Gericom Hummer 30680 - ATI Radeon Mobility 9700

Julien
20 février 2004 à 16h30
0

Design

Disons le clairement le design ne semble pas être le fort des autrichiens ayant conçu le Hummer. En effet ce portable, qui tient d'ailleurs plus du transportable, se voit affublé d'un look des plus pataud. On est donc loin du raffinement d'une machine Toshiba, par exemple. Imposant le Hummer adopte une carrosserie en plastique de couleur noire pour la base, et grise argentée pour l'habillage de l'écran. Refermé l'écran est frappé du logo Gericom et son système de fixation est pourvu de deux accroches pour une plus grande solidité. Dans l'ensemble la finition du plastique est assez moyenne ce qui confère à la machine une certaine fragilité que l'on ressent très nettement au toucher.

Une fois l'écran ouvert, le portable dévoile des arêtes argentées et biseautées au centre desquelles se trouve le clavier. Ce dernier est surmonté d'un revêtement en plastique ondulé et percé de plusieurs trous dissimulant deux haut parleurs mais aussi le radiateur cuivré qui dissipe la chaleur dégagée par le processeur. Comptant 89 touches, le clavier sélectionné par Gericom se voit surplombé du traditionnel bloc de touches de commandes composé ici de trois boutons (mise en route, email & internet) et d'un ensemble de diodes. La partie inférieure du clavier est constituée d'un repose poignets frappé de divers logos (Intel Pentium 4, ATI, Windows XP, etc) et héberge un touchpad muni de quatre boutons (clic gauche, clic droit et défilement des ascenseurs windows vers le haut ou vers le bas). Le dispositif de pointage choisi par Gericom est assez précis, mais ses boutons sont trop durs. Le clavier souffre du même défaut avec un manque de dynamisme certain qui rend rapidement la frappe désagréable.

0000011800075798-photo-gericom-hummer-visuel-4.jpg
0000017C00075783-photo-gericom-hummer-visuel-2.jpg

Accusant un poids avoisinant les 3.8 Kgs, la bête affiche les mensurations suivantes : 4 cm d'épaisseur pour 34,5 cm de large et 28 cm de profondeur. Question connectique la tranche gauche du portable révèle la présence d'un port PS/2, d'un connecteur USB et d'un Lecteur de cartes mémoires au format Memory Stick, Secure Digital & MMC. La tranche opposée est munie sur sa partie supérieure de deux diodes (une pour le fonctionnement et l'autre pour la mise en veille) et regroupe un peu plus bas trois ports USB, un connecteur mini jack pour microphone, une prise mini jack pour casque, une molette de réglage du volume, un seul et unique port PC Card ainsi que l'unité optique sur laquelle nous reviendrons plus tard. A l'arrière du portable on note la présence de divers branchements dont : un port VGA DB15, un port parallèle, un connecteur Firewire quatre broches, une entrée secteur, un connecteur RJ45 et un connecteur RJ11 pour le modem intégré. Hélas, trois fois hélas, malgré cette connectique fouillée, le portable ne dispose d'aucune MediaBay, de fait il est impossible de changer le lecteur de DVD, ni même de remplacer le disque dur sauf à démonter la machine. Pire la batterie n'est pas non plus amovible sauf à démonter le cache visé qui protège une partie du système.

Terminons ce chapitre consacré au design par un mot sur l'adaptateur secteur livré par Gericom. Celui-ci est d'une taille peu commune et occupera un espace assez important dans une sacoche.

0000017C00075797-photo-gericom-hummer-visuel-3.jpg



Une machine de rêve...

0000008200054486-photo-intel-pentium-4-m.jpg
Nous le disions dès le début, le Hummer que nous avons reçu pour ce test a des caractéristiques techniques assez peu ordinaires pour un ordinateur portable ! Il dispose en effet d'un processeur Intel Pentium 4 M cadencé à 3.06 GHz et doté de la technologie HyperThreading. Alors que les Processeurs Pentium M exploitant la technologie Intel Centrino disposent d'un bus de 400 MHz, ce Pentium 4 M 3.06 GHz se voit muni d'un bus NetBurst QuadPumped de 533 MHz. La carte mère l'accueillant est pour sa part architecturée autour du chipset Intel i845GV qui fait ici appel à un southbridge bien connu, l'ICH4. Le support USB 2.0 est donc de mise ! Le contrôleur graphique intégré au chipset i845GV est bien entendu désactivé au profit du Mobility Radeon 9700, et il est intéressant de noter que le chipset peut gérer la DDR333 ce qui devrait garantir des performances optimales.

Revenons quelques instants sur le Pentium 4 M pour préciser que si il dispose d'un FSB plus rapide que son petit frère le Pentium M, il est néanmoins dépourvu des avancées architecturales conçues par les développeurs d'Intel pour la plate-forme Centrino. De fait, le Pentium 4 M 3.06 GHz n'embarque que 512 Ko de mémoire cache L2, contre 1 Mo pour le Pentium M, et sa technologie Intel SpeedStep est nettement moins raffinée.

000000B400075753-photo-gericom-hummer-cpuz.jpg

Le Pentium 4M 3.06 GHz vu par CPUZ

Notre exemplaire de test du Hummer disposait en standard de 512 Mo de mémoire en PC2700 CL 2.5. Notons que Gericom utilise ici de la mémoire DDR et non de la SO-DIMM, chipset i845GV oblige. La machine est d'ailleurs pourvue de deux connecteurs DDR, dont l'un d'entre eux reste libre. Autre point fort du système : il est muni d'un processeur graphique de dernière génération, le M11 d'ATI interfacé en AGP 4x et sur lequel nous reviendrons plus loin dans ce test. Côté disque dur nous avons ici droit à un modèle Toshiba dont la capacité est de 80 Go. En bon portable moderne le Hummer est dépourvu de lecteur de disquettes, mais embarque un graveur DVD multiformats. Celui-ci lit les CD et DVD et peut graver les DVD-R/RW et les DVD+R/RW en sus des CD-R/RW. Disposant d'une mémoire tampon de 2 Mo le graveur supporte le protocole CD-Text ainsi que le Mount-Rainier. Il est bien entendu doté d'une technologie de prévention des erreurs de tampon et affiche les vitesses suivantes : 16x pour les CD-R, 10x pour les CD-RW, 4x pour les DVD+R, 2x pour les DVD-R, 2.4x pour les DVD+RW et enfin 2x pour les DVD-RW. La lecture des CD-Rom s'opère en 24x contre

La partie audio est prise en charge par une puce VIA VT1612A répondant aux spécifications AC'97. Le portable intègre également un modem V92 ainsi qu'une prise en charge du réseau Ethernet en 100 Mbps grâce à un contrôleur DP83815 de . En sus de l'USB 2.0, le Hummer gère le FireWire 400 Mbps par l'intermédiaire d'une puce VIA.

L'écran est quand à lui très confortable avec une taille de 15' et une résolution SXGA de 1400x1050. Gericom utilise une matrice active TFT à la luminosité et au piqué impeccables. Signalons toutefois que notre modèle de test se voyait flanqué d'un pixel mort. En changeant de résolution, l'affichage occupe encore tout l'écran et certaines résolutions sont plus appréciables que d'autres, la faute à l'interpolation. En effet si en 800x600, 1024x768 l'affichage est correct il n'en va pas de même en 1152x864 et 1280x1024 où en plus des déformations constatées certains éléments deviennent flous. Lors de nos tests nous avons bien sûr utiliser le portable pour jouer, et cela nous a permis de constater la très faible rémanence de l'écran qui ne compromettra en rien votre expérience de jeu.

Nous l'écrivions plus haut, Gericom n'a pas jugé bon de doter son dernier modèle d'une batterie facilement interchangeable il nous a donc fallu démonter le système pour découvrir le modèle employé, en l'occurrence une batterie Panasonic Lithium-Ion de 4000 mAh.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Test Mario Kart Live : Home Circuit, un
Coincés à la maison ? Voilà 10 films à (re)voir absolument en streaming
Qu'est-ce qu'un malware et comment s'en protéger ?
Test Roccat Elo Air 7.1 : un casque complet, qui oublie pourtant l'essentiel
Sonde Galileo : en route pour Jupiter
Boston Dynamics va vendre des bras pour Spot, son chien robot, dès l'an prochain
Test Apple Watch Series 6 : une évolution en douceur pour une montre toujours aussi réussie
La supercar hybride de McLaren se dévoile grâce à ses dépôts de brevets
Comparatif impression photo en ligne : à qui confier vos souvenirs ?
scroll top