AMD Athlon 64 FX-51 & Athlon 64 3200+

23 septembre 2003 à 18h00
0

Asus SK8N

00A0000000054969-photo-logo-asus.jpg
L'Asus SK8N est la première carte mère Athlon 64 que nous avons eu entre les mains, ici dans sa révision 1.03. Physiquement elle ne diffère guère des traditionnelles cartes Asus puisqu'elle est au format ATX et adopte le classique PCB de couleur or. Les quatre bancs mémoire sont étrangement positionnés, tout comme d'ailleurs le socket 940 qui se trouve pratiquement au centre de la carte mère. Le chipset se trouve lui aussi à un emplacement inédit : à l'extrême droite du connecteur AGP 8x. A ce sujet on notera que le nForce 3 Pro 150 ne doit guère chauffer celui-ci étant surmonté d'un simple radiateur passif, fort peu épais au demeurant. La carte dispose d'un port AGP 8x avec ergot de maintient et de cinq ports PCI. Les connecteurs d'alimentation sont regroupés à l'extrémité supérieure droite de la carte mère ce qui en facilite grandement l'accès. Notez qu'une carte mère Athlon 64 FX-51 ne nécessite pas d'alimentation particulière : une simple alimentation ATX 12 volts suffira amplement pour peu qu'elle soit suffisamment puissante. Les deux connecteurs IDE sont situés sur le côté droit de la carte mère alors que le connecteur pour lecteur de disquette se trouve déporté tout en bas ce qui est fort peu commode d'autant que les deux prises Serial-ATA ne sont pas très loin.

Si l'actuel chipset nForce 3 Pro 150 ne gère pas le Serial ATA, Asus a opté pour un composant Promise PDC20378 qui sert de contrôleur Serial-ATA 150 et de contrôleur RAID IDE. C'est pourquoi on trouve sur la carte un troisième port IDE qui peut gérer jusqu'à deux Disques durs UDMA 133. Les modes RAID disponibles sont le RAID 0, RAID 1, RAID 0+1. Il est possible de créer une pile RAID SATA ou une pile RAID IDE mais pas les deux en même temps. Asus ayant choisi un composant Promise, la fonction NVRAID du nForce 3 Pro n'est pas exploitable, Asus ayant choisi de l'inhiber. Le dernier chipset de NVIDIA étant dépourvu de toute APU, le contrôleur audio est ici un banal composant ALC650.

01C2000000059939-photo-carte-m-re-asus-sk8n.jpg

Carte mère Asus SK8N : observez l'agencement des divers composants


La carte offre un certain nombre de connecteurs avec deux ports PS/2, un port parallèle, un seul port série, quatre ports USB 2.0, un port FireWire, un connecteur Ethernet RJ45 et une rampe de trois connecteurs audio. Asus livre en sus trois T-Bracket dont un offrant deux sorties SPDIF dont une optique, un autre rajoutant un port FireWire supplémentaire et enfin un dernier portant le nombre total de connecteurs USB 2.0 à six.

Les ingénieurs d'Asus ont doté la SK8N d'un BIOS graphiquement similaire à celui inauguré par les dernières P4P800 et autres P4C800. L'interface de ce BIOS est particulièrement agréable à utiliser mais l'on sent bien que les BIOS nForce 3 font leurs premiers pas. En effet très peu d'options sont disponibles. Nous pouvons bien sûr régler la vitesse mémoire (400MHz maximum), sa tension et ses timings, mais il n'est pas encore possible de changer la vitesse du bus HyperTransport. Il faudra donc passer par l'option CPU Frequency pour tenter un overclocking du système. Du fait de cette nouvelle architecture quelques nouvelles options peu familières apparaissent et il faudra se familiariser avec. Le BIOS propose par ailleurs une option 'Recovery' qui permet d'effectuer un flashage dès le démarrage du système en vue de restaurer, par exemple, une image BIOS corrompue.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
Selon Epic Games, la PS5 est
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Pour Steve Sinofsky, ex boss de Windows, le Mac sous ARM sera
Airbus officialise la suppression de 5 000 emplois en France, 15 000 au total
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
Les jeux PS5 et Xbox Series X plus onéreux que sur les consoles actuelles ?
scroll top