AMD Athlon 64 FX-51 & Athlon 64 3200+

23 septembre 2003 à 18h00
0

Conclusion

Il ne faut pas être grand clerc de notaire pour comprendre qu'AMD a réussi haut la main son retour en force sur le segment des Processeurs haut de gamme. Alors que depuis quelques mois l'Athlon XP marquait le pas face aux solutions concurrentes, l'Athlon 64 FX-51 permet enfin à AMD de se relancer dans la course à la puissance. Mais à quel prix ? Alors que le plus puissant des processeurs Intel Pentium 4 n'est déjà pas donné, l'AMD Athlon 64 FX-51 est lui hors de portée de bien des bourses d'autant qu'il nécessite une nouvelle carte mère et de la mémoire ECC... Alors oui bien sûr l'Athlon 64 FX-51 relève nettement la barre des performances mais il reste pour l'heure une vitrine technologique pour AMD qui compte distribuer très peu d'unités lors des premiers mois de commercialisation de ce nouveau processeur. Si l'Athlon 64 FX-51 est aujourd'hui le processeur le plus puissant, les choses devraient rapidement évoluer notamment avec l'annonce surprise faites par Intel lors de l'IDF d'un Pentium 4 survitaminé dopé aux emphétamines, en l'occurence le Pentium 4 Extreme Edition qui embarque un total de 2,5Mo de mémoire cache.

La version actuelle de l'Athlon 64 est pour sa part plus décevante que l'Athlon 64 FX-51, puisque ses performances sont généralement en deçà de celles d'un Pentium 4 3.2GHz bien qu'heureusement supérieures à l'Athlon XP 3200+. Le 64 bits, comme nous l'avons vu, tient aujourd'hui plus de l'argument marketing que d'un réel besoin : si les ingénieurs d'AMD ont réussi la prouesse technologique de concevoir un processeur capable d'exécuter aussi bien du code 32bits que du code 64bits, le mode 64 bits est pour l'heure inexploitable faute d'un quelconque support logiciel. Bien sûr les logiciels 64 bits vont commencer à fleurir dans quelques mois avec la sortie de Windows XP 64, mais d'ici là les Athlon 64 FX-51 et Athlon 64 3200+ seront dépassés.

Il n'en reste pas moins que l'architecture K8 d'AMD est particulièrement intéressante et semble promise à un bel avenir. D'autant que l'HyperTransport fait merveille et semble très prometteur, ce qui devrait permettre aux Athlon 64, et à leurs dérivés de rapidement monter en fréquence. L'histoire nous dira si le choix d'intégrer le contrôleur mémoire au processeur est une solution pérenne et si le fabricant n'a pas eu tort de segmenter volontairement son offre en rendant l'Athlon 64 incompatible avec l'Athlon 64 FX-51. Quoi qu'il en soit AMD restera dans les annales pour avoir été le premier fabricant, exception faites d'IBM, à proposer un processeur 64 bits grand public capable de fonctionner nativement en 32 bits : chapeau bas !

Les différents nouveaux chipsets que nous avons pu tester nous laissent pour leur part comme une sensation d'inachevé. La surprise vient du fait que, dans certains cas, le nForce 3 150 est un brin moins performant que son concurrent direct le VIA K8T800. Si les écarts entre les deux chipsets sont avouons-le assez réduits, ils tendent à démontrer que la technologie Hyper8 de VIA a un certain intérêt. Avec le K8T800 le fabricant taiwanais nous rapelle, pour une fois, qu'il est capable de faire un bon chipset ! Du côté des fonctionnalités le K8T800 est assurément plus séduisant que le nForce 3 150 : VIA propose en effet une prise en charge native du RAID et du Serial ATA ce qui n'est hélas pas d'actualité chez NVIDIA où seul le RAID est pour l'heure pris en charge, et encore c'est un bien grand mot vu qu'aucun fabricant de Cartes mères n'exploite cette fonction. On déplorera l'absence de FireWire, Gigabit Ethernet ou autre APU sur l'un et l'autre des chipsets. Chez NVIDIA on indique dès à présent que le nForce 3 250 devrait corriger nombre des lacunes citées précédemment avec notamment une prise en charge du RAID, du Serial-ATA et du Gigabit Ethernet en sus d'un bus HyperTransport travaillant en 16 bits dans les deux sens. Interrogé à propos du devenir de l'APU, NVIDIA nous laisse à penser qu'il proposera dorénavant un contrôleur audio externe au chipset.

En résumé si l'Athlon 64 est désormais une réalité il nous paraît difficile, malgré l'excellence technique de cette nouvelle architecture, de recommander l'achat d'un tel système. Outre un coût exhorbitant et une évolutivité restreinte, de nombreuses évolutions technologiques devraient voir le jour d'ici quelques mois notamment du côté des chipsets... Intel ne reste pas les bras croisés, et le géant de Santa-Clara semble avoir bouleversé ses roadmaps en retardant l'arrivée du Prescott (cela n'a toutefois pas été confirmé officiellement) pour proposer un Pentium 4 Extreme Edition positionné sur le même créneau que l'Athlon 64 FX-51 : celui des gamers. La patience est donc de mise !

Athlon 64 3200+

Les plus
+ 1Mo de cache L2
+ Technologie AMD 64
+ Technologie AMD Cool & Quiet
+ Support des instructions SSE/SSE2
Les moins
- Prix élevé
- Intérêt limité du 64 bits
- Contrôleur mémoire intégré
- Fréquence de fonctionnement faible
Note globale
Performances
Innovation
Qualité/Prix
2


Athlon 64 FX-51

Les plus
+ Bus HyperTransport
+ Très bonnes performances
+ Contrôleur mémoire double canal
Les moins
- Prix inabordable
- Evolutivité limitée
- Nécessite de la mémoire EEC
- 64 bits inexploitable en l'état
Note globale
Performances
Innovation
Qualité/Prix
3
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
Selon Epic Games, la PS5 est
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Pour Steve Sinofsky, ex boss de Windows, le Mac sous ARM sera
Airbus officialise la suppression de 5 000 emplois en France, 15 000 au total
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
Les jeux PS5 et Xbox Series X plus onéreux que sur les consoles actuelles ?
scroll top