nForce 2 IGP - Leadtek K7NCR18G Pro

Julien
14 janvier 2003 à 17h00
0

Les performances 3D

Pour nos divers tests graphiques nous avons employé les Cartes Graphiques suivantes :

-Leadtek GeForce 4 MX460 64Mb
-Leadtek GeForce 4 MX440 AGP 8x 64Mb
-Leadtek GeForce 2 GTS 64Mb


Nous avons employé la version 41.09 des Detonator.


Quake III Arena

0254000000056219-photo-nforce-2-igp-quake-iii-arena.jpg

Pour débuter ce test des performances 3D de l'IGP nous avons sélectionné l'irremplaçable Quake III. Afin de mettre en avant les gains ou pertes de performances éventuels en fonction de la configuration utilisée nous avons utilisé diverses configurations. Quake III est riche d'enseignement. Tout d'abord on note que les performances obtenues avec l'utilisation d'une seule barette sont bien en déçà des performances relevées avec les deux barettes requises par le mode DualDDR. En ajoutant une simple barette au PC, les performances s'envolent de près de 64% ! La deuxième information mise en avant par Quake III est que la puissance du processeur compte très peu pour améliorer les performances d'un système nForce 2 IGP. En effet un Athlon XP 2000+ fonctionnant avec de la DDR266 obtient pratiquement les mêmes performances qu'un Athlon XP 2700+ utilisant le même type de mémoire. Cette information est particulièrement intéressante puisque le nForce 2 IGP se destine principalement au grand public qui se contentera d'utiliser un processeur de type Athlon XP 2000+ avec de la mémoire DDR266. La dernière information, de taille, est que plus la mémoire installée sur le système est rapide et performante meilleurs sont les résultats. En effet, le passage de la DDR266 à la DDR333 délivre un gain de performances avoisinant les 23%. Au final on note que sous Quake III le nForce 2 IGP est un soupçon plus performant que notre GeForce 2 GTS 64Mo mais reste loin derrière une banale GeForce 4 MX440 AGP 8x. La dite carte graphique s'est montrée 71% plus véloce que le circuit graphique intégré au nForce 2.


Aquamark 2.3

0257000000056220-photo-nforce-2-igp-aquamark-2-3.jpg

Bien le nForce 2 IGP ne prenne pas en charge les Pixel Shaders il nous a semblé utile d'inclure les résultats provenant d'AquaMark. En effet cela donne une petite idée des performances qu'il est possible d'atteindre avec des jeux récents. Tout comme nous l'avions observé sous Quake III, les résultats obtenus sur une plate-forme Athlon XP 2700+/DDR266 et ceux obtenus sur un système AthlonXP 2000+ sont très proches. On constate toujours l'importance du mode DualDDR qui booste de près de 54% les performances du nForce IGP. Notre GeForce 2 GTS tient ici tête au nForce 2 IGP avec une avance de 18%. En haut résolution, le nForce 2 IGP parvient quand même à supplanter cette carte. Enfin, la GeForce 4 MX440 AGP 8x reste la solution la plus puissante et devance en 1024x768 le nForce 2 IGP de 52%.


3DMark 2001 SE

0254000000056221-photo-nforce-2-igp-3dmark-2001-se-2.jpg

Depuis son lancement 3DMark s'est vite imposé comme le Benchmark de référence pour évaluer les différentes solutions graphique. Une fois de plus nos constats précédents se trouvent validés par ce test. Tout d'abord d'après 3DMark l'ajout d'une simple barette mémoire au système pour activer le mode DualDDR améliore les scores de près de 60% ! L'importance du CPU lors de l'utilisation de DDR266 est minime puisque notre Athlon XP 2700+ obtient pratiquement le même résultat que l'Athlon XP 2000+. Si en 800x600 la GeForce 2 GTS est un poil plus rapide que le nForce 2 IGP ce n'est pas le cas en 1024x768 où ce dernier reprend l'avantage. Pour ce qui est des hautes résolutions, on note que la GeForce 2 GTS et le nForce 2 IGP utilisé avec une seule barette de DDR333 sont inexploitables. Ainsi en 1600x1200 le nForce IGP donne une fois de plus des résultats identiques entre l'Athlon XP 2000+ et l'Athlon XP 2700+ utilisés avec de la DRR266. La GeForce 4 MX440 AGP8x caracolle pour sa part en tête se payant le luxe d'être en moyenne 63% plus véloce que le nForce 2 IGP (en DualDDR333).


Serious Sam II : The Second Encounter

0257000000056222-photo-nforce-2-igp-serious-sam-ii-se.jpg

Pour cet autre test OpenGL, nous avons comme d'habitude opté pour la démo 'Valley of the jaguar' qui a pour atout d'être particulièrement gourmande en bande passante mémoire et autres ressources système. Les observations précédemment formulées sont encore valable sous Serious Sam II. Le passage du mode Single DDR au mode Dual DDR profite particulièrement aux performances qui s'envolent d'approximativement 54%. Ici l'Athlon XP 2700+ et sa DDR266 obtient une fois encore un résultat très proche de celui de l'Athlon XP 2000+ également utilisé avec de la DDR266. Pour ce qui est de notre système Athlon XP 2700+ le passage de la DDR266 à la DDR333 augmente de 20% le FPS. Petite surprise de ce test la GeForce 2 GTS est largement devant le nForce 2 IGP sauf en 1600x1200. En 1024x768 notre relique (NDLR : comprenez le GeForce 2 GTS) est 18% plus véloce que le nForce 2 IGP. Pour conclure nous relèverons, qu'une fois de plus, la GeForce 4 MX440 AGP 8x est la carte la plus rapide de ce comparatif et la différence de performances séparant le nForce 2 IGP de cette carte est de 52%, ce qui n'est tout de même pas rien.


FSAA 4x... Bourreau du nForce 2 IGP ?

01FE000000056223-photo-nforce-2-igp-3dmark-2001-se-fsaa-4x.jpg

Bien que les utilisateurs qui choisiront le nForce 2 IGP n'auront que faire du mode de full screen anti-aliasing il reste néanmoins intéressant de s'y attarder quelque peu afin de se faire une idée précise des performances du nForce 2 IGP par rapport à celle d'une GeForce 4 MX440 AGP 8x. Ce test est sans appel et en 1024x768 la GeForce 4 MX440 AGP 8x est 73% plus performante que le nForce 2 IGP. Toutefois le nForce 2 IGP réussi un bel exploit puisqu'il est l'un des tous premiers chipsets avec graphique intégré à permettre l'utilisation de l'anticrénelage.


Bilan

Quel bilan peut-on tirer de ces tests ? Tout d'abord le nForce 2 IGP obtient des performances respectables rendant cette solution graphique véritablement viable contrairement aux chipsets concurrents. Bien sûr une simple GeForce 4 MX 440 est presque deux fois plus rapides que l'IGP mais cela ne dévalorise pas cette plate-forme qui reste un excellent choix pour concevoir des PC multimédia relativement performants et évolutifs pour un coût modique. Question technique nos tests ont montré l'importance de la qualité des mémoires installées sur un système nForce 2 IGP. Ainsi le passage de la DDR266 à la DDR33 augmente les performances de 20% ce qui est toujours bon à prendre. On a pu également noter que le nForce 2 IGP ne tire aucun parti d'un Athlon XP 2700+ face à un Athlon XP 2000+ si la mémoire utilisée reste de la DDR266. Ceci est normal vu que la bande passante délivrée par la DDR266 est beaucoup trop juste... Enfin le système DualDDR a démontré son intéret puisqu'il offre au nForce 2 IGP un véritable gain pour les graphiques qui progressent de près de 50%.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Un démantèlement des GAFA ?
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Le GPS européen Galileo est désormais utilisé sur un milliard de smartphones
Nintendo s'attaque à nouveau à un site de partage de ROM
La Renault ZOE 2 se lance (enfin !) officiellement

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top