
  The Last Remnant  de Square Enix en démo PC
Deux nouveaux processeurs ULV chez Intel
Les ventes de serveurs ont baissé de 12% au T4 2008
iTunes Pass : pass saisonnier pour vos groupes préférés
Gmail victime d’une panne d’un centre de données européen
Insolite : l'Internet serait-il cancérigène ?
Nouveau patch et nouvelle promotion  Team Fortress 2
Haut de page