Le top des logiciels pour écouter sa musique partout

0
Il est loin, le temps où écouter de la musique nécessitait une chaine hi-fi, un radio-cassette ou même un walkman et son stock de cassettes audio. A l'heure de la dématérialisation, il est littéralement possible d'écouter de la musique à peu près partout : sur un PC, sur un baladeur ou même sur un téléphone portable disposant d'une connexion 3G. La capacité des supports de stockage a explosé et n'importe quel amateur de musique dispose aujourd'hui d'une collection de plusieurs dizaines de Giga octets. Et comme si ça ne suffisait pas, le web pullule de moyens d'écouter de la musique en streaming : webradios, services communautaires comme Last FM ou encore services d'écoute à la demande comme MySpace Music ou Deezer.

Pour profiter au maximum de son audiothèque et de la musique disponible sur le web, tout est question, comme souvent, de posséder les bons logiciels. C'est dans ce but que nous vous proposons une sélection spéciale « mélomanes nomades ». Plusieurs solutions existent en effet, pour profiter de sa bibliothèque à distance, que ce soit sur un autre ordinateur ou sur un téléphone portable. Nous avons également réuni dans notre sélection quatre lecteurs audio légers que vous pourrez utiliser pour écouter facilement vos playlists (locales cette fois ci) sur n'importe quel ordinateur, y compris le portable le plus modeste. Enfin, comme les webradios ont encore leur importance, nous referons le point sur quelques outils permettant de les écouter et de les enregistrer, avec en bonus un outil indispensable pour ne plus jamais se poser la question existentielle suivante : « c'est quoi cette chanson ? »

Orb

En matière de streaming audio et vidéo à distance, la référence incontestable s'appelle Orb. Proposé depuis plusieurs années par Orb Networks, le logiciel se compose de deux parties : une partie serveur que vous installez sur votre ordinateur et une partie distante qui vous permet d'accéder à vos médias depuis une interface web. Comme dans tout service de ce type, il faut s'inscrire au préalable afin de disposer de cet espace privé. Une fois cette phase exécutée, et le serveur installé sur votre PC, il vous suffira d'accéder à votre compte pour bénéficier de votre musique, de vos vidéos et même de vos programmes télé si vous disposez d'une carte tuner. Le logiciel adaptant le débit audio et vidéo à la vitesse de la connexion, il est possible de l'utiliser en déplacement avec un forfait data. Et cela tombe très bien puisqu'en plus de l'interface web proposée notamment pour les téléphones Windows Mobile, une application OrbLive existe également pour iPhone. Celle ci est malheureusement payante mais ses fonctionnalités sont complètes.

0190000001008840-photo.jpg



Weezo

Impossible de citer Orb sans également évoquer son principal concurrent : Weezo. Le principe est le même : un serveur à installer sur le PC et une interface web vous permettant d'accéder aux contenus à distance. L'interface agréable est personnalisable par différents skins et se présente comme un bureau virtuel dont il est possible de déplacer et de redimensionner les fenêtres. L'intérêt de Weezo réside dans ses possibilités de partage. Vous pouvez ainsi créer plusieurs comptes utilisateurs et choisir les modules auxquels ils auront accès : galerie de photos, partage de votre musique avec possibilité de diffuser en streaming via un lecteur intégré ou de télécharger les morceaux (compatible avec les bibliothèques de Windows Media Player et iTunes), blog, webcam en direct pour surveiller votre appartement ou encore partage des favoris. Contrairement à Orb, Weezo ne propose pas d'application dédiée pour les smartphones comme l'iPhone, mais une application web optimisée pour le téléphone d'Apple, avec des possibilités un peu moins intéressantes. On appréciera en revanche la prise en charge du Wake on lan dans la dernière version.

0190000001008770-photo.jpg



Simplify Media

Plus spécifiquement destiné aux utilisateurs d'iPhone , Simplify Media permet notamment de disposer à distance de sa bibliothèque iTunes (version 7 ou 8 nécessaire) sur son téléphone. Il va sans dire qu'un iPhone 3G est plus que recommandé même si l'application client est également compatible avec le premier modèle en Edge. La solution se compose une fois de plus d'un serveur et d'un client mais avec une différence de taille : le serveur existe en version Windows, Mac OS X et Linux. Contrairement à Orb, celle ci est gratuite. L'utilisation du logiciel passe par une phase préalable d'indexation de la bibliothèque sur le serveur. Une fois celle ci effectuée, il est possible d'accéder à l'ensemble de sa bibliothèque aussi facilement qu'aux titres présents localement sur l'iPhone. Le temps d'attente entre chaque morceau interdit la lecture « gapless » mais reste tout à fait raisonnable. Cerise sur le gâteau : le client récupère automatiquement des informations telles que la biographie de l'artiste ou les paroles de la chanson écoutée. Simplify Media fait partie des logiciels indispensables à tout utilisateur d'iPhone !

  • Télécharger Simplify Media (serveur) pour Windows
  • Télécharger Simplify Media (serveur) pour Mac OS X
  • Télécharger Simplify Media (serveur) pour Linux
  • Télécharger Simplify Media (client) pour iPhone
0190000001684534-photo-simplify-media-pc.jpg


Last FM

On ne présente plus le service Last.fm, dont le but n'est pas de streamer votre musique, mais de diffuser une radio correspondant à vos goûts musicaux. Pour cela, vous devrez installer un client, disponible pour Windows, Mac OS X ou Linux (de nombreux lecteurs audio intègrent également la technologie de Last.fm) qui détectera vos écoutes avec des logiciels tels que Windows Media Player, iTunes ou Winamp, pour les renvoyer vers votre compte. Plus vous renseignez d'informations sur vos habitudes de lecture, plus la sélection de morceaux à écouter sera pertinente. Les dernières versions du client apportent également une fonctionnalité très appréciable : le « scrobbling » de morceaux joués sur votre iPod ou iPhone, pratique dans la mesure ou nous écoutons de plus en plus de musique sur des périphériques mobiles. Lorsque vous branchez votre baladeur pour le synchroniser, le client Last.fm récupèrera ainsi la liste des morceaux que vous avez écoutés au cours de la journée. Notons que les utilisateurs de la version payante du service peuvent aussi créer leur propre station de radio et qu'une application iPhone permet d'écouter ses stations en streaming (là encore on recommandera l'usage d'un iPhone 3G)

0190000000444153-photo.jpg

CoolPlayer

La plupart des lecteurs audio, Winamp en tête, se sont transformés en gestionnaires de bibliothèque audio tout en un plutôt complets mais du coup assez lourds. Si vous cherchez un lecteur audio léger, portable et qui ne fait que ce qu'on lui demande, l'excellent CoolPlayer devrait faire votre affaire. Sa légèreté lui garantit un lancement instantané et vous pouvez l'emmener partout où vous allez et l'utiliser sur n'importe quel ordinateur, sans installation, puisqu'il est fourni sous la forme d'un simple exécutable associé à un fichier de configuration présent dans le même dossier. Niveau compatibilité, il prend en charge les fichiers MP3 et OGG par défaut, avec la possibilité de lui ajouter des plugins pour une compatibilité encore plus grande (Monkey audio, FLAC, AAC ...) La gestion des listes de lecture M3U, ou encore un mode shuffle, complètent le tableau.

0190000001866366-photo-coolplayer.jpg


XMPlay

Autre lecteur qui ne fait que ce qu'on lui demande avec une légèreté irréprochable, XMPlay était à l'origine destiné à la lecture des fichiers XM, que les amateurs de mods connaissent bien. Le logiciel a fait du chemin depuis,puisqu'il lit désormais de nombreux formats audio : MP3, OGG, WMA et WAV en standard, mais aussi FLAC, AAC ou Monkey Audio par l'intermédiaire de plugins , à l'image de CoolPlayer. Comme ce dernier, il présente une interface des plus rudimentaires mais tout de même agréable, et prenant en charge de nombreux skins. Aucun oubli à signaler au niveau des fonctionnalités : l'essentiel est là, de l'égaliseur à l'éditeur de listes de lecture. Là encore, pas d'installation nécessaire : le logiciel s'exécute directement depuis son dossier une fois décompressé. Un autre lecteur indispensable à toute clé USB qui se respecte !

0190000000147808-photo.jpg


Foobar2000

Une rivalité a longtemps opposés les fans de Winamp à ceux de Foobar2000. Depuis, Winamp est passablement tombé dans l'oubli après une version 5.5 qui en faisait un simple clone d'iTunes en moins bien, et Foobar 2000 continue son petit bonhomme de chemin. L'interface du lecteur a de quoi dérouter les amateurs de belles skins : Foobar a toujours fait de son minimalisme une marque de fabrique appréciée par ses fans. Cette apparente simplicité n'est qu'une façade : à l'usage, Foobar 2000 s'avère incroyablement modulaire grâce à de nombreux plug-ins permettant d'intégrer un nombre impressionnant de fonctions : lecture multi-standards (MP3, Ogg, WMA, Flac, MusePack...), compression audio en passant, gestion de bibliothèque audio, crossfading ou encore lecture « gapless ». Malgré le poids des années, Foobar 2000 reste une référence !

0190000001341276-photo.jpg



Vox

Si de nombreux lecteurs audio sont disponibles pour Windows, les alternatives à l'omniprésent iTunes se font rares sur Mac OS X. Pourtant, si le jukebox d'Apple est très efficace pour gérer une bibliothèque audio, on peut avoir besoin d'un lecteur minimaliste qui se contente de l'essentiel. Anciennement connu sous le nom de Toolplayer, Vox (ToolPlayer) pourrait bien être celui ci. Commençons par les formats pris en charge : FLAC, MP3, AAC, Musepack, Monkey's Audio, OGG Vorbis, Lossless, AIFF et WAV, et même quelques formats de « trackers » (IT, MOD, XM). Ajoutez à cela une interface minimaliste et agréable, un fonctionnement par dossier des plus efficaces et quelques effets ainsi qu'un égaliseur graphique, et vous obtenez un excellent petit lecteur, au développement assez lent mais à essayer en complément du logiciel d'Apple.

0190000001865014-photo-vox-clubic.jpg

Screamer Radio

Les web radios au format Shoutcast sont innombrables et couvrent des domaines musicaux tellement variés qu'on souhaiterait pouvoir enregistrer tout ce que ces trésors de diversité musicale diffusent. C'est possible avec plusieurs logiciels dont l'excellent Screamer Radio. Ce gratuiciel à l'interface épurée ne propose que l'essentiel. Les radios sont rangées et accessibles par genre, par réseau ou par pays. Le lecteur prend en charge les flux aux formats AAC, MP3, Ogg et WMA avec possibilité d'enregistrer au fur et à mesure les titres diffusés dans les formats MP3 et Ogg, ou d'enregistrer le flux continu des radios diffusées en WMA grâce à l'encodeur LAME. Une petite perle aussi minimaliste qu'indispensable.

0190000001550618-photo.jpg


Raima Radio

Autre digne représentant des enregistreurs de webradios, le tout aussi intéressant RarmaRadio propose une interface d'une grande clarté : toutes les stations disponibles sont classées par de nombreux genres et peuvent être filtrées selon différents critères (pays, bitrate, réseau...). On appréciera aussi la présence de boutons très clairs pour lire et enregistrer les flux, la facilité d'accès aux enregistrements réalisés ou encore la possiblité d'ajouter ses propres flux à la liste, faisant de Raima Radio un lecteur très bien organisé. Les utilisateurs rebutés par le côté très minimaliste de Screamer Radio seront peut être davantage séduits par Raima. Dans les deux cas, il s'agit sans doute des solutions dédiées les plus efficaces pour cette tâche.

0190000000564644-photo.jpg


RadioShift

Sur Mac, le meilleur outil pour écouter et enregistrer des webradios est malheureusement payant, mais d'une telle qualité qu'il est impossible de ne pas le mentionner. Réalisé par les excellents Rogue Amoeba, RadioShift bénéficie en effet d'une interface extrêmement bien conçue qui permet de rechercher des radios, de programmer des enregistrements et même d'afficher, si elle est disponible, la grille des programmes de la station. On appréciera également le détecteur de formats qui permet de renvoyer automatiquement vers le téléchargement d'un lecteur externe nécessaire pour lire certaines stations. RadioShift s'intègre à iTunes et permet d'envoyer les émissions enregistrées vers la bibliothèque audio. Vous pourrez même, si vous disposez d'un tuner, enregistrer des émissions sur les bandes FM ou AM.

0190000000599274-photo.jpg


Shazam

Terminons notre sélection avec Shazam, un logiciel unique qui dépasse le cadre de notre sélection, mais que nous avons tout de même souhaité inclure. De quoi s'agit-il ? Tout simplement d'un outil permettant de répondre à la question que l'on se pose systématiquement devant la radio, dans un magasin ou encore dans un pub : « c'est quoi cette chanson ? ». Shazam, lui, le sait ! Le principe est extrêmement simple : lorsque vous entendez une chanson que vous ne connaissez pas, dégainez votre iPhone et lancez le logiciel. Celui ci « écoute » la chanson pendant quelques secondes, compare ce qu'il entend à une base de données d'empreintes sonores et vous renvoie le résultat de ses recherches. Le concept est enfantin, mais ce sont surtout les résultats qui impressionnent. Nous avons effectué plusieurs « crash tests » de l'application et elle s'en est toujours bien tirée : avec des morceaux plutôt obscurs, dans un environnement très bruyant ou encore avec une quinzaine de versions de la même chanson, il est rare que Shazam reste sans réponse.

0190000001599506-photo-shazam.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
1

Actualités du moment

Ecoutez votre musique à distance avec la logithèque
Une solution au bug de certificat de  Gears Of War
Du retard pour le nouveau contenu de  Fallout 3
Microsoft sur le point de renommer Windows Mobile en
Amazon va lancer une version plus sexy du Kindle
High-tech : retour sur les vidéos de la semaine
Quoi de neuf en jeux vidéo ce samedi ?
Dessins, BD de la semaine : N. Sarkozy Vs Windows 7
Clubic Week : l'Iphone n'est plus réservé à Orange
Live Japon : crise, un bilan high-tech cauchemardesque
Haut de page