Asus Eee PC S101, un netbook de luxe ?

0
Comme vous l'avez peut-être vu dans notre comparatif de netbooks, ce marché de petits ordinateurs portables semble si prometteur que de multiples constructeurs proposent désormais leurs produits. Toutefois, les contraintes liées aux dimensions des netbooks et l'omniprésence d'Intel au niveau des composants qui équipent ces portables enferment les constructeurs dans des carcans qu'il leur est difficile de briser. Les différences sont ainsi peu nombreuses entre les différents modèles, particulièrement au niveau des performances. L'autonomie et la gestion de la consommation parviennent toutefois à donner un peu de relief à ce marché, tout comme le design, qui représente un autre élément ajustable dans un netbook.

C'est visiblement sur ce dernier critère que s'est concentré Asus pour son Eee PC S101. Grand artisan de l'avènement de ces nouveaux ordinateurs portables que sont les netbooks, la firme taïwanaise a multiplié les références avec sa gamme Eee PC, du premier 7 pouces aux 10 pouces actuels. Le S101 fait partie de cette dernière catégorie, dans laquelle figure également le Eee PC 1000H. Après une description détaillée des contours de ce qu'Asus présente comme un netbook de luxe, c'est donc au 1000H que nous confronterons le S101, afin de quantifier les apports effectués par le constructeur sur un modèle vendu bien plus cher que le Eee PC 1000H.



Le design, point fort du S101

L'Asus Eee PC S101 se présente sous la forme d'un netbook de 10,2 pouces à la robe chocolat, champagne ou, plus sobrement, noire. Plus fin que son cousin l'Eee PC 1000H (de 3 à 3,8 cm d'épaisseur contre 2,3 cm seulement pour le S101), il est aussi plus léger, puisqu'avec ses 1,09 Kg, il pèse 250 grammes de moins que le 1000H. Il est également légèrement moins profond de près d'un centimètre. Cet encombrement moindre n'a cependant pas d'incidence sur la taille du clavier, puisqu'il gagne même 2 mm en hauteur pour parvenir à des dimensions qui en font l'un des plus confortables parmi les netbooks.

Le châssis du Eee PC S101 est constitué de plastiques de meilleure qualité que ceux de la plupart des netbooks (à l'exception peut-être des Dell Mini 9 et Mini 12). La partie entourant le clavier reçoit le même traitement de couleur que la coque externe, et le pad est également coloré. Le pourtour de l'écran est quant à lui noir, tandis que la charnière, particulièrement discrète, imite l'aspect du métal. Si le rendu est plutôt sympathique, on regrettera une nouvelle fois la tendance de ce type de surface à marquer facilement.

Notez enfin la petite touche de fantaisie signée Asus, avec ce clavier moucheté de paillettes multicolores que certains trouveront jolies alors que d'autres n'apprécieront pas cette excentricité.

0190000001843282-photo-asus-eee-pc-s101.jpg
    
0190000001843286-photo-asus-eee-pc-s101.jpg

Le clavier moucheté de paillettes de l'Eee PC S101 vous séduira-t-il ?

Vu de l'extérieur

Quels éléments équipent ce Eee PC S101 ? Commençons par ce qui se voit, comme la connectique. Elle se compose de deux ports USB que vous trouverez sur le côté gauche du netbook, tandis qu'à l'opposé, un autre port accompagne les prises audio (casque et micro).

012C000001843278-photo-asus-eee-pc-s101.jpg
    
012C000001843280-photo-asus-eee-pc-s101.jpg

Seules les prises USB et la connectique audio prennent place sur les côtés de l'appareil


Où sont donc passées les prises VGA, Ethernet, qu'est devenu le lecteur de cartes présent sur le 1000H ? Ils ont tout simplement été repositionnés à l'arrière du PC, là où l'épaisseur du S101 était suffisamment importante pour les accueillir. Si la présence de la sortie VGA ou de la prise Ethernet à l'arrière n'est pas une mauvaise idée (nous l'avions spécifié pour le NB100 pour lequel Toshiba a adopté la même disposition), l'emplacement du lecteur de cartes (MMC, SD, Memory Stick et MS-PRO) nous laisse plus dubitatifs. Il n'est en effet pas très évident d'introduire une carte sans voir le lecteur. Notez également la présence à l'arrière du netbook d'un dispositif antivol de type Kesington et de la prise secteur.

0190000001843276-photo-asus-eee-pc-s101.jpg


La dalle de l'Eee PC S101 ne semble pas différente de celle du 1000H que nous avions testé, et conserve donc les défauts que nous avions constatés précédemment, à savoir une luminosité un peu faible qui « bouche » certaines scènes sombres en vidéo. C'est d'autant plus étonnant qu'elle bénéficie d'un retroéclairage par LED qui devrait lui assurer une luminosité confortable et bien répartie.

Autre élément visible, la webcam 0,3 mégapixel placée en haut de l'écran du netbook, et la batterie ultra plate qui anime cet Eee PC. Composée de 6 cellules, elle prend place dans la partie la plus fine du portable. Sa capacité a été mesurée à 5634 mAh par Battery Eater, soit bien moins que celle de la batterie du 1000H, relevée à 7553 mAh. Nous verrons si incidence il y a en matière d'autonomie.

0190000001843290-photo-asus-eee-pc-s101.jpg
    
0190000001843292-photo-asus-eee-pc-s101.jpg

La batterie ultra-plate du S101 prend place sous le netbook, à l'endroit où ce dernier est le plus fin


Les entrailles de la bête

0050000001644372-photo-logo-intel-atom.jpg
Pas de surprises ici, puisque le couple CPU/chipset reste inchangé par rapport à ce que nous avions trouvé sur l'Eee PC 1000H. Nous revoilà donc en présence de l'Intel Atom N270 cadencé à 1,6 Ghz et possédant 512 Ko de mémoire cache de niveau 2. Pour l'accompagner, c'est le 945GME d'Intel qui a été retenu, ce dernier autorisant un FSB de 667 MHz et acceptant jusqu'à 4 Go de mémoire vive. Malheureusement, c'est bien 1 Go seulement qui équipe ce netbook, la RAM utilisée fonctionnant à 667 MHz. Qui dit 945GME dit puce graphique 950GMA, et l'Eee PC S101 ne déroge pas à la règle. Nous voici donc dans une configuration strictement identique à celle trouvée sur le 1000H précédemment testé. Les performances devraient donc être tout à fait similaires de ce point de vue.

En revanche, le disque dur de 160 Go qui équipait le 1000H est ici remplacé par un disque SSD de 16 Go. C'est à la fois une bonne et une mauvaise nouvelle. Bonne parce que 16 Go pour un netbook, cela nous semble une taille raisonnable. Bonne encore car le remplacement d'un disque dur de 160 Go par un SSD de 16 Go réduit à la fois le poids du netbook, mais améliore en plus son autonomie. Mauvaise enfin, car nous avions mesuré des performances catastrophiques sur le SSD de 16 Go qui équipait l'Eee PC 901. Toutefois, Asus semble avoir fait évoluer l'équipement de ses netboooks et il se pourrait que l'unité de stockage de ce S101 nous réserve de bonnes surprises. En Europe, une seule capacité (de 16 Go) est actuellement disponible, tandis qu'aux États-Unis, des SSD de 32 et 64 Go seront commercialisés avec Linux. Seul Windows XP est proposé dans nos contrées.

0190000001846890-photo-ssd-asus.jpg
Le SSD 16 Go de ce Eee PC S101 sera-t-il plus performant que celui testé lors de notre comparatif ?


Dernier élément présent sous la trappe de l'Eee PC (qui donne également accès au module de mémoire vive) : la carte Wi-Fi. Cette dernière est un modèle AR5B91-X de chez Atheros et est compatible avec la future norme 802.11n. Ici, nul besoin de modifier ce qui était déjà présent dans le 1000H, puisque c'est ce qui se fait de mieux en matière de connectivité sans fil. Le bluetooth est également de la partie.

0190000001846940-photo-module-wi-fi-eee-pc-s101.jpg
Le S101 est prêt pour la future norme Wi-Fi 802.11n

Un confort agréable, mais pas d'innovation

Lors de notre test du 1000H, nous avions noté la bonne ergonomie de ce modèle, tant au niveau de son clavier, plutôt large et bien agencé, que de son pad, dont le système de défilement est probablement ce qui se fait de mieux à l'heure actuelle. Rien ne change pour ce Eee PC S101, qui reprend exactement les mêmes atouts que son petit frère le 1000H.

Ainsi le touchpad, large et réactif, reprend-il le système multicouche introduit par Apple sur ses mac books. Concrètement, vous posez votre index gauche sur le pad, puis vous faites défiler votre écran avec votre index droit, par exemple. C'est très instinctif, rapide et précis, et c'est sans doute l'un des points forts de la gamme Eee PC face à la concurrence.

012C000001843288-photo-asus-eee-pc-s101.jpg
    
012C000001843284-photo-asus-eee-pc-s101.jpg

Le touchpad de l'Eee PC, l'un de ses incontestables points forts


Le clavier, légèrement plus profond que celui du Eee PC 1000H, est confortable pour un netbook 10 pouces. Les touches sont profondes et aucune mauvaise surprise ne vient ternir le tableau, la touche CTRL étant par exemple correctement positionnée à l'extrémité inférieure gauche du clavier. Les touches Backspace et surtout Enter sont de bonne taille, seules les MAJ nous ont semblé trop petites. Globalement, ce clavier est suffisamment grand pour une utilisation même prolongée, les mains trouvant assez facilement leurs repères, même si l'on a tendance à appuyer un peu sur la barre d'espace quand on utilise la touche N, par exemple.

Concernant les indications délivrées par l'Eee PC, elles sont somme toute assez classiques, puisqu'on retrouve l'indicateur de charge, celui de mise sous tension, un voyant d'accès disque, un autre vous précisant si les majuscules sont verrouillées, ainsi qu'un signal indiquant si le module Wi-Fi est actif ou non.

Terminons par les raccourcis présents sur le clavier de l'Eee PC S101. Si certains sont communs à de nombreux modèles, comme celui de la mise en veille ou ceux qui concernent les réglages de son et de luminosité, d'autres sont plus originaux. On pense par exemple à celui qui ouvre le gestionnaire de tâche, au bouton permettant de changer à la volée la résolution de l'écran, ou encore à celui qui autorise l'ajustement des performances du système entre les 4 modes de consommation différents (via la fonction Super Hybrid Engine propre aux Eee PC, qui permet par ailleurs un léger overclocking du processeur en mode Super Performance).

01847142-photo-mode-d-alimentation-eee-pc.jpg
  
01847140-photo-mode-d-alimentation-eee-pc.jpg
  
01847144-photo-mode-d-alimentation-eee-pc.jpg
  
01847146-photo-mode-d-alimentation-eee-pc.jpg

Grâce au bouton dédié de l'Eee PC, vous pouvez facilement passer d'un mode de consommation à un autre


Eee Storage, un espace de stockage en ligne

Conscient que le disque de 16 Go peut s'avérer un peu limitant, Asus a prévu un service de stockage en ligne auquel l'ordinateur est couplé. L'Eee Storage, qui n'est pas sans rappeler l'iDisk d'Apple, est gratuit. Il suffit à l'utilisateur d'associer l'identifiant de sa machine à ce disque dur virtuel pour y accéder depuis Windows ou Linux. D'un simple glisser-déposer, vos données transiteront via une connexion sécurisée. Asus fixe une limite de 5 Go de bande passante par jour, tandis que l'espace de stockage qui vous est alloué est de 30 Go.

Ce service n'est toutefois pas spécifique au seul S101, puisqu'il a été mis en place dès la sortie de l'Eee PC 901. Encore une fois, Asus n'innove donc pas. Notez enfin que le Eee PC S101 est distribué avec Windows XP, InterVideo WinDVD et Microsoft Works 9 en version complète.

01847158-photo-asus-eee-storage.jpg
Notez sur cette capture d'écran le soin pris par Asus dans la traduction française...
Comme pour chacun des modèles que nous testons, quelques tests s'imposent. Ils permettent de se faire une idée précise des capacités d'un ordinateur. Commençons par les tests synthétiques, qui permettent de juger de la puissance de calcul d'un PC. Nous avons mis face à face l'Eee PC S101 et le 1000H, et avons également introduit un notebook de marque Acer, l'Aspire 2930Z, un ultraportable de 12 pouces vendu à peine 20 euros plus cher que le Eee PC S101.

Ce modèle est équipé d'un processeur Intel Pentium Dual Core T3200, de 3 Go de mémoire vive et d'un disque dur de 320 Go.

Test sur le processeur

ScienceMark 2 Primordia

ScienceMark 2 est un utilitaire de test utilisant le processeur pour effectuer toute une batterie de calculs scientifiques. Ici, c'est le fameux Primordia qui va mettre à l'épreuve nos trois portables. Sans surprise, les résultats des deux netbooks d'Asus sont très proches, tandis que l'ultraportable d'Acer et son Pentium Dual Core réalise un bien meilleur score.

01847474-photo-primordia.jpg
Temps pris pour effectuer le calcul Primordia de ScienceMark 2. Le plus petit est le meilleur.


3DMark06 - CPU Test

Afin de n'évaluer que le couple chipset-processeur, nous avons eu recours à la partie CPU du logiciel 3DMark06. Le résultat est encore plus flagrant en ce qui concerne la faiblesse de l'Atom N270 face au Dual Core T3200 (son score est trois fois meilleur), tandis que les deux Eee PC tiennent dans un mouchoir de poche.

01847456-photo-3d-mark-cpu-test.jpg
Résultats obtenus sous 3DMark06, CPU Test. Le plus grand est le meilleur.


Cinebench 10

Cinebench 10 est basé sur le moteur de l'application professionnelle Cinema4D. Cet utilitaire utilise, dans sa dernière version 10, une nouvelle scène 3D. Pour évaluer les performances de nos systèmes, le logiciel effectue le rendu 3D de la scène en question de façon uniquement logicielle et nous donne un indice final sur la rapidité de la machine sans faire intervenir les performances des contrôleurs graphiques. Pas de nouveautés par rapport aux graphiques précédents, les deux Eee PC sont tous les deux distancés très largement par le notebook d'Acer.

01847460-photo-cinebench.jpg
Score obtenu sous Cinebench 10. Le plus grand est le meilleur.


Test sur le contrôleur graphique

S'il paraît évident que le GPU n'est pas le point fort d'un netbook, il nous a tout de même semblé intéressant de comparer ses performances à celles d'un notebook d'entrée de gamme. Pour cela, nous avons utilisé le module destiné aux tests GPU de la suite PCMark05. Sur ce test, qui voit encore le notebook surpasser de loin les netbooks. On peut également voir une légère différence entre les deux Eee PC, à l'avantage du 1000H. Rien de très significatif toutefois.

01847470-photo-pcmark-gpu-test.jpg
Résultats obtenus sous PCMark05. Le plus grand est le meilleur.


Test sur la mémoire vive

La mémoire vive est un autre élément essentiel dans un ordinateur, et les netbooks n'échappent pas à la règle. Pour évaluer leurs capacités en la matière, nous avons utilisé le fameux Memory Benchmark de Sandra XII. Les résultats sont retranscrits dans ces deux graphiques représentant la faculté des plates-formes à travailler sur des nombres entiers pour le premier, à virgule flottante pour le second. Dans les deux cas, le portable d'Acer arrive devant, les deux netbooks proposant les mêmes performances.

01C2000001847478-photo-sandra-integer.jpg
    
01C2000001847476-photo-sandra-float.jpg

Calculs sur les entiers à gauche, sur les nombres à virgule flottante à droite. Le plus grand est le meilleur.


Test sur le disque dur

L'unité de stockage est un élément également très important dans l'évaluation des performances d'une machine. Pour effectuer nos mesures, nous avons utilisé l'utilitaire dédié de la suite PCMark05 ainsi que le très connu HDTach.

HDTach

L'utilitaire HDTach est très utile pour en savoir un peu plus sur un disque dur. Il précise les taux de transfert en lecture, mais surtout en écriture, ce critère étant crucial dans les performances d'un ordinateur. C'est donc celui-là que nous avons testé. On s'aperçoit ici que le disque dur qui équipe l'Eee PC 1000H n'a quasiment rien à envier à celui inclus dans le notebook d'Acer. Le SSD du S101 est lui à la traine sur ce test, mais ses performances nous rassurent par rapport à celles mesurées lors de notre comparatif sur le SSD du Eee PC 901.

01847466-photo-hdtach.jpg
Performances obtenues sous HDTach en écriture. Le plus grand est le meilleur.

PCMark05 - HDD Test

Le test de l'unité de stockage réalisé par PCMark05 diffère sensiblement de celui effectué par HDTach. Ici, le score reflète également les performances en lecture et en vitesse de temps d'accès, ce qui vient relativiser les résultats vus précédemment. En effet, c'est ici le SSD du S101 qui caracole en tête, grâce à sa vitesse en écriture et à ses temps d'accès plus courts que ceux des disques durs des 1000H et 2930Z.

01847472-photo-pcmark-hdd-test.jpg
Performances obtenues sous le HDD Test de PCMark05. Le plus grand est le meilleur.

Tests applicatifs

Si les tests synthétiques (qui éprouvent les différents composants de manière en donner une vision globale des performances de l'ordinateur) sont intéressants, rien ne vaut quelques applications classiques pour apprécier de quoi sont capables nos plates-formes.

Compression de fichiers

Winrar est également une application traditionnellement utilisée pour apprécier les performances d'une machine au moyen d'un test se rapprochant des conditions normales d'utilisation. C'est ici un dossier de près de 270 Mo que nous avons voulu compresser par la méthode standard du logiciel. Les performances du SSD du S101 ne compensent pas ici la faiblesse de son processeur et une nouvelle fois, le notebook d'Acer fait bien mieux que les deux netbooks, dont les résultats sont très similaires.

01847486-photo-winrar.jpg
Temps mis pour effectuer la compression de notre dossier. Le plus petit est le meilleur.


Lecture et écriture depuis et sur une clé USB

Les ports USB sont souvent sollicités pour effectuer des transferts en tout genre et les tester nous a paru intéressant. Nous avons donc fabriqué un petit échantillon de près de 2 200 fichiers (dont un fichier de 700 Mo), pour un total de 966 Mo. Nous avons répété l'opération à plusieurs reprises, que ce soit pour la lecture des fichiers (de la clé vers le disque dur) ou l'écriture (du disque vers la clé). C'est enfin la Corsair Flash Voyager GT que nous avons utilisée durant ces tests. Les performances présentées ici sont directement liées à celles des disques durs, mais surtout à celles du chipset. C'est pourquoi le portable d'Acer se sort beaucoup mieux de cet exercice, tandis que le 1000H et le S101 rendent des copies similaires en lecture, les performances du S101 et de son SSD en écriture lui permettant toutefois de se démarquer de son cousin.

01C2000001847468-photo-lecture.jpg
    
01C2000001847498-photo-ecriture.jpg

Test de lecture (à gauche) et d'écriture (à droite). Le plus petit est le meilleur.


Le temps d'allumage du netbook

Nous nous sommes enfin prêtés au petit jeu de la mesure du temps de démarrage de Windows, du moment où nous avons actionné le bouton d'allumage jusqu'à l'apparition du fond d'écran de notre bureau. Rien de très frappant ici, même si l'on peut saluer la rapidité avec laquelle le S101 effectue cette opération.

01847484-photo-temps-de-boot.jpg
Temps de démarrage de Windows. Le plus petit est (évidemment) le meilleur.

Consommation et autonomie

L'autonomie et la consommation sont deux notions primordiales quand il s'agit d'ordinateurs fortement nomades comme le sont les netbooks. Voyons les performances de nos candidats de plus près.

Autonomie - BatteryMark

Evoquons tout d'abord les performances en matière d'autonomie. Elles dépendent fortement de la consommation du netbook (que nous étudierons plus avant), mais aussi de la batterie qui l'équipe. Pour effectuer ce test d'autonomie, nous nous sommes servis du logiciel Battery Mark, qui simule une activité bureautique, et avons placé la luminosité au milieu de sa puissance. Les liaisons sans fil ne sont pas activées.

On note ici la belle amélioration du S101 par rapport au 1000H, puisqu'il gagne près de 50 minutes d'autonomie (5h33 contre 4h45), soit environ 17%. Même s'il n'égale pas les performances du NC10 de Samsung, le S101 propose en la matière une endurance remarquable, d'autant que la capacité de sa batterie six cellules est moins importante que celle du 1000H que nous avions testé. Nous devons donc logiquement nous attendre à de bonnes performances en matière de consommation.

01847622-photo-autonomie.jpg
Autonomie des différents PC pour une utilisation bureautique. Le plus grand est le meilleur.


Consommation au repos

En dehors de l'autonomie, la notion de consommation est en effet tout aussi importante. Pour évaluer les performances des netbooks en la matière, nous avons tout d'abord mesuré leur consommation au repos, la luminosité de l'écran réglée au milieu de sa capacité, le tout grâce à un wattmètre. Comme nous l'avions présagé, le S101 présente de très bonnes performances en matière d'économie d'énergie, consommant près de deux fois moins de puissance que le notebook d'Acer.

01847462-photo-conso-au-repos.jpg
Consommation en mode économie d'énergie, luminosité à la moitié de sa puissance. Le plus petit est le meilleur.


Consommation à pleine charge

Pour cette seconde mesure, nous avons chargé le processeur grâce à deux sessions de Prime95 et poussé la luminosité à fond. Là, le Eee PC S101 fait des merveilles, reléguant loin derrière les performances du 1000H.

01847464-photo-conso-en-charge.jpg
Consommation en mode ordinateur de bureau, luminosité à fond, en charge. Le plus petit est le meilleur.


Un mot sur la température

Avoir son portable sur les genoux est une chose très commune. C'est pourquoi un appareil qui chauffe de façon excessive est à proscrire. Nous avons donc, pour vous éviter ce désagrément, fait quelques relevés de températures grâce à Speedfan, au repos tout d'abord, puis lors de sessions de Prime95. Si les températures au repos sont très similaires pour les trois machines, notez que le S101 ne chauffe pas trop, puisqu'il ne dépasse pas les 50°C en charge. C'est d'autant plus agréable que le ventilateur chargé de refroidir le processeur se fait très discret.

01C2000001847480-photo-temperatures-au-repos.jpg
    
01C2000001847482-photo-temperatures-en-charge.jpg

Températures du processeur relevées par Speedfan au repos, à gauche, puis en charge, à droite. Le plus petit est le meilleur.
00FA000001843274-photo-asus-eee-pc-s101.jpg
L'Eee PC S101 d'Asus nous laisse perplexes. Alors que le constructeur taïwanais voit de nombreux concurrents lui emboîter le pas sur le marché florissant des netbooks, il semblerait qu'il cherche une voie parallèle afin de se démarquer de cette dite concurrence. D'où l'apparition d'un modèle, le S101, qui se veut netbook par sa taille et ses performances, mais qui s'éloigne de la philosophie initiale par son prix.

En effet, vendu actuellement pour , le prix du Eee PC S101 dépasse de loin celui du 1000H, de près de 200 euros. Qu'est-ce qui justifie une telle différence ? Nous l'avons vu, ce ne sont pas les performances du couple CPU/chipset, strictement identique à celui du Eee PC 1000H, qui sont en jeu. Ce n'est pas non plus un équipement plus fourni, la connectique ne variant pas d'un pouce.

Les premières différences apparaissent au niveau du support de stockage, puisqu'un SSD de 16 Go remplace le disque dur de 160 Go. Le gain en poids et en consommation est évident, et les performances du modèle utilisé par Asus sont satisfaisantes, mais certains pourront trouver cette capacité un peu faible. L'autre différence notable concerne la consommation du S101, et de ce point de vue, Asus a fourni de gros efforts. Le S101 figurerait dans le peloton de tête de notre comparatif tant sa consommation est mesurée. En découle inévitablement une autonomie très confortable de plus de 5h30, supérieure de 50 minutes à celle du 1000H.

Le design enfin est effectivement très séduisant, et se promener avec un tel appareil peut procurer une certaine fierté. Dommage toutefois que les surfaces de l'Eee PC S101 restent si sensibles aux traces de doigts.

Mais comme nous le disions en début de conclusion, la notion de netbook n'est pas extensible, et proposer un appareil au prix d'un notebook au demeurant beaucoup plus performant est un choix relativement surprenant. Ceux qui disposeront d'un budget avoisinant les 600 euros et qui ne sont pas intéressés par les lignes du S101 se tourneront donc probablement vers un ultraportable comme le 2930Z d'Acer. La cible du S101 sera pour sa part constituée de personnes qui ont ce même budget, mais qui n'hésitent pas à sacrifier les performances pour avoir un bel objet, fin et agréable au regard.

    
01847934-photo-diagramme-eee-pc-s101.jpg

Sur ce diagramme, la valeur centrale correspond aux performances du Eee PC 1000H


Asus Eee PC S101

6

Les plus

  • Design très réussi
  • Bonne ergonomie
  • Autonomie intéressante

Les moins

  • Un prix bien trop élevé
  • Très peu d'innovations

0

Ergonomie7

Esthétique8

Qualité / prix3



  • Consultez les prix de l'Asus Eee PC S101 (à partir de )
  • Venez discuter de cet article dans le forum !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le Eee PC S101 testé en long, en large et en vidéo
DivX 7 à fond vers la haute définition
Macworld : iLife, iWork, MacBook Pro 17', fin des DRM
Relic dévoile les configurations requises pour  DoW II
iTunes : fin des DRM et téléchargement 3G sur iPhone
Le Eee PC S101 testé en long, en large et en vidéo
Clé USB : Sandisk mise sur la sécurité
Renouvellement de la gamme joueur de Logitech
Meetic mise sur la rentabilité... et rassure les marchés
Haut de page