nForce 2 IGP - Leadtek K7NCR18G Pro

Julien
14 janvier 2003 à 17h00
0

Leadtek K7NCR18G Pro

012C000000056216-photo-leadtek-k7ncr18g-pro.jpg
La nouvelle carte mère Leadtek fait partie de la série des K7NCR18, de fait elle ressemble comme deux gouttes d'eau à la K7NCR18D, la seule différence notable se situant au niveau du radiateur du chipset comme nous le verrons plus loin. La K7NCR18G Pro est au format ATX et utilise un PCB quatre couches de couleur or. Elle est dotée d'un northbridge nForce 2 IGP et d'un southbridge MCP-T. Au sommet de la carte on retrouve un support Socket 462 destiné à accueillir le processeur AMD de votre choix. Comme on ne badine pas avec la sécurité ces temps-ci, Leadtek a pourvu sa carte du système OTS (Over Temperature Shutdown) qui, via la présence d'une sonde positionnée juste en dessous du processeur, arrêtera immédiatement le système si celui-ci chauffe trop. Le connecteur d'alimentation ATX est toujours aussi mal positionné et se retrouve en dessous du support CPU. Non loin de là on retrouve deux bancs mémoire positionnés côte à côte alors qu'un troisième banc, déplacé par rapport aux deux premiers, permet d'accueillir une troisième barette mémoire portant la capacité totale à 3Go. Afin d'activer le mode DualDDR il faudra mettre une barette dans le premier banc et une seconde barette dans le banc numéro 3. Pour raccorder vos Disques durs et autres périphériques IDE deux connecteurs ATA133 sont présents sur la carte en sus du traditionnel connecteur pour lecteur de disquette.

Le northbridge du nForce 2 IGP est recouvert d'un radiateur doré surmonté d'un ventilateur. Evolutive, la carte offre un connecteur AGP 8x, doté d'un ergot de maintien, et quatre connecteurs PCI. Le nombre de connecteurs d'extension au format PCI est hélas trop limité pour garantir une évolutivité maximale. A proximité des quatre connecteurs PCI, on note la présence d'un cinquième connecteur PCI inversé destiné à recevoir la carte fille NVIDIA offrant une connectique audio supplémentaire. Malheureusement cette carte dont l'utilité est incontestable n'est pas livrée par LeadTek. Pour relier les ventilateurs de votre boîtier trois connecteurs prévus à cet effet sont présents sur la carte.

Les connexions disponibles à l'arrière de la carte mère sont des plus classiques, jugez plutôt : deux connecteurs PS/2 pour souris & clavier, deux ports USB 2.0, un connecteur RJ45, un port série, une sortie VGA DB15, et un port parallèle. Vu la multiplication des périphériques USB il est fréquent de voir sur les Cartes mères récentes six ou dix connecteurs USB. Il n'en est ici point question du moins de manière native. Si les ingénieurs de Leadtek ont bien pensé à inclure deux connecteurs pour relier des brackets USB supplémentaires à la carte, aucun connecteur d'extension n'est fourni dans la boîte !

0099000000047976-photo-logo-leadtek.jpg
Alors que le southbridge MCP-T du nForce 2 IGP propose des fonctionnalités audio avancées, Leadtek se contente d'offrir une connectique des plus dépouillée : seulement trois jacks audio sont présents à côté du connecteur MIDI. Deux connecteurs audio pouvant recevoir le son en provenance des lecteurs CD sont également de la partie. En étudiant le design de la K7NCR18G on constate qu'elle dispose d'un chip Realtek censé permettre le remapping des ports audios analogiques pour offrir une connexion 6.1. Leadtek fournit toutefois un T bracket doté d'un connecteur SPDIF permettant de sortir le son Dolby digital sur 6 canaux, d'un second connecteur VGA DB15, et d'une sortie vidéo composite. La K7NCR18G supporte bien entendu le FireWire 400 grace au nForce 2. L'étrangeté réside dans le fait que, Leadtek recourt à une carte fille dotée d'un chip Agere chargé de distribuer les ports gérés par le nForce 2 sur les trois connecteurs de la carte. Le seul hic, est que cette carte ne peut s'enficher que dans le connecteur propriétaire au format PCI inversé. Cette contrainte rendra le seul slot PCI inversé inutilisable avec tout autre carte fille propriétaire.

0190000000056217-photo-carte-m-re-leadtek-k7ncr18g-pro.jpg


Alors que la plupart des constructeurs de cartes mère livrent leurs produits avec un logiciel antivirus ou un Firewall, Leadtek fournit avec sa carte Ulead VideoStudio 6 et Cool 3D SE. Ce package logiciel colle parfaitement à l'aspect multimédia du nForce 2 IGP.


Un BIOS standard

Le BIOS de la K7NCR18G Pro est tout à fait standard. Le système XBIOS II de Leadtek permet en théorie d'overclocker son système. Il est ainsi possible de changer les voltages AGP et processeur. Toutefois il demeure impossible de changer le coefficient multiplicateur du CPU ou bien le voltage de la mémoire. Seule la fréquence du FSB est ajustable par pas de 1MHz. Si le BIOS est plug and play et jumperless son comportement est plutôt curieux. En effet le FSB processeur est toujours réglé à la vitesse minimale et ce afin de ne pas endommager les Processeurs anciens. Ainsi notre Athlon XP 2700+ est reconnu par défaut comme un Athlon XP 1500+... Ce choix impose donc de faire un tour dans le BIOS pour régler la vitesse du FSB. Détail qui a son importance, Leadtek a une vraie politique de support et fournit régulièrement des mises à jour BIOS.


Drivers

Comme à l'accoutumée, NVIDIA ne fournit qu'un seul driver UDA unifié (Unified Driver Architecture) qui installe tous les pilotes requis par le nForce : à savoir les pilotes IDE, AGP, Chipset, son, vidéo & Ethernet. Il est à noter que les pilotes IDE de NVIDIA vous permettent de changer le mode DMA de vos périphériques directement depuis le gestionnaire de périphériques Windows. De même les drivers audio s'intègrent dans NVDVD 1.0 ou 2.0 (le logiciel de lecture DVD maison) pour vous permettre de contrôler avec précision la répartition du son sur vos diverses enceintes. Forts complets, les drivers audio incluent une myriade d'options telles le réglage des graves et des aigus, l'inversion de phase fort appréciable pour adapter le rendu sonore à son environnement, la façon dont le son est réparti, etc. De plus un système proche du Dolby Pro Logic permet de recréer, en temps réel, un environnement sonore de type cinéma qui procure un son criant de réalisme et enveloppant lors de la lecture de simples CD Audio ou de DivX. Creative devrait pouvoir tirer quelque enseignement des drivers audio NVIDIA...

00C8000000054435-photo-apu-drv-1.jpg
00C8000000054436-photo-apu-drv-2.jpg

Des pilotes audio tip-top !


012C000000056224-photo-nforce-2-igp-detonator-41-09.jpg

Des pilotes graphique irréprochables...

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Un démantèlement des GAFA ?
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Le GPS européen Galileo est désormais utilisé sur un milliard de smartphones
Nintendo s'attaque à nouveau à un site de partage de ROM

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top