DirectX 9.0 : 12 cartes graphiques grand public sur le grill

05 février 2004 à 11h15
0
Aujourd'hui plus qu'hier, choisir sa carte graphique est un véritable casse-tête qui relève de la quadrature du cercle. Il faut dire que les deux géants de la 3D s'en donnent à cœur joie en enchaînant les modèles et leurs déclinaisons toutes aussi farfelues les unes que les autres... Ultra, Pro, XT, SE, autant de variations qui influent grandement sur les performances escomptées d'une carte. D'ailleurs pour ne rien arranger l'extension XT correspond à des cartes de haute performance chez ATI, alors que chez NVIDIA c'est exactement l'inverse.

Et puis il y a nos chers constructeurs qui prenent un malin plaisir à brouiller un peu plus la donne en sortant des versions boostées de leurs différentes Cartes Graphiques. Bref, pour y voir plus clair dans un univers en perpétuelle mutation, nous avons sélectionné un ensemble de cartes graphiques de milieu de gamme pour vous aider à choisir la carte qu'il vous faut ! Qui dit milieu de gamme, dit GeForce FX 5700 Ultra et Radeon 9600 XT, notre sélection de cartes se compose donc essentiellement de modèles utilisant ces Processeurs graphiques qui rappelons-le sont de classe DirectX 9.0.

0000015E00073237-photo-ati-vs-nvidia-fight.jpg

Albatron GeForce FX 5700 Ultra

00073432-photo-logo-albatron.jpg
Le jeune constructeur Albatron, propose également une carte exploitant le NV36 baptisée Albatron GeForce FX 5700 Ultra ou plus poétiquement ASLM5700U. Livrée dans une boîte aux couleurs de Dawn (la fée de NVIDIA), la carte d'Albatron est naturellement basée sur le design de référence NVIDIA. Son PCB est de couleur bleue et celui-ci se voit affublé d'un connecteur Molex afin de satisfaire aux besoins d'énergie du VPU. Le système de refroidissement de la carte semble avouons-le assez moyen : les puces mémoire sont couvertes d'un petit sticker thermique moins efficace que de la véritable pate et Albatron a ensuite apposé de simples radiateurs métalliques. Le ventilateur principal semble pour sa part bien léger malgré un design assez élégant que l'on doit à des pales translucides et à la forme ciselé du radiateur.

Au niveau des composants usités, la carte fait appel sans grande surprise à 128 Mo de mémoire DDR-II. Les puces sont de marque Samsung et affichent un temps d'accès de 2.2 ns. La carte est dépourvue, dans sa version ASLM5700U, de fonctionnalités VIVO et la sortie vidéo est directement gérée par le processeur graphique. Sa connectique est tout à fait banale avec un port VGA DB15, un port DVI et une sortie S-Vidéo.

000000DC00073428-photo-albatron-geforce-fx-5700-ultra-1.jpg
000000DC00073429-photo-albatron-geforce-fx-5700-ultra-2.jpg

Carte graphique Albatron GeForce FX 5700 Ultra

Du côté du bundle il n'y guère de miracles avec outre le manuel, un câble S-Vidéo, un câble composite et un convertisseur S-Vidéo vers composite. On ne trouve donc pas de convertisseur DVI/VGA et l'offre logicielle est réduite à sa plus simple expression avec un antique et inutile Duke Nukem Manhattan Project auquel s'ajoute un CD de pilotes, un CD contenant des versions de démonstration de jeux et le logiciel WinDVD Creator d'Intervideo. Garantie trois ans, la carte semble de prime abord avoir peu d'atouts pour se démarquer de ses concurrentes si ce n'est justement cette garantie de trois ans et un prix que l'on espère attractif.

Albatron GeForce FX 5700 Ultra

6

Les plus

  • Prix serré
  • Garantie trois ans
  • Bonnes performances en O/C

Les moins

  • Système de refroidissement minimaliste
  • Bundle inintéressant

0

Performances8

Fonctionnalités7

Confort d'utilisation7


Chaintech GeForce FX 5700 Ultra

0000009600073461-photo-bo-te-chaintech-geforce-fx-5700-ultra.jpg
Le constructeur taiwanais Chaintech a récemment lancé une nouvelle gamme de Cartes Graphiques basées sur les derniers Processeurs graphiques de la firme au caméléon. Nous avons retenu pour ce test la Chaintech GeForce FX 5700 Ultra. Reprenant le design de référence NVIDIA, cette carte est équipée d'un PCB de couleur bleue. Alors que certains OEM ont conservé le système de refroidissement conçu à l'origine par NVIDIA, Chaintech a préféré développer son propre radiateur.

Le processeur et les puces mémoire sont donc ici surmontés d'une plaque métallique sur laquelle pousse de ci de là divers radiateurs cuivrés qui entourent le ventilateur central à pales translucides. L'ensemble est caréné dans une sobre mais clinquante coque dorée frappée de la mention GeForce FX 5700 Ultra. Un radiateur protège les puces mémoires présentes au dos de la carte mais Chaintech a sacrifié l'habituelle pâte thermique au profit de simples stickers. Les 128 Mo de mémoire sont constitués par des puces Samsung de type DDR-II au format FBGA et certifiées en 2.2ns. Du côté des fréquences, Chaintech est resté sage avec une cadence de 485 MHz pour le GPU (soit à peine plus que la recommandation NVIDIA) et 906 MHz pour la mémoire.

000000DC00073458-photo-chaintech-geforce-fx-5700-ultra-1.jpg
000000DC00073459-photo-chaintech-geforce-fx-5700-ultra-2.jpg

Carte graphique Chaintech GeForce FX 5700 Ultra

Dotée d'une prise Molex, d'un connecteur DVI, d'une prise VGA DB15 et d'une sortie vidéo, la carte est livrée dans une boîte pour le moins imposante. Malgré sa taille, la boîte ne renferme hélas pas grand-chose d'intéressant. On découvre en effet un bundle plutôt léger constitué d'un câble S-Vidéo, d'une rallonge Molex, d'un adaptateur DVI/VGA et d'un mode d'emploi. A cela s'ajoute une boîte de CD au contenu franchement décevant, jugez plutôt : un CD-Rom de pilotes, un CD-Rom WinCinema regroupant WinDVD 4 (version 6 canaux), WinDVD Creator et WinRip, un CD-Rom contenant des versions de démonstration de divers jeux et la version complète de MDK2 (un jeu pour le moins archaïque).

Chaintech GeForce FX 5700 Ultra

4

Les plus

  • Design original
  • Prestations convenables

Les moins

  • Performances O/C décevantes
  • Bundle banal

0

Performances7

Fonctionnalités7

Confort d'utilisation6


Gainward Ultra/960 Golden Sample

0000007800058894-photo-logo-gainward.jpg
Le GeForce FX 5700 Ultra semble avoir le vent en poupe et le constructeur Gainward n'est pas reste puisqu'il propose lui aussi une carte graphique basée sur le dernier processeur graphique de NVIDIA. Baptisée GeForce FX 5700 Ultra/960 Golden Sample, la carte est comme toujours chez Gainward munie d'un PCB de couleur rouge. Reprenant le design de référence NVIDIA, la carte comporte une prix molex et un système de refroidissement spécifique à Gainward. Les puces mémoire sont prises en sandwich par d'épais radiateurs métalliques de couleur rose, alors qu'au verso de la carte les puces sont surplombées par deux radiateurs beaucoup moins épais. Le processeur graphique est quand à lui recouvert d'un bloc de ventilation similaire à celui que l'on trouvait sur les premières GeForce 4 Ti4600. Il s'agit donc d'un radiateur métallique pourvu en son extrémité gauche d'un ventilateur de petite taille censé expulser l'air chaud à l'extérieur du dispositif. Equipée de 128 Mo de mémoire DDR-II la carte fait appel à des puces Samsung certifiées 2.2ns.

Si la carte est dépourvue de fonctionnalités VIVO, on trouve toutefois quelques bonnes surprises au niveau de la sortie vidéo. Celle-ci est en effet gérée directement par une puce Philips SAA7108AE pour une qualité optimale. Golden Sample oblige, la carte est également pourvue d'un composant Silicon Image Sil164CT64 pour la gestion de la sortie DVI. La connectique de la carte a en outre de quoi surprendre puisque Gainward l'a doté de deux connecteurs DVI au détriment de l'habituelle prise VGA DB15. A cela s'ajoute le connecteur de sortie TV au format mini Din.

000000DC00073543-photo-gainward-geforce-fx-5700-ultra-1.jpg
000000DC00073544-photo-gainward-geforce-fx-5700-ultra-2.jpg

Carte graphique Gainward Ultra/960 Golden Sample

Du côté du bundle, Gainward ne fait pas dans l'opulence, le constructeur se contentant de livrer un manuel, un disque de pilotes et le logiciel Intervideo WinDVD 4. On trouve également dans la boîte deux adaptateurs VGA/DVI, une rallonge Molex et un adaptateur S-Video/Composite à relier à la sortie vidéo.

Gainward Ultra/960 Golden Sample

6

Les plus

  • Double sortie DVI
  • Excellente tenue en O/C
  • Puce Philips pour une sortie TV impeccable

Les moins

  • Bundle inexistant

0

Performances8

Fonctionnalités8

Confort d'utilisation8


Gigabyte GeForce FX 5700 Ultra

0000009600073391-photo-bo-te-gigabyte-geforce-fx-5700-ultra.jpg
Dans le monde de la 3D, Gigabyte était jusqu'à présent connu pour sa gamme de Cartes Graphiques Maya à base de Processeurs ATI. Pourtant en fin d'année dernière, le constructeur taiwanais a rejoint les rangs de NVIDIA, à la surprise générale. Le catalogue de Gigabyte s'est donc élargit et le fabricant propose en sus des modèles ATI, diverses cartes exploitant la plupart des puces NVIDIA récentes. On retrouve parmi celles-ci la Phoenus GV-N57U128D qui nous préoccupe aujourd'hui. Cette toute nouvelle carte Gigabyte est bien entendu pourvue du processeur GeForce FX 5700 Ultra. Livrée dans une boîte aux dimensions honorables et au visuel agréable à contempler, la carte nous a dès le départ surpris par sa similitude avec le modèle Chaintech ! Non contente d'arborer un PCB bleue la carte utilise le même système de refroidissement composé d'une base en cuivre fichée de cinq radiateurs sur lesquels souffle un ventilateur à ailettes translucides. Le carénage du dispositif diffère légèrement de celui employé par Chaintech et le dos de la carte est ici recouvert d'une simple plaque métallique là où Chaintech avait opté pour un radiateur plus élaboré. Techniquement la carte embarque quelques 128 Mo de mémoire et fait appel à des puces de DDR-II de marque Samsung dont la latence est de 2.2ns. Comme ses congénères la carte requiert une alimentation externe, et propose en sortie un port VGA DB15, un connecteur DVI et une sortie vidéo. Précisons que Gigabyte ne fait appel à aucune puce particulière pour la gestion de la sortie TV et de la connectique DVI, le tout étant géré par le NV36.

000000DC00073400-photo-gigabyte-geforce-fx-5700-ultra-carte-1.jpg
000000DC00073401-photo-gigabyte-geforce-fx-5700-ultra-carte-2.jpg

Carte graphique Gigabyte GeForce FX 5700 Ultra

Côté bundle, Gigabyte donne dans le classicisme avec un manuel, un adaptateur DVI/VGA et un convertisseur S-Vidéo vers composite. L'offre logicielle est un peu plus convaincante avec les jeux Tomb Raider The Angel Of Darkness et Rainbow Six 3 Raven Shield livrés en versions complètes mais anglaises. Petit plus le jeu Will Rock est également fournit en version complète et française. Gigabyte étoffe son offre avec l'inévitable CD de pilotes et le logiciel PowerDVD 5 livré lui aussi en version complète.

Gigabyte GeForce FX 5700 Ultra

6

Les plus

  • Prix attractif
  • Bonnes prestations d'ensemble
  • Système de refroidissement efficace

Les moins

  • R.A.S.

0

Performances8

Fonctionnalités7

Confort d'utilisation7


MSI GeForce FX 5700 Ultra TD128

00054885-photo-logo-msi-multimedia.jpg
En sa qualité de (pas si) fidèle partenaire de NVIDIA, MSI propose naturellement des Cartes Graphiques architecturées autour du NV36, également connu sous le nom de GeForce FX 5700 Ultra. Parmi ces cartes figure la GeForce FX 5700 Ultra TD128 qui est livrée dans une boîte de bonnes dimensions. Comme toujours chez MSI, la carte arbore un PCB rouge qui reprend le design de référence de NVIDIA. Son système de refroidissement est constitué d'un radiateur principal cuivré sur lequel souffle un ventilateur aux ailettes translucides. MSI annonce que ce dernier produit moins de 28 dB et si nous n'avons pu mesurer cela précisément, il est effectivement très discret. Les puces mémoire sont pour leur part refroidies par des radiateurs, en cuivre, présents sur les deux faces de la carte. Puisque l'on parle de mémoire, il nous faut préciser que MSI a sélectionné des puces DDRII de marque Samsung (2.2 ns) et a pourvu sa carte d'un total de 128 Mo. Utilisant le bus AGP 8x, la carte nécessite le raccordement d'un connecteur Molex pour son alimentation. En sortie on retrouve un connecteur DVI, un connecteur TV et une prise VGA DB15. Notez que dans cette version la carte ne dispose d'aucune fonction VIVO.

Du côté du bundle, c'est l'opulence puisque MSI est un des rares constructeurs a faire preuve d'une telle générosité. Pour la partie classique, la carte est livrée avec des éléments traditionnels comme un manuel, un autocollant, une rallonge Molex, un câble S-Vidéo et un adaptateur DVI/VGA permettant de relier un second moniteur CRT à la carte. Là où le bundle sort des sentiers battus, c'est concernant l'offre logicielle. MSI livre ainsi pas moins de onze CD-Rom sur lesquels on retrouve les jeux Morrowind, Ghost Recon et Duke Nukem Manhattan Project en versions anglaises complètes ainsi qu'une compilation de versions d'essai de plusieurs jeux. MSI propose également divers logiciels avec Intervideo WinDVD Creator Plus, WinDVD 5.1, Photoshop Album 1.0 SE et 3D Album LE 2.03. On retrouve en plus du CD de pilotes, un logiciel de restauration VirtualDrive Professional ainsi que le Media Center Deluxe II (application tout bonnement inutile).

000000DC00073213-photo-msi-geforce-fx-5700-ultra-vtd128-1.jpg
000000DC00073214-photo-msi-geforce-fx-5700-ultra-vtd128-2.jpg

Carte graphique MSI GeForce FX 5700 Ultra VTD 128

MSI avait lancé il y a quelques mois sur ses Cartes mères une fonctionnalité baptisée D.O.T. dont le but était d'overclocker automatiquement le système lorsque la charge processeur devenait trop importante. Le constructeur taiwanais récidive et décline dorénavant cette fonction sur ses cartes graphiques. Ainsi la GeForce FX 5700 Ultra est dotée de le fonction D.O.T. (Dynamic Overclocking Technology).

000000DC00073207-photo-pilotes-msi-dot-1.jpg
000000DC00073208-photo-pilotes-msi-dot-2.jpg

Pilotes MSI D.O.T.

Si de base la carte MSI respecte scrupuleusement les fréquences du GeForce FX 5700 Ultra (à savoir 475 MHz pour le GPU et 906 MHz pour la mémoire), l'activation de la fonction D.O.T. overclocke automatiquement le GPU et sa mémoire avec un facteur que vous réglerez vous-même et qui varie entre 2 et 10%. Grâce à la sonde thermique présente sur les GeForce FX, la fonction D.O.T. est capable de suspendre l'overclocking automatiquement afin d'éviter les surchauffes. Pour activer cette fonction spécifique il faut impérativement installer les Drivers livrés par MSI qui ajoutent deux onglets aux propriétés d'affichage Windows. Ces onglets permettent non seulement d'activer le D.O.T. mais aussi d'effectuer un overclocking manuel.

MSI GeForce FX 5700 Ultra TD128

6

Les plus

  • Fonction 'D.O.T.'
  • Design évolué

Les moins

  • Bundle riche mais peu séduisant
  • Prix un peu élevé

0

Performances8

Fonctionnalités8

Confort d'utilisation7


PixelView GeForce FX 5700 256Mo

Ce comparatif n'aurait pas été complet, si nous n'avions retenu une carte graphique exploitant la version standard du GeForce FX 5700. Le petit frère du GeForce FX 5700 Ultra dispose de caractéristiques identiques à ce dernier avec l'inclusion du moteur CineFX 2.0 mais se distingue par des fréquences de fonctionnement inférieures. Ainsi, le GeForce FX 5700 fonctionne-t-il à seulement 425 MHz contre 475 MHz pour son grand frère, alors que sa mémoire est cadencée à 275 MHz contre 450 MHz pour la version Ultra. Du coup sa bande passante mémoire chute de 14.4 Go/s à 9.6Go/s. Plus économique mais moins performant que le GeForce FX 5700 Ultra, le GeForce FX 5700 a été adopté par nombre de constructeurs. Pour ce test, le fabricant taiwanais PixelView a pu nous faire parvenir sa carte graphique GeForce FX 5700 PDF.

Originale, cette carte au PCB doré arbore un carénage particulier. Sa face supérieure se voit en effet munie d'une clinquante coque métallique de couleur or percée sur ses arêtes de divers orifices visant à assurer une bonne circulation de l'air, alors que près du slot AGP 8x la coque est entièrement ouverte. Cette conception est censée protéger la carte de la chaleur dégagée par les autres éléments du PC. Au centre du boîtier on distingue un radiateur métallique recouvrant la puce NVIDIA et muni d'un ventilateur translucide qui s'illumine de bleu à la mise en route du système. Ce ventilateur qui officiellement n'excède pas les 25 dB a une vitesse de rotation ajustable pour un fonctionnement discret. La tranche droite du dispositif comporte une prise Molex dont le collage a été fort peu soigné, alors que l'on aperçoit un écran LCD sur le rebord supérieur de la coque. Il s'agit là du système PDF, qui malgré son nom n'a rien à voir avec le célèbre format de fichier d'Adobe. Le système Plasma Display Fan affiche en temps réel sur un écran LCD rétroéclairé bleu la vitesse de rotation du ventilateur et la température du processeur graphique. Utile et ingénieux (du moins pour les overclockers) ce système souffre hélas d'une grave erreur de conception : une fois la carte insérée dans un slot AGP (à l'horizontale donc), l'inclinaison fixe de 45° de l'écran fait qu'il n'est lisible que par en dessous. Dans une tour, même munie d'une vitre en plexiglas, il faudra donc se contorsionner pour lire les informations affichées. Seuls les possesseurs de Shuttle pourront véritablement profiter du système puisque les cartes d'extensions s'insèrent de manière verticale (encore faudra t'il disposer d'un shuttle dont la coque est transparente). Le système PDF est également pourvu d'un système d'alarme audio qui se déclenche en cas de surchauffe. Revenons un instant sur la prise Molex pour préciser que celle-ci alimente en énergie non pas la carte graphique mais son dispositif PDF. Ajoutons enfin que les puces mémoire présentes au dos de la carte sont protégées par un radiateur métallique doté de pads thermiques.

000000DC00073456-photo-prolink-geforce-fx-5700-128mo-1.jpg
000000DC00073457-photo-prolink-geforce-fx-5700-128mo-2.jpg

Carte graphique ProLink PixelView GeForce FX 5700

Alors que NVIDIA annonce officiellement une fréquence de 250 MHz pour la mémoire équipant les GeForce FX 5700, PixelView va plus loin. Le constructeur a non seulement doté sa carte de 256 Mo de mémoire mais celle-ci est cadencée à 300 MHz. Il s'agit ici de puces Samsung dont la latence est de 3.3ns. En sus de ces spécifications, la carte est dotée de fonctionnalités VIVO gérées par un composant Philips SAA7114H. Les connecteurs offerts par la carte sont quant à eux beaucoup plus traditionnels avec un port VGA DB-15, un port DVI, et un connecteur VIVO.

Du côté du bundle, il ne fallait pas s'attendre à des miracles... La carte est livrée avec un adaptateur DVI/VGA, un câble composite, ainsi qu'un petit boîtier regroupant les entrées et sorties vidéo au format S-Vidéo et Composite. A cela s'ajoute un simple CD de pilotes et un manuel, le bundle logiciel étant vraisemblablement en option...

PixelView GeForce FX 5700 256Mo

4

Les plus

  • Design pour le moins original
  • Système PDF

Les moins

  • Erreur de conception évidente du PDF
  • Absence totale de bundle

0

Performances7

Fonctionnalités7

Confort d'utilisation7


Point Of View GeForce FX 5700 Ultra

000000A000073222-photo-bo-te-point-of-view-geforce-fx-5700-ultra.jpg
Nouveau venu sur le marché hexagonal, le fabricant asiatique Point Of View dispose d'une gamme de Cartes Graphiques à base de GPU NVIDIA et propose notamment une GeForce FX 5700 Ultra. Cette carte est livrée dans une boîte aux dimensions modestes mais dans laquelle on retrouve tout l'attirail habituellement fournit avec ce genre de périphériques. Au sortir de l'emballage la carte surprend tout de suite par l'élégance de son magnifique PCB noir ! Alors que le processeur GeForce FX 5700 Ultra, qui pour mémoire est fabriqué par , est d'habitude de couleur noire, il est ici de couleur verte. La couleur du VPU n'a pas bien d'importance puisqu'il s'agit d'une simple variation de la galette de silicium, mais ce petit détail nous a permis de constater que la carte Point Of View était pourvue de la plus récente révision du NV36, à savoir la révision B1. Sans grande surprise la carte embarque 128 Mo de mémoire DDR-II de marque Samsung et utilise le système de refroidissement conçu par NVIDIA. Si le système est solidement fixé on regrettera l'absence de pad thermique sur les puces mémoire. Absence qui pourrait pénaliser la carte en matière d'overclocking malgré des puces mémoire Samsung dont la latence est certifiée à 2.2 ns.

000000DC00073220-photo-point-of-view-geforce-fx-5700-ultra-1.jpg
000000DC00073221-photo-point-of-view-geforce-fx-5700-ultra-2.jpg

Carte graphique Point Of View GeForce FX 5700 Ultra

Munie d'une prise Molex, la carte dispose d'un connecteur DVI, d'une prise VGA DB15 et d'une sortie vidéo. Le bundle est plutôt attractif avec un adaptateur miniDin/Composite, un câble composite, un adaptateur DVI/VGA, un CD de pilotes, un manuel d'installation mais aussi et surtout le logiciel PowerDVD 5.0 et le jeu Tomb Raider The Angel Of Darkness, tous deux en versions complètes.

Point Of View GeForce FX 5700 Ultra

4

Les plus

  • Bundle correct
  • Garantie trois ans

Les moins

  • Finition perfectible
  • Prix un peu élevé
  • O/C Moyen

0

Performances7

Fonctionnalités7

Confort d'utilisation7


Sparkle GeForce FX 5700 Ultra Platinum (SP8836U-PT)

0000004600059182-photo-logo-sparkle.jpg
Présent depuis peu de temps sur le sol français, Sparkle a, comme ses concurrents, profité du lancement du NV36 pour renouveler son catalogue de Cartes Graphiques avec notamment un modèle GeForce FX 5700 Ultra. Pour cette carte, Sparkle a mis les petits plats dans les grands, en livrant son dernier bébé dans une grande boîte noire contenant un cylindre métallique griffé à ses couleurs. A l'intérieur du cylindre on retrouve une carte graphique ainsi que divers accessoires sur lesquels nous reviendrons plus tard.

La GeForce FX 5700 Ultra de Sparkle reprend le design de référence de NVIDIA mais se distingue avec un PCB de couleur bleue. Le système de ventilation employé par la carte est ni plus ni moins que celui concocté par NVIDIA ; il se compose en conséquence d'un radiateur métallique, fait d'une seule pièce. Celui-ci fait tampon sur des pads thermiques qui protègent les puces mémoire alors que le GPU est badigeonné de pâte thermique. Au centre de ce dispositif souffle un ventilateur, au demeurant silencieux. Le dos de la carte est également recouvert d'un radiateur qui repose sur les puces mémoire. Originale la carte est dotée d'un T-Bracket doré et d'une réglette métallique, elle aussi dorée, dont le rôle est de protéger le bord extérieur de la carte des chocs et de toute déformation. GeForce FX oblige la carte comporte un connecteur d'alimentation Molex. Au niveau du choix des composants, Sparkle ne s'est guère écarté des recommandations de NVIDIA, le constructeur proposant 128 Mo de mémoire DDRII sous la forme de puces Samsung certifiées à 2.5 ns. Toutefois Sparkle s'est montré plus audacieux au niveau des fréquences de fonctionnement, la carte étant par défaut cadencée à 500 MHz pour le GPU et 970 MHz pour la mémoire. Rappelons que pour NVIDIA le NV36 est normalement cadencé à 475 MHz et 900 MHz. La carte, au format AGP 8x, propose un connecteur DVI, une prise VGA DB15 ainsi qu'un connecteur VIVO. Ses fonctions VIVO sont gérées grâce à une puce Philips SAA7114E.

000000DC00073218-photo-sparkle-geforce-fx-5700-ultra-1.jpg
000000DC00073219-photo-sparkle-geforce-fx-5700-ultra-2.jpg

Carte graphique Sparkle SP8836U-P

Côté bundle il faut bien avouer que le contenant est plus impressionnant que le contenu. Sparkle livre en effet bien peu de choses. Au niveau des accessoires on trouve simplement un câble Molex, un câble S-Vidéo, un adaptateur DVI/VGA, un câble VIVO regroupant des entrées/sorties composite ainsi qu'un adaptateur Peritel. Le reste se résume à peau de chagrin avec un manuel, un porte CD métallique hélas bien vide, un CD de pilote, et les logiciels PowerDVD XP et PowerProducer ME en versions complètes.

Sparkle GeForce FX 5700 Ultra Platinum (SP8836U-PT)

8

Les plus

  • Performances nativement boostées
  • Packaging original
  • Bonne tenue O/C
  • Fonctions VIVO

Les moins

  • Prix élevé

0

Performances9

Fonctionnalités8

Confort d'utilisation8


Hercules 3D Prophet 9600XT

000000C800073463-photo-bo-te-hercules-3dprophet-9600xt.jpg
Après avoir passé en revue les diverses Cartes Graphiques à base de GPU NVIDIA, il nous faut maintenant nous pencher sur la question des cartes animées par des Processeurs ATI. Hercules, l'un des tous premiers partenaires du fabricant canadien, propose la 3D Prophet 9600 XT. Il s'agit d'une carte graphique milieu de gamme équipée du tout dernier VPU grand public d'ATI. Une fois sortie de son emballage la carte est plutôt séduisante grâce à son PCB de couleur bleue, qui représente depuis de nombreuses années déjà la touche Hercules. La carte se base sur un design de référence ATI (ici en révision 1.2) et comporte quelques 128 Mo de mémoire vidéo DDR. Il s'agit de puces Samsung dont le temps d'accès est de 3.3 ns.

Le système de refroidissement employé par Hercules est très correct, puisque le VPU se voit surplombé d'une base cuivrée au centre de laquelle trône un ventilateur translucide lui même entouré d'ailettes, elles aussi en cuivre. Le tout est relativement silencieux et raffinement ultime, le ventilateur s'illumine de bleu à la mise sous tension du système. Les puces mémoire sont également dotées de radiateurs en cuivre et ce sur les deux faces de la carte. Contrairement au GeForce FX 5700 Ultra, le Radeon 9600 XT ne nécessite aucune alimentation supplémentaire. Comme nombre de ces concurrents, Hercules propose une carte aux fréquences légèrement supérieures aux spécifications d'ATI. Si le processeur reste cadencé à 500 Mhz, la mémoire passe de 300 à 325 MHz, ce qui est toujours bon à prendre. Terminons ce rapide tour du propriétaire par un mot sur la connectique qui est constituée d'un port VGA DB 15, d'une sortie DVI et d'une sortie vidéo au format propriétaire.

000000DC00073532-photo-hercules-radeon-9600-xt-1.jpg
000000DC00073533-photo-hercules-radeon-9600-xt-2.jpg

Carte graphique Hercules 3D Prophet 9600 XT

Côté bundle il n'y a hélas pas grand-chose à se mettre sous la dent. Hercules se contente en effet de livrer le coupon de téléchargement Half-Life 2 avec un CD de pilotes et le logiciel PowerDVD 5.0 en version complète (mais stéréo). Il n'y a donc aucun jeu de livré avec la carte, et il faudra patiemment attendre l'hypothétique sortie du jeu précédemment cité. Le constructeur fournit également un manuel, un adaptateur VGA/DVI (de couleur bleue), ainsi qu'un connecteur transformant la sortie vidéo en signal composite.

Hercules 3D Prophet 9600XT

4

Les plus

  • Superbe design
  • Garantie trois ans

Les moins

  • Performances moyennes
  • Pas d'OverDrive
  • Bundle chiche
  • Prix élevé

0

Performances6

Fonctionnalités7

Confort d'utilisation7


GeXCube Radeon 9600 XT 256Mo

000000C800073466-photo-bo-te-gexcube-radeon-9600xt.jpg
Le jeune fabricant taiwanais GeXCube développe également des solutions graphiques basées sur les puces ATI. Le constructeur propose diverses déclinaisons du Radeon 9600 XT, dont l'une d'elles a plus particulièrement retenue notre attention. Il s'agit de la GeXCube Radeon 9600 XT en version 256 Mo, également baptisée GC-R96XT-D3. Au sortir de la boîte, on comprend tout de suite que l'intégration des 256 Mo de mémoire s'est faite au détriment des performances et de la qualité du produit. Arborant un PCB rouge la carte est pourvue de puces mémoires au format TSOP de marque Samsung, dont la latence est de 4 ns (sic). Le système de refroidissement employé par GeXCube semble bien désuet en comparaison de ce qui se fait chez la concurrence et même le banal ventirad de la carte Sapphire a plus d'allure que ce radiateur métallique a l'efficacité pour le moins douteuse. Mais la réelle surprise de ce ventirad se produit une fois le système mis en marche puisque son ventilateur translucide s'illumine de diverses couleurs dont le clignotement est aléatoire. Question fréquence GeXCube a bien entendu du faire des compromis et si le VPU est bien cadencé à 500 MHz, la mémoire ne tourne qu'à 250 MHz (contre 325 MHz pour les spécifications officielles). Le résultat devrait se faire lourdement sentir au niveau des performances que l'on imagine aisément catastrophiques. D'autant qu'il est illusoire de penser que la quantité plus importante de mémoire compense les fréquences peu élevées de la carte : en effet très peu voir aucun jeu ne font pour l'heure appel à des textures dépassant les 128Mo.

000000DC00073534-photo-gexcube-radeon-9600-xt-256mo-1.jpg
000000DC00073535-photo-gexcube-radeon-9600-xt-256mo-2.jpg

Carte graphique GeXCube Radeon 9600 XT 256Mo

La connectique de la carte ne fait pas dans l'originalité avec un port VGA, un connecteur DVI et une sortie vidéo au format propriétaire. Pas plus d'ailleurs que le bundle livré par GeXCube qui reste particulièrement sobre en étant constitué d'un adaptateur DVI/VGA, d'un câble propriétaire fournissant une sortie vidéo au format Composite ou S-Vidéo et d'un CD de pilotes. L'offre software est ici représentée par le traditionnel PowerDVD XP 4.0 et le jeu Black Hawk Down en version complète.

GeXCube Radeon 9600XT 256Mo

0

Les plus

  • La touche tuning (?)

Les moins

  • Performances désastreuses
  • Quantité mémoire inutile
  • Pas d'OverDrive
  • O/C impossible
  • Bundle bof

0

Performances4

Fonctionnalités5

Confort d'utilisation6


PowerColor Radeon 9600XT Bravo

Dans un marché aussi animé que celui de la carte graphique, il faut en permanence innover et se renouveler pour séduire de nouveaux acheteurs et tenir le cap face à une concurrence toujours plus féroce. Le taiwanais PowerColor l'a bien compris et propose en conséquence une Radeon 9600 XT plutôt musclée. Non contente de disposer de fonctionnalités VIVO, la carte est dotée d'un puissant système de refroidissement et est naturellement overclockée avec des fréquences de fonctionnement de 530 MHz pour le processeur et 350 MHz pour la mémoire. PowerColor a également pris soin d'inclure des puces mémoires Samsung affichant un temps d'accès de 2.5ns ce qui devrait faire la joie des overclockers.

Revêtue de rouge, la PowerColor Radeon 9600XT Bravo se distingue physiquement de ses concurrentes par un système de refroidissement inédit. Les puces mémoire et le VPU sont recouverts d'une base métallique comprenant divers radiateurs. Au centre du dispositif se trouve un ventilateur qui, pris dans une gaine métallique, expulse l'air chaud à l'extérieur de la carte. Curieusement les puces mémoire présentes au dos de la carte ne sont recouvertes d'aucun système de refroidissement. Les fonctionnalités VIVO de la carte sont prises en charge par une puce ATI Rage Theater de première génération dont on connaît les qualités et la carte offre en sortie un port VGA DB15, un connecteur DVI ainsi qu'une entrée/sortie vidéo au format propriétaire.

000000DC00073536-photo-powercolor-radeon-9600xt-bravo-1.jpg
000000DC00073537-photo-powercolor-radeon-9600xt-bravo-2.jpg

Carte graphique PowerColor Radeon 9600 XT Bravo

Le bundle préparé par PowerColor est conséquent, édiiton Bravo oblige, à défaut d'être de qualité. La boîte renferme donc le jeu Tomb Raider - Angel Of Darkness en version complète ainsi que Big Mutha Truckers. PowerColor livré également un CD-Rom contenant des versions d'essai de divers jeux récents, ainsi que les logiciels Cyberlink PowerDirector 2.0 Me et WinDVD 4 en versions complètes. Le tout est accompagné d'un coupon Half-Life 2 (pour combien de temps encore ?), d'un CD de pilotes et des manuels adéquats. PowerColor livre également un adaptateur DVI/VGA, un câble composite, un câble S-Vidéo, un adaptateur vers composite, ainsi que la connectique relative aux entrées & sorties VIVO.

PowerColor Radeon 9600XT Bravo

6

Les plus

  • Système de refroidissement
  • Bon niveau d'OC
  • Fonctions VIVO

Les moins

  • Le prix ?
  • Pas d'OverDrive

0

Performances8

Fonctionnalités8

Confort d'utilisation7


Sapphire Radeon 9600 XT Atlantis

Sapphire est l'un des plus importants partenaires d'ATI. Le constructeur décline d'ailleurs le Radeon 9600 XT sur toute une gamme de cartes : version 128 Mo, version 256 Mo, version boostée, etc. Nous avons retenu pour ce test le modèle Atlantis. Si la boîte de la carte est imposante, ce n'est pas franchement le cas de la carte en elle-même qui est relativement simple et menue. Arborant une robe noire, la carte ne comporte aucune prise pour une éventuelle alimentation secteur supplémentaire et brille par le côté minimaliste de son système de refroidissement. Tout juste trouve-t-on un modeste radiateur métallique avec en son centre un ventilateur au-dessus du processeur graphique. Les puces mémoires restent nues et il n'est pas question ici d'illumination ou de quelque autre gadget de cette sorte. Les 128 Mo de mémoire dont est pourvue la carte sont composées de puces Samsung dont le temps d'accès est de 3.3 ns.

Vous l'aurez compris, Sapphire n'a pas cherché à faire dans le spectaculaire pour cette carte et ce afin de privilégier le rapport qualité / prix. On notera toutefois que la mémoire ouvre des perspectives intéressantes vu son timing et que les fréquences d'origine de la carte sont ici aussi supérieures aux spécifications d'ATI avec un core cadencé à 500 MHz et une mémoire tournant à 324 MHz. La connectique de cette Radeon 9600 XT Atlantis est on ne peut banale avec une prise VGA DB15, une sortie vidéo et un connecteur DVI.

000000DC00073538-photo-sapphire-radeon-9600-xt-atlantis-1.jpg
000000DC00073539-photo-sapphire-radeon-9600-xt-atlantis-2.jpg

Carte graphique Sapphire Radeon 9600 XT Atlantis

Côté bundle, Sapphire est nettement plus généreux que Hercules. On trouve en effet dans la boîte une multitude d'accessoires et de logiciels au demeurant bien sympathiques. Pour ce qui est des jeux, outre le coupon Half-Life 2, Sapphire nous propose le dernier Tomb Raider - The Angel Of Darkness en version complète mais anglaise. L'aspect logiciel n'est pas oublié avec PowerDVD XP en version complète, ainsi que deux CD-Rom contenant les pilotes et les utilitaires d'overclocking proposés par Sapphire. Outre le manuel d'utilisation, Sapphire livre un adaptateur VGA/DVI, un convertisseur Composite, un câble S-Vidéo et un câble composite.











Sapphire Radeon 9600 XT Atlantis

6

Les plus

  • Carte silencieuse
  • Bon niveau d'O/C
  • Prix top

Les moins

  • Encore et toujours le bundle
  • Pas d'OverDrive

0

Performances7

Fonctionnalités7

Confort d'utilisation7


Un mot sur les pilotes ATI...

A l'origine nous ne pensions pas dédier un paragraphe aux pilotes des diverses Cartes Graphiques constituant ce comparatif. Toutefois la dernière mouture des pilotes CATALYST nous a contraint à faire fit de nos desideratas originels (NDLR : que c'est bien dit !). En effet, les pilotes CATALYST en version 4.10 nous semblent relativement buggués. Nos tests ont fréquemment été interrompus par des erreurs inopinées ayant pour conséquence la fermeture du jeu en cours d'exécution et la célèbre proposition d'envoi de rapport d'erreur à Microsoft. Ces plantages aléatoires se sont produits sur une configuration saine disposant d'une installation propre de Windows XP. Le jeu Return to castle wolfenstein semblait particulièrement affecté tout comme 3DMark 2003 (build 340).

Chez NVIDIA les ForceWare 53.03 n'appellent pas de critiques particulières et cette mouture des pilotes ne nous a fort heureusement posée aucun souci. Les pilotes NVIDIA restent imbattables en terme de fonctionnalités et si l'on peut regretter l'absence d'overclocking automatique ou de création de profils de paramètres pour les jeux, deux fonctions offertes par ATI, NVIDIA se rattrape avec ses utilitaires nView qui offrent une mine de fonctionnalités avancées.


ATI Radeon 9600 XT ou l'OverDrive fantôme ?

Outre les plantages que nous n'avions pas rencontrés depuis bien longtemps avec des cartes ATI, la fonction OverDrive propre aux Radeon 9600 XT semble purement et simplement désactivée. En effet, sur toutes nos cartes Radeon 9600 XT, pas une seule ne proposait l'onglet OverDrive permettant d'activer l'overclocking dynamique. Contacté à ce sujet ATI ne nous a pas communiqué de réponse claire. Toutefois après investigations, il s'avère que pour fonctionner l'OverDrive nécessite la présence d'une puce LM63 qui lit les valeurs reportées par la sonde thermique du VPU pour les transmettre au système. Or toutes nos cartes étaient dépourvues de cette puce soit parce que les constructeurs recyclent un PCB de Radeon 9600 Pro soit parce qu'ils rechignent à depenser quelques centimes de dollars de plus pour inclure ce composant.


Overclocking

Il faut bien avouer qu'à la lumière de ce comparatif rien ne ressemble plus à une carte graphique qu'une autre graphique basée sur le même chip. Si pour vous le système de refroidissement où les accessoires livrés avec la carte ne sont pas un critère de sélection il n'en va peut être pas de même de ses aptitudes en overclocking. Avant de tirer des conclusions il nous faut vous rappeler que ce test n'est pas forcément représentatif des aptitudes en overclocking des cartes que vous trouverez dans le commerce dans la mesure où d'une révision à l'autre de la puce les capacités peuvent varier. Malgré tout on peut sans trop se tromper affirmer que les GeForce FX 5700 Ultra ont un excellent potentiel d'overclocking, ce qui tend à démontrer l'étendu de la maîtrise technologique d'IBM qui rappelons fabrique pour NVIDIA les puces NV36. Celles-ci s'overclockent en effet très bien, et là ou le Radeon 9600 XT laissera sur sa faim les overclockers avertis, les puces NVIDIA devraient les combler. NVIDIA semble d'ailleurs moins frileux qu'ATI sur ce sujet puisque les pilotes ForceWare permettent de régler, après l'activation des Coolbits, les fréquences de fonctionnement du GPU et de la mémoire, chose impossible chez ATI où il nous a fallu recourir au logiciel Powerstrip, RadClocker semblant incompatible avec les Radeon 9600 XT.

00073849-photo-roundup-nv36-rv360-oc-ati-1.jpg
00073850-photo-roundup-nv36-rv360-oc-ati-2.jpg


Avec les cartes "Powered by ATI", on peut observer que la carte Powercolor est celle qui se prête le mieux à l'overclocking puisque nous avons pu atteindre des fréquences élevées de 560 MHz pour le VPU et 370 MHz pour la mémoire. Ceci nous permet de gagner en moyenne 5% de performance. D'après notre test la carte Hercules est la moins maléable avec seulement 540MHz pour le VPU, là où la carte Sapphire atteint les 550MHz.

00073856-photo-roundup-nv36-rv360-oc-nv-1.jpg
00073857-photo-roundup-nv36-rv360-oc-nv-2.jpg


Les cartes NVIDIA sont comme nous l'écrivions plus haut, beaucoup plus souples que les Radeon 9600XT lorsqu'il s'agit d'overclocking. La grande majorité des GeForce FX 5700 Ultra permet d'atteindre sans problème une vitesse d'au moins 550MHz pour le core, contre 1GHz pour la mémoire. Le gain de performances en résultant est en moyenne de 8%. La bonne surprise de ce test vient de la carte Albatron qui a encaissé des fréquences de fonctionnement élevées avec pour résultat logique un niveau de performance à son paroxisme. On note les mauvaises prestations de la carte Chaintech qui en atteignant avec peine les 530MHz pour le GPU, reste nettement en déça de ses concurrentes...
00051152-photo-configuration-compl-te.jpg
Pour mesurer les performances de nos diverses Cartes Graphiques nous avons employé notre machine de référence dont la configuration détaillée figure ci-dessous :

  • Asus P4C800 Deluxe (rev 2.00A - BIOS1014)
  • Intel Pentium 4C 2.8GHz
  • 2x256Mo Corsair DDR400 CAS 2
  • Disque dur Seagate 120Go UDMA100 7200rpm
Notre système était naturellement muni de Windows XP Professionnel Service Pack 1 et de DirectX 9.0b. Notez que nous avons employé les Drivers ATI CATALYST 4.1 ainsi que les pilotes NVIDIA ForceWare en version 53.03.

Mise à jour : Nous évoquions dans un précédent paragraphe la présence de bugs dans les CATALYST 4.1. Nous ne croyions hélas pas si bien dire, puisqu'il nous a été signalé que cette version des pilotes comporte un bug majeur dont l'effet est de réduire les performances sous le jeu Return to castle wolfenstein que nous employons à diverses reprises dans ce test. Aussi les résultats relevés sous ce jeu ne sauraient être représentatifs de la réalité des performances des cartes ATI. Ne disposant déjà plus des cartes Radeon 9600 XT qui constituaient ce comparatif nous ne pouvons refaire le test avec une version plus ancienne des drivers. On ne pourra en tout cas pas féliciter ATI pour ce bug qui à lui seul aurait du pousser le canadien à retarder la date de sortie de ses pilotes.

Return To Castle Wolfenstein - Enemy Territory

00073434-photo-roundup-nv36-rv360-rtcw-enemy-territory.jpg

Ce premier test OpenGL, qui rappelons-le fait appel à une démo enregistrée par nos soins, propulse en tête les GeForce FX 5950 Ultra & Radeon 9800XT. Les cartes qui nous préoccupent ont un positionnement assez intéressant. On constate que la carte Sparkle est la plus rapide des GeForce FX 5700 Ultra et qu'elle tutoye le GeForce FX 5900 XT. Les cartes Albatron, Gainward, Gigabyte, MSI et Point Of view délivrent toutes le même niveau de performance à quelques dizième de FPS près et il est intéressant de noter que les 10MHz supplémentaires de la carte Chaintech lui offrent une petite avance.

La GeForce FX 5700 de ProLink bien qu'en moyenne 16% moins rapide que ses grandes soeurs les GeForce FX 5700 Ultra, finie devant les Radeon 9600XT. La version Bravo proposée par PowerColor se montre comme étant la plus rapide des Radeon 9600XT et le gain de performances par rapport à la 3D Prophet 9600 XT d'Hercules s'élève à 4%. Un mot enfin sur les performances nettement en retrait de la carte de GeXCube qui se voit gravement handicapée par la fréquence de sa mémoire ce qui ne lui permet même pas de devancer le Radeon 9600 Pro.


3DMark 2001SE

00073440-photo-roundup-nv36-rv360-3dmark-2001se.jpg

Longtemps considéré comme incontournable, 3DMark 2001SE nous permet de vérifier l'exactitude des premières constatations formulées avec Return To Castle Wolfenstein. La carte Sparkle GeForce FX 5700 Ultra se détache, dans sa version Platinum, nettement de ses concurrentes grâce à ses fréquences de fonctionnement supérieures. Les autres cartes à base de GeForce FX 5700 Ultra se situent dans un mouchoir de poche. Si les GeForce FX 5700 Ultra devancent les Radeon 9600XT, ce n'est pas le cas du GeForce FX 5700 de ProLink. Plus performant que le Radeon 9600 Pro, le GeForce FX 5700 est 4% plus lent que les cartes à base de Radeon 9600 XT et taquine le GeForce FX 5600 Ultra. On retiendra que le GeForce FX 5700 Ultra se montre ici 13% plus rapide que la version standard proposée par ProLink. Du côté des cartes ATI, l'édition Bravo de PowerColor se voit malmenée par la carte Sapphire qui dans les hautes résolutions obtient des résultats similaires. Finalement la carte Hercules s'avère être la plus lente des Radeon 9600XT, exception faite bien sûr de la carte GeXCube.


AquaMark 3

00073444-photo-roundup-nv36-rv360-aquamark-3.jpg

Alors que les premiers benchs laissaient penser qu'un océan séparait les GeForce FX 5700 Ultra des Radeon 9600XT, AquaMark 3 vient corriger cela. Si les GeForce FX 5700 Ultra sont clairement plus performantes que les Radeon 9600 XT avec les jeux DirectX 8 et OpenGL, il n'en va pas de même des jeux DirectX 9. En effet, les Radeon 9600XT affichent ici des performances identiques aux GeForce FX 5700 Ultra. La meilleure carte GeForce FX 5700 Ultra reste le modèle Sparkle, alors que la carte de Chaintech devance ses concurrentes d'une courte tête grâce à une fréquence légèrement différente. Du côté des Radeon 9600XT, la carte PowerColor est légèrement en tête, alors que la carte GeXCube marque le pas. Le GeForce FX 5700 est ici plus performant que les puces GeForce FX 5600 Ultra et Radeon 9600 Pro ce qui montre tout de même l'efficacité des améliorations apportées par NVIDIA au niveau de la gestion des Pixel Shaders 2.0 avec le CineFX 2.0.


Unreal Tournament 2003 - FlyBy Antalus

00073445-photo-roundup-nv36-rv360-ut2003.jpg

Le jeu Unreal Tournament 2003 confirme ce que nous savions déjà concernant la carte Sparkle qui termine en tête de sa catégorie. Toutes les autres GeForce FX 5700 Ultra offrent des performances identiques à l'exception de la carte Chaintech qui a une très légère avance sur le reste de ses compétiteurs. Les Radeon 9600 XT comblent ici leur retard face aux GeForce FX 5700 Ultra, en s'en rapprochant dangereusement et en devançant le GeForce FX 5700. En faible résolution, la 3D Prophet 9600 XT d'Hercules est en queue de peloton face aux cartes Sapphire et PowerColor qui décrochent ici des performances pratiquement similaires alors qu'en haute résolution les Radeon 9600XT sont toutes au même niveau, avec en tête la carte de PowerColor. Enfin, la 9600 XT de GeXCube fait ici moins bien que le Radeon 9600 Pro malgré ses 256Mo de mémoire.


3DMark 2003

00073447-photo-roundup-nv36-rv360-3dmark-2003.jpg

Tout comme AquaMark 3, 3DMark 2003 met en avant les excellentes aptitudes des cartes ATI en matière de DirectX 9.0 qui égalent les GeForce FX 5700 Ultra. Ces dernières sont sans surprise à égalité avec toujours les deux mêmes cartes qui se détachent plus ou moins nettement : les modèles Chaintech et Sparkle.

GunMetal

00073450-photo-roundup-nv36-rv360-gunmetal.jpg

GunMetal semble atypique dans la série des tests DirectX 9.0 puisqu'il propulse le GeForce FX 5700 devant les Radeon 9600XT. Curieusement les Radeon 9600XT d'Hercules et PowerColor sont ici en retrait face au Radeon 9600XT de Sapphire. La Radeon 9600XT de GeXCube est à peine plus performant que le Radeon 9600 Pro du fait de sa fréquence mémoire trop réduite. Si les GeForce FX 5700 Ultra mènent la danse, c'est plus particulièrement le cas des cartes Sparkle et Chaintech.


X2

00073451-photo-roundup-nv36-rv360-x2.jpg

Sous X2 tout comme avec GunMetal, le classement de nos Cartes Graphiques n'évolue guère. Les GeForce FX 5700 Ultra sont en tête avec toujours un modèle Sparkle dominant, tandis que les Radeon 9600XT sont à quelques enjambées. La Radeon 9600 XT de PowerColor se montre un tantinet plus rapide que ses concurrentes, alors que la Radeon 9600 XT de GeXCube est une fois encore très mal placée.


FireStarter

00074213-photo-roundup-nv36-rv360-firestarter.jpg

FireStarter est un FPS DirectX 9.0. Le test est ici effectué dans des résolutions limitées à 1024x768 & 1280x1024, le jeu ne supportant pas le 1600x1200. En 1024x768 les cartes NVIDIA mènent le danse : nos diverses GeForce FX 5700 Ultra s'avèrent plus performantes que le Radeon 9800 XT de Sapphire ce qui est assez surprenant. On constate ici que le GeForce FX 5700 Ultra obtient de meilleurs résultats que le 5900XT : suprenante de prime abord cette différence provient des trois unités de Vertex Shaders cadencés à 450MHz sur la 5700 Ultra contre 400MHz pour les 5900 XT. En 1280x1024, la Radeon 9800XT retrouve son rang avec un résultat tout bonnement excellent ! On relève d'ailleurs que le passage d'une résolution à l'autre ne pénalise que très peu le R360. Pour en revenir au GeForce FX 5700 Ultra, la carte de Sparkle reste la plus performante. En 1024x768 les GeForce FX 5700 Ultra ont un train d'avance sur leurs concurrentes, les Radeon 9600 XT. Toutefois en 1280x1024 les cartes d'ATI montrent l'efficacité de leur architecture DirectX 9.0 en délivrant des résultats pratiquement identiques à ceux des GeForce FX 5700 Ultra. Les Radeon 9600XT de PowerColor & Sapphire font ici jeu égal en surclassant la 3D Prophet 9600 XT de quelques 5%.

Return To Castle Wolfenstein - Enemy Territory - FSAA 4x

00073452-photo-roundup-nv36-rv360-rtcw-fsaa-4x.jpg
00073452-photo-roundup-nv36-rv360-rtcw-fsaa-4x.jpg

L'activation de l'antialiasing 4x sous Return To Castle Wolfenstein semble pénaliser énormément les cartes ATI dont les scores chutent vertigeusement par rapport à leurs homologues signées NVIDIA. Il est intéressant de noter que dans ces conditions les GeForce FX 5600 Ultra et 5700 font mieux que le Radeon 9800XT d'ATI. La Radeon 9600XT de PowerColor dispose d'une avance infime sur les modèles Hercules et Sapphire, alors que la carte de GeXCube est dernière, la faute à des performances inférieures à celles du Radeon 9600 Pro. Du côté des cartes GeForce FX 5700 Ultra toutes distillent le même niveau de performance, avec toujours un avantage certain pour la carte de Sparkle.

La combinaison du FSAA 4x à l'anisotropic filtering 8x produit les mêmes effets avec des cartes NVIDIA largement dominatrices là où les cartes ATI sont sévèrement malmenées. Pour chacune des catégories réprésentées les variations de performances d'une carte à l'autre restent minimes avec toujours deux cartes en pôle position : le modèle Sparkle et le modèle PowerColor.

3DMark 2001SE - FSAA 4x

00073454-photo-roundup-nv36-rv360-3dmark-2001se-fsaa-4x.jpg

Il est intéressant de constater que les Radeon 9600 XT obtiennent en 1024x768 et 1280x1024 des scores similaires voires supérieures aux GeForce FX 5700 Ultra lorsque le FSAA 4X est activé, pour finalement s'écrouler en 1600x1200. Du côté des cartes GeForce FX 5700 Ultra c'est bonnet blanc ou blanc bonnet puisque toutes affichent des performances de même niveau. La carte Sparkle sort du lot tout comme la PowerColor Bravo Edition qui est la carte ATI Radeon 9600 XT la plus rapide. Le GeForce FX 5700 de ProLink devance non sans mal le Radeon 9600 Pro ainsi que la carte de GeXCube, et affiche un niveau de performance supérieur à toutes les cartes à base de Radeon 9600 XT lorsque la résolution est réglée sur 1600x1200.

Conclusion

Notre comparatif touche à sa fin et il est temps pour nous de dresser un bilan des Cartes Graphiques que nous avons eu entre les mains. Du point de vue des performances, il semble indiscutable que la famille GeForce FX 5700 Ultra est en pratique supérieure aux Radeon 9600 XT. Supérieures tant en DirectX 8 qu'en OpenGL où les cartes NVIDIA mènent clairement la danse. Les performances DirectX 9 semblent meilleures du côté de la firme au caméléon mais il est un fait indéniable que l'écart séparant les GeForce FX 5700 Ultra des Radeon 9600 XT est moins important que dans les autres domaines. En théorie le GeForce FX 5700 Ultra offre donc de meilleures performances que son équivalent direct, le Radeon 9600XT, mais à un prix plus élevé, la faute incombant certainement à l'emploi de mémoire DDR-II. A propos de prix et bien que ce comparatif concerne les GeForce FX 5700 Ultra & Radeon 9600 XT, force est de constater qu'à prix égal le GeForce FX 5900 XT est à n'en pas douter la meilleure affaire du moment.

S'il fallait retenir une seule carte à base de GeForce FX 5700 Ultra notre choix irait vers le modèle Gigabyte dont le prix public est l'un des plus bas (autour de 190€ TTC) et dont les performances en overclocking sont assez séduisantes. Certes le GeForce FX 5700 Ultra en version Platinum de Sparkle n'est pas mal non plus puisqu'il s'agit tout simplement de la carte la plus performante, mais c'est aussi la plus chère avec un prix public de 250€ TTC. On remarquera également les bonnes prestations de la carte MSI qui n'a pas grand-chose à envier à ses concurrentes. La GeForce FX 5700 Ultra de Point Of view a affiché des prestations convaincantes mais on lui reprochera, malgré sa garantie de trois ans, un prix un peu élevé et une finition à revoir (absence de pads thermiques sur les radiateurs). Même défaut pour la carte d'Albatron, dont le prix est plutôt serré, mais dont la finition est clairement minimaliste. La carte de Chaintech, qui bénéficie d'un léger overclokcing natif, signe une prestation tout à fait convenable avec des performances légèrement supérieures à ses rivales. Toutefois elle ne nous laisse pas un souvenir mémorable dans la mesure où ses capacités en overclocking semblent limitées. Gainward propose d'ailleurs un bien meilleur produit si l'on se base uniquement sur ce critère, la GoldenSample encaissant un overclocking assez élevé atteignant pratiquement les 600 MHz pour le GPU !

Ce dossier a également été pour nous l'occasion de tester le GeForce FX 5700 qui n'avait fait l'objet d'aucun article dans nos colonnes. Les performances de cette puce sont plutôt intéressantes, mais le modèle de ProLink semble un peu cher. Il est vrai qu'outre le système PDF à l'utilité contestable et à la conception perfectible, la carte embarque des fonctionnalités VIVO ce qui se ressent sur la note avec un prix public de 170€ TTC.

Du côté des Radeon 9600XT, disons le sans ambages le modèle le plus intéressant est sans nul doute la carte de PowerColor. Le constructeur taiwanais réussit ici un tour de force en proposant une carte conçue pour les overclockers avec un système de refroidissement adéquat et une sélection de composants judicieuse ! La carte intègre en plus un composant RageTheater offrant des fonctions VIVO et ce pour un prix public conseillé très attractif de 209€ TTC. Malgré son positionnement haut de gamme la carte de PowerColor tout commes les autres cartes ATI de ce comparatif ne propose pas la fonctionnalité 'OverDrive' ce qui est regrettable même si le gain de performance à en attendre aurait vraisemblablement été minime.

La 3D Prophet 9600 XT d'Hercules est sûrement la carte la mieux finie de ce comparatif avec un superbe design, mais hélas, comme bien souvent avec le constructeur français, son prix est élevé par rapport aux offres concurrentes. A près de 215€ TTC la carte Hercules est chère et son bundle plutôt chiche ne parvient pas à justifier l'addition surtout si l'on s'aventure à comparer la carte à celle de PowerColor. D'autant que pour le même tarif (environ 215€ TTC) vous pouvez obtenir une GeForce FX 5700 Ultra dont le rapport performance / prix est plus avantageux. C'est d'ailleurs précisément sur ce point que Sapphire devrait tirer son épingle du jeu puisque sa Radeon 9600 XT est proposé au prix étriqué de 180€ TTC et ce sans le moindre compromis au niveau des performances. On ne pourra toutefois pas en dire autant du bundle ou de la finition somme toute basique de la carte. Enfin et pour seulement 10€ de plus la GeXCube 9600 XT offre 256Mo de mémoire mais ses performances sont très franchement déplorables du fait de fréquences castrées : nous ne saurions donc conseiller cette carte qui par ailleurs ne s'overclocke pas le moins du monde.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Electronic Arts renoue avec les patchs ''offline''
Le Pioneer DVR-A06 double couche était modifié
12 cartes graphiques DirectX 9 en test sur Clubic
Uru Live : c'en est fini...
Hercules s'emmêle les pinceaux avec les AIW9800SE
Electronic Arts renoue avec les patchs ''offline''
ATI Radeon 9600 XT ou l'overdrive fantôme
World Of WarCraft et l'Europe : état des lieux
Epson Stylus Photo R200 pour la mi-février
Breed est terminé
Haut de page