ATI Radeon X1800 : Le R520 débarque enfin !

05 octobre 2005 à 15h00
0

Un nouveau contrôleur mémoire inspiré... du Cell !



L'autre grande nouveauté du R520 est à chercher du côté de son contrôleur mémoire dont la mutation est radicale par rapport aux Radeon X800 ou même aux GeForce 6/7. ATI adopte en effet la technologie de bus mémoire circulaire de type « Memory Ring Bus » inaugurée sous une forme quelque peu différente dans le processeur Cell d'IBM. Placé au centre du VPU, ce nouveau contrôleur mémoire doit son nom au fait que les données circulent dans la périphérie de la puce pour permettre un accès plus rapide. L'avantage physique premier est de réduire la complexité des interconnexions du contrôleur mémoire au sein de la puce graphique permettant ainsi de monter plus facilement en fréquence. L'interface mémoire se décompose ainsi en deux voies de 256 bits chacune, dont l'une est réservée à la lecture et l'autre à l'écriture ce qui minimise les temps de latence. Ceci couplé au fait que les interconnexions sont moins nombreuses permet à ATI de monter facilement en fréquence mémoire, quitte à utiliser des puces mémoires dont les temps de latence sont élevés. L'architecture du Ring Bus étant capable de les masquer, cela ne pose au final pas de problème. Les opérations d'écriture en mémoire utilisent toujours un switch Crossbar et l'on distingue sur chaque paire de canal mémoire des points d'arrêt dit « Ring Stop ». Il s'agit ici de connecter le bus aux puces mémoires ; du coup lorsqu'un client effectue une requête, le contrôleur mémoire détermine quelle puce DRAM peut y répondre, oriente la requête vers la DRAM concernée, puis les données issues de la puce sont placées sur le bus pour atteindre le point d'arrêt le plus proche du client à l'origine de la requête.

0000015400146903-photo-ati-radeon-x1800-contr-leur-m-moire.jpg

Schéma du contrôleur mémoire Ring

Grâce à ce nouvel agencement, le contrôleur mémoire est capable de prioriser les demandes en fonction de l'impact qu'elles auront sur les performances, le comportement du bus étant prédictible. Pour ses arbitrages, le contrôleur mémoire se base notamment sur le poids des clients, que l'on peut paramétrer via l'application, afin de savoir qui sera servi en premier. Avec la précédente génération de puces Radeon, une toute petite partie du contrôleur mémoire pouvait être mise à jour via les pilotes. Grâce à sa nouvelle architecture, ATI a pris soin de se ménager une marge de manœuvre confortable puisque l'intégralité des algorithmes en charge de l'arbitration du contrôleur mémoire peut être mis à jour par le seul biais des pilotes, sans changement de BIOS donc. En parallèle, ATI a également amélioré ses algorithmes Hyper Z avec une compression plus efficace et un HSR amélioré. Rappelons que le HSR, ou Hidden Surface Removal, consiste à déterminer quels éléments d'une scène pourraient être cachés par d'éventuels objets au premier plan afin de ne pas s'embêter avec leur rendu et gagner en performance. Ici, ATI utilise une nouvelle technique en virgule flottante pour plus de précision et annonce un gain de 60 % face au Radeon X850. Les Drivers caches ont également fait l'objet d'attentions particulières de la part d'ATI, puisqu'ils sont dorénavant totalement associatifs et peuvent accéder à n'importe quelle partie de la mémoire, alors qu'ils devaient jusqu'alors se contenter d'accéder à certaines portions bien délimitées de la mémoire. Comme si tout cela ne suffisait pas, le contrôleur mémoire du R520 est déjà prêt pour la DDR4 et affiche une bande passante théorique maximale de 48 Go/s.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Nintendo va lancer une manette Switch inspirée de la Super Nintendo
La Russie met Google sous pression quant à l'annonce de manifestations

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top