Californie, jeux vidéo et pin-ups : Nerces à l'E3

03 juin 2005 à 18h00
0
menu Sommaire

Ghost Wars (c) Digital Reality / Hip Games



Dévoilé quelques jours à peine avant le début du salon, Ghost Wars était présenté sur le stand de Hip Games. Il est l'oeuvre des Hongrois de Digital Reality et pourrait bien surprendre son monde à sa sortie pour le moment fixée au début de l'année prochaine. Sur le fond, il ne s'agit ni plus ni moins que d'un jeu de stratégie temps réel fort classique. Situé dans notre très proche futur, il prend comme hypothèse de départ la mort de Fidel Castro et se propose de nous faire participer aux luttes pour sa succession. Le joueur aura le rôle des Forces Spéciales américaines alors que celles-ci tentent de s'opposer aux rebelles... Jusqu'ici, rien de bien extraordinaire, je vous l'accorde.

Là où Ghost Wars se distingue c'est au niveau de la réalisation et pour une fois cet aspect technique n'a pas simplement été pensé pour épater la galerie, mais bien davantage pour servir l'action et offrir une dimension supplémentaire aux joueurs. Particulièrement détaillé pour un jeu de stratégie temps réel, Ghost Wars gère environ 2000-2500 polygones par véhicules et 3500-3800 polygones par soldat. Au-delà des chiffres, cela permet aux développeurs d'offrir un luxe de détails très appréciable qui prend tout son sens dès que l'on voit à quel niveau se situent les combats. Dans Ghost Wars pas question de participer à des batailles de très grande envergure, mais plutôt à des luttes pied à pied pour le contrôle de villes. Du coup, la précision graphique est un atout qui permet de mieux appréhender le terrain, voire même à l'utiliser pour planquer ses hommes ou opérer des manoeuvres de contournement.

De plus et c'est là l'autre caractéristique principale de Ghost Wars, il sera possible de prendre en main n'importe quelle unité de son armée. En plus de contrôler l'ensemble des troupes à la manière d'un RTS classique, le joueur pourra effectivement décider de piloter un hélicoptère, de conduire un char ou bien encore de s'avancer avec un fantassin afin de mener ses troupes vers la victoire. Plus sérieusement, cette fonctionnalité permettra par exemple de lancer une attaque latérale très précise pendant que l'intelligence artificielle se charge elle de contenir l'adversaire de face... Encore très loin d'être terminé, Ghost Wars est assez prometteur pour le moment, mais compte tenu de l'importante concurrence dans le domaine de la stratégie (qui a dit Company Of Heroes ?), je me garderais de porter un jugement trop rapide.

00D2000000129089-photo-ghost-wars.jpg
00D2000000129090-photo-ghost-wars.jpg
00D2000000129150-photo-ghost-wars.jpg
00D2000000132227-photo-ghost-wars.jpg
00D2000000132228-photo-ghost-wars.jpg
00D2000000132229-photo-ghost-wars.jpg
00D2000000132230-photo-ghost-wars.jpg
Modifié le 19/09/2018 à 16h45
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Trump suspend les sanctions Obama quant à la consommation des véhicules automobiles
scroll top