Aopen MZ855-II : le Pentium M dans un Mini-PC

12 septembre 2005 à 14h00
0
00055962-photo-s-lection-clubic-80.jpg
00FA000000143873-photo-aopen-mz855-ii.jpg
Depuis son lancement, la plate-forme Centrino est un incontestable succès qui a d'ailleurs contribué à la dynamique actuelle du marché du portable. Doté de multiples avantages, cet ensemble de technologies imaginé par Intel est depuis peu décliné à différentes sauces par des constructeurs entreprenants. C'est ainsi que des sociétés comme DFI, Asus ou encore Aopen ont conçu plus ou moins simultanément des solutions pour machines de bureau. Cependant Aopen a décidé d'aller plus loin et, le premier, a tenté l'aventure Pentium M dans un Mini-PC avec le MZ855-II que nous testons aujourd'hui.

Du Centrino dans un Mini-PC



Pour quiconque connaît un petit peu les Pentium M et la plate-forme Centrino, l'idée est loin d'être bête, mais elle mérite tout de même quelques explications pour les autres. Il faut effectivement savoir que le Pentium M a dès le début été imaginé dans l'optique d'une utilisation nomade. Intel voulait concevoir un processeur performant, fiable et surtout peu gourmand en énergie pour préserver les Batteries de nos portables. Alors que le Pentium 4 triomphait dans les machines de bureau, le processeur dégageait beaucoup trop de chaleur pour être employé de manière efficiente dans un portable. Paradoxalement, la solution est finalement venue d'une architecture dérivée de l'ancien Pentium 3.

0118000000143876-photo-aopen-mz855-ii.jpg
0118000000143877-photo-aopen-mz855-ii.jpg

À l'heure actuelle, comme nous le disions en introduction, trois constructeurs ont tenté d'intégrer le Pentium M à des machines de bureau. Asus l'a fait au moyen d'un adapteur, hélas, compatible avec seulement une poignée de cartes mère. Pour DFI et Aopen, l'aventure Pentium M a pris la forme de cartes mère MicroATX, plutôt sympathiques, mais hélas particulièrement chères. Aopen a donc tenté une nouvelle approche en nous proposant un Mini-PC basé sur le fameux processeur. Une telle intégration est tout à fait à propos puisque les Mini-PC s'adressent souvent à des utilisateurs plus portés vers le silence et le faible encombrement que vers les performances et l'évolutivité. Un Mini-PC Pentium M devait sur le papier satisfaire ses besoins... Voyons voir ce qu'il en est dans les faits.

Aopen MZ855-II
ProcesseurPentium M - S479
ChipsetNorthBridgeIntel 855GME
SouthBridgeIntel ICH4M
Mémoire2x DDR 266/333
AlimentationExterne 150 W
FonctionnalitésGraphiqueIntel 855GME (1 Mo à 32 Mo partagée)
Audio (5.1)Realtek ALC655
Réseau (10/100/1000)Realtek 8110SB
FireWireAgere FW323-06
Panneau avantLigne / SPDIF0 / 1 (optique)
Micro / Casque1 / 1
USB2 / FireWire2 / 2 (4/6 broches)
Panneau arrièrePS2 / Ethernet2 / 1
VGA / SPDIF1 / 2 (optique/coaxiale)
USB2 / FireWire2 / 1 (6 broches)
Audio analogique3
Parallèle / Série1 / 1
Slots d'extension1 x AGP 8x, 1 x PCI
Emplacements1x 5"1/4 Slim, 1x 3"1/2 (interne)
Lecteur de cartes mémoire1 (5en 1 : CF1/2, MMC, MS, SD, SM)
Dimensions320 x 106 x 200 mm
Poids2,6 Kg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
SFR dévoile sa Box 8, une box barre de son
Un timbre en édition limitée pour célébrer les 50 ans du premier pas sur la Lune
scroll top