nForce 2 IGP - Leadtek K7NCR18G Pro

0
0074000000054427-photo-logo-nvidia.jpg
Lors de sa sortie le nForce 2 nous avait impressionné notamment grâce à son haut niveau d'intégration et à ses performances record. Il nous tardait donc de pouvoir mettre la main sur l'une des premières Cartes mères à utiliser la version IGP du dernier chipset de NVIDIA. Pour mémoire, le chipset nForce 2 est décliné en de multiples versions répondant à divers usages. La version IGP qui nous préoccupe aujourd'hui, se distingue de la version SPP en intégrant, à même le Northbridge, un contrôleur graphique 3D de type GeForce4 MX.

Quel est l'intérêt me direz-vous ? Tout simplement de réduire le coût global d'un ordinateur pour l'utilisateur final, de permettre la conception de PC ultra compacts et d'assurer une fiabilité accrue grâce à des pilotes unifiés tout en simplifiant la maintenance. Oui mais voilà, ce concept ingénieux se heurtait jusqu'alors à un obstacle de taille : celui des performances. C'est un fait, la plupart des chipsets concurrents avec solution graphique intégrée, bien que satisfaisant en 2D, délivrent des performances véritablement exécrables en 3D. C'est pourquoi ces solutions étaient jusqu'à présent fort peu attractives pour les utilisateurs, ce qui les cantonnaient à un usage strictement bureautique.

Fort de ce constat, NVIDIA s'est efforcé avec le nForce premier du nom puis avec le nForce 2 de concevoir un chipset à part, disposant d'une solution graphique réellement performante et surtout utilisable avec la plupart des jeux les plus récents. Face à Intel ou VIA, le principal atout de NVIDIA est son expertise en matière de puces 3D. Aussi le nForce 2 IGP est sans aucun doute le plus complexe des chipsets jamais créé et devrait atteindre des performances graphiques inconnues jusqu'alors, du moins lorsqu'il s'agit de chipset.

Leadtek avait été le premier constructeur taiwanais à pouvoir nous faire parvenir une carte mère utilisant la version finale du nForce 2 SPP. Celle-ci avait d'ailleurs fait l'objet d'un test fort détaillé consultable ici. Pour notre test du nForce 2 IGP, Leadtek a une fois encore été le plus rapide en nous faisant parvenir la K7NCR18G.

0190000000056225-photo-nforce-2-igp-chip-igp.jpg

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
Reconnaissance faciale : l'Union européenne pourrait interdire la technologie pendant 5 ans
Une ONG accuse YouTube de favoriser la propagation de fake news sur le changement climatique
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
Un député LREM veut inscrire une référence aux Lois de la robotique dans la Constitution
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
Netflix va accélérer sa production de contenus originaux français en 2020

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top