Le Pentium M s'invite dans nos PC de bureau

26 mai 2005 à 17h20
0

Conclusion

À l'heure de conclure ce dossier, il apparaît évident que les trois constructeurs présents dans ce dossier, Aopen, Asus et DFI pour ne pas les citer, ont flairé le bon filon en concoctant des solutions pour le Pentium M d'Intel. Ce processeur constitue en effet une alternative valable aux Pentium 4 grâce bien sûr à ses performances, mais au-delà à son rapport performance par MHz. Ainsi alors qu'il ne fonctionne qu'à 2,13 GHz le Pentium M arrive dans les jeux à battre un Pentium 4 3 GHz ou un 3,4 GHz ! Il dispose en plus d'indiscutables qualités thermiques lui permettant de fonctionner très silencieusement. Qu'il s'agisse du modèle DFI ou Aopen, les solutions testées sont au format microATX et leur système de refroidissement est largement plus discret que ce que l'on retrouve sur les Pentium D par exemple. Alors oui, le Pentium M est un bon processeur ! Oui, il s'impose comme une alternative valable aux Pentium 4, mais non, il ne s'agit pas d'un tueur de Pentium 4 ou d'Athlon 64. L'absence d'HyperThreading se fait ainsi cruellement sentir dans les applications multimédias où les Pentium 4 sont généralement plus puissants.

Côté plate-forme, le choix semble évident et vite fait puisqu'il s'arrêtera sur la solution d'Asus qui offre les meilleures performances, mais aussi le meilleur potentiel d'overclocking. Certes la P4P800 SE n'est pas forcément des plus sexy en terme de fonctionnalités embarquées, particulièrement si on la compare à la carte Aopen, mais c'est avec cette carte que le Pentium M brille le plus. La 855GME-MGF de DFI offre de bonnes prestations, mais certains choix la pénalisent comme le PCI-X dont personne n'a cure ou bien l'absence de sortie vidéo ce qui est un inconvénient pour ceux qui souhaitent s'en servir en DivX box. Le cas d'Aopen est plus particulier : techniquement supérieure avec PCI-Express, Serial-ATA 2, DDR2 et sorties HDTV, la carte offre des performances moyennes et n'est pas la plus souple en matière d'overclocking. Nous ne saurions donc la recommander même si sur le papier c'est sans doute la plus aboutie. Si l'on se penche sur l'épineuse question tarifaire le prix des cartes-mères DFI et Aopen a de quoi faire frémir : la 855GME-MGF se négocie autour des 260€ alors que la i915GMm-HFS est annoncée autour des 249€ TTC... Dans ces conditions la plate-forme Asus semble la plus abordable puisqu'il faudra débourser environ 150€ pour une P4P800SE et l'adaptateur CT-479. Restera alors à investir dans le Pentium M dont le prix n'est pas non plus donné (600€ pour le modèle 770 à 2,13 GHz).

L'une des cartes de cet article vous intéresse ? Retrouvez la dans le comparateur de prix de Clubic.com
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de la carte mère DFI 855GME-MGF
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Premier vol habité de Crew Dragon : un décollage historique réussi, à revoir en replay !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
Bouygues Telecom lance une offre dématérialisée, avec une box incluse dans les Smart TV Samsung
scroll top