Hercules DigiFire 7.1

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
22 octobre 2002 à 11h18
0
00043753-photo-logo-hercules.jpg
Alors que l'automne est traditionnellement une saison marquée par de grosses sorties dans le domaine de la carte graphique, cette année 2002 semble devoir faire exception. ATI a déjà commercialisé sa Radeon 9700 Pro et NVIDIA va encore attendre plusieurs semaines avant de présenter son NV30. Face à cette relative morosité, il faut donc se rabattre sur les cartes son pour trouver quelques nouveautés intéressantes et en attendant les Audigy 2 de Creative Labs, c'est une nouvelle fois Hercules qui fait la une !

Il y a un peu moins de deux mois, nous testions la Fortissimo III. Cette nouvelle déclinaison de la carte son milieu de gamme du constructeur français lui permettait d'être le premier à proposer, à ce niveau de prix, une telle qualité de son. Loin de s'arrêter en si bon chemin, Hercules persévère avec la venue d'un modèle plus ambitieux destiné à un public plus fortuné : la DigiFire 7.1.


00C8000000055031-photo-hercules-digifire-7-1.jpg

Dolby Digital EX et FireWire

Voilà de prime abord le cocktail que propose cette nouvelle carte son mise au point par les ingénieurs travaillant pour Hercules. Le Dolby Digital EX n'est plus vraiment une nouveauté puisque que nous l'avons déjà dit, la petite soeur Fortissimo III offre également une telle compatibilité. Il s'agit donc pour Hercules de présenter une gamme complète de produits exploitant cette norme pour le moment encore peu répandue. Pour assurer une compatibilité maximale, Hercules n'a cependant pas oublié les standards plus anciens et permet le plus simplement du monde de brancher toutes sortes de systèmes audio : 2.0, 2.1, 4.1, 5.1, 6.1 et donc 7.1.

Nous verrons tout à l'heure, avec la description des Caméscope Numérique ou un graveur. Cela permettra également de mettre le plus simplement du monde deux machines en réseau.

01AF000000055043-photo-hercules-digifire-7-1-caract-ristiques.jpg


00C8000000055035-photo-hercules-digifire-7-1-ecran-d-installation.jpg

Classicisme de la conception

En dehors de ces quelques innovations, la DigiFire 7.1 frappe surtout par sa ressemblance avec la Fortissimo III. Leurs PCB respectifs sont extrêmement proches et les rares différences ne proviennent que de l'intégration de nouvelles fonctions à la DigiFire. Nous avons rassemblé les caractéristiques de cette carte dans notre tableau ci-dessus et un rapide coup d'oeil au test précédent de la Fortissimo, nous permet de voir que les deux produits proposent à très peu de choses près les mêmes connecteurs. La disposition des éléments sur le PCB est également très proche et nous y retrouvons d'ailleurs le même processeur central. Il s'agit d'un composant qui a fait ses preuves et qui est produit par Cirrus Logic : le CS4624.

Mis à part les deux innovations précédemment décrites, il n'y a donc rien de nouveau à signaler. La compatibilité MIDI enchantera toujours les amateurs avec son support de la dernière technologie mise au point par Yamaha : le MIDI XG. La carte est toujours aussi petite et son installation aussi impeccable. Enfin, l'échantillonnage se fait jusqu'à 48 KHz sur 20 bits et la plupart des normes actuelles de son 3D sont au programme (A3D, EAX 1.0/2.0, DirectSound 3D). Seul manque à l'appel, la petite dernière de chez Creative, l'EAX HD qui commence à pointer le bout de son nez dans les dernières productions ludiques.


Installation et configuration

Nous disions précédemment que l'installation se faisait toujours sans le moindre souci et il est vrai que, de ce point de vue là, Hercules n'a pas grand chose à se reprocher. La Fortissimo III était déjà un modèle du genre et ce n'est pas la DigiFire qui viendra mettre à mal cette belle réputation. S'il existe, semble-t-il, quelques légers problèmes de compatibilité avec certains jeux par exemple, les solutions arrivent généralement très vite et nous sommes bien loin des difficultés rencontrées par les utilisateurs de certains produits du géant Creative.

00D2000000055037-photo-hercules-digifire-7-1-pilotes-principal.jpg
00D2000000055038-photo-hercules-digifire-7-1-pilotes-mixer.jpg
00D2000000055039-photo-hercules-digifire-7-1-pilotes-eq.jpg

00D2000000055040-photo-hercules-digifire-7-1-pilotes-midi.jpg
00D2000000055041-photo-hercules-digifire-7-1-pilotes-autre.jpg

Seule la couleur permet de différencier les pilotes DigiFire, de ceux de la Fortissimo III.

La carte se monte évidemment sans soucis dans un emplacement PCI libre de votre machine (quoiqu'il pourrait être marrant d'essayer de la mettre dans un emplacement déjà occupé pour voir !). Au démarrage de Windows, le plug'n play fonctionne parfaitement et selon la version de votre système on ne vous demandera pas exactement la même chose, mais il s'agira toujours d'installer les pilotes fournis sur le CD Hercules. Ces pilotes sont pratiquement identiques à ceux fournis avec la Fortissimo ce qui n'est pas surprenant tant les cartes sont proches.

00C8000000055036-photo-hercules-mediastation-ii.jpg
Il n'est de ce fait pas non plus étonnant de retrouver les mêmes qualités, la même puissance et en définitive le même confort d'utilisation. Disponibles intégralement en français, les pilotes permettent d'accéder rapidement et simplement aux fonctions souhaitées tout en offrant un nombre impressionnant de réglages. La petite icône "Gamesurround DigiFire" est là aussi présente dans la "tray bar" à côté de l'horloge Windows et permet d'accéder à toutes les pages de réglages que vous pouvez voir ci-dessus.

Hercules ne s'arrête pas à ces seuls pilotes et le CD contient quelques autres programmes. Dolby Digital EX oblige, on retrouve la même version spéciale du lecteur de DVD développé par Cyberlink : PowerDVD Pro EX. Cette version est évidemment capable d'exploiter la norme Dolby Digital EX en diffusant le son via 7 ou 8 enceintes. Notez que si cette version est compatible DTS, elle n'est en revanche pas capable de décoder les dernières évolutions de cette norme concurrente, à savoir le DTS ES qu'il soit "matrix" ou "discrete" (voir notre article sur la Fortissimo pour de plus amples explications à ce propos).

Pour accompagner les ports FireWire, Hercules livre également le logiciel Power Director Pro qui est un programme d'édition vidéo relativement sommaire. Le Media Player XG de Yamaha sera bien utile pour tirer profit de la compatibilité MIDI XG de la carte. Le célèbre éditeur multi-pistes de Sonic Foundry, Acid Xpress, devrait pour sa part faire le bonheur des amateurs de musique. Enfin, Hercules n'oublie pas de fournir son jukebox maison, MediaStation II, qui permettra de lire à peu près tous vos fichiers multimédias.

Depuis un certain temps déjà les performances des cartes son se valent et mesurer les écarts relevés dans les Cartes Graphiques n'a pratiquement aucun intérêt. En conséquence et comme nous l'avions déjà fait lors du test de la Fortissimo, nous avons décidé de mettre de côté ces mesures pour nous focaliser sur deux éléments autrement plus importants : la compatibilité en pratique et la qualité de restitution du son.


Ecoute standard : les jeux et la musique

Hercules est depuis un bon moment déjà à l'écoute des joueurs. Il faut dire que ce public est l'un des rares à ne pouvoir se contenter des solutions audio intégrées à la plupart des cartes mère et constitue donc une cible privilégiée. Les cartes Hercules se sont souvent très bien comportées face à nos jeux préférés et les ressemblances qui existent entre la DigiFire 7.1 et la Fortissimo III ne sont pas pour nous déplaire. La DigiFire est d'ailleurs compatible avec la plupart des normes 3D du moment pour qu'un maximum de jeux la reconnaissent.

Comme ce fut le cas avec la Fortissimo III, il ne manque en fait que l'EAX HD pour que le tableau soit complet : A3D 1.0, DirectSound 3D et surtout EAX 1.0 et EAX 2.0, c'était presque un sans-faute. Cette absence risque toutefois d'être de plus en plus préjudiciable tant le nombre de jeux capables de tirer partie de la dernière norme mise au point par Creative est en hausse. La plupart des grosses sorties exploitent maintenant l'EAX HD pour un son véritablement 5.1 !

00D2000000055034-photo-no-one-lives-forever-2.jpg
00D2000000052737-photo-jedi-knight-2-passage-de-vie-trepas.jpg
00D2000000053178-photo-soldier-of-fortune-2-face-face.jpg

Des jeux comme No One Lives Forever 2, Jedi Knight 2 ou Soldier Of Fortune 2 exploitent l'EAX HD.

Ce manque est d'autant plus regrettable que les petits soucis de compatibilité autrefois relevés avec certaines cartes son Hercules appartiennent maintenant au passé et que la réactivité du constructeur face aux bugs divers est impressionnante. Sachez également que la qualité de restitution de cette carte est identique à ce que propose la Fortissimo III. Elle ne souffre donc aucun reproche et se sort aussi bien des ambiances musicales d'un Dungeon Siege que des tonalités agressives d'un Soldier Of Fortune 2.

Nous avons ensuite fait quelques essais "pour la forme" avec différents CD Audio. "Pour la forme" car la qualité était comme prévu en tout point identique à ce que nous avions relevé lors de notre test de la Fortissimo III. Ces deux cartes ne se différencient finalement que sur les fonctions qu'elles intègrent. En terme de rendu c'est toujours aussi excellent pourvu que vous disposiez comme nous d'un ensemble d'enceintes de qualité (testée sur un MegaWorks 510D). Sans parvenir à atteindre l'excellence des cartes haut de gamme de Terratec (à base de puces Envy), les cartes Hercules sont tout à fait au niveau de leurs concurrentes Creative.


DVD et Dolby Digital EX

En l'absence de jeux exploitant le 7.1 (les jeux 5.1 sont déjà très rares), il ne nous reste que le monde du DVD pour assouvir notre boulimie technologique. Comme nous l'avons déjà signalé, la norme Dolby Digital EX est la seule capable de reproduire le son en 7.1 avec la DigiFire. En effet, PowerDVD Pro EX n'est pas compatible avec la norme DTS ES. Il faut également rappeler, même brièvement, que le Dolby Digital EX n'est pas une véritable solution 6.1 ou 7.1 puisque les enceintes rajoutées à l'arrière (entre les surround du 5.1) ne sont pas des canaux véritablement indépendants.

01DB000000054124-photo-dolby-digital-et-dolby-digital-ex.jpg

Différences entre le Dolby Digital 5.1 et le Dolby Digital Surround EX

L'ajout de ces "faux" canaux back surround n'est à vrai dire pas révolutionnaire dans la mesure ou il faut pouvoir disposer d'un espace suffisant pour son installation Home Cinema. Si cette condition n'est pas remplie, le son ne pourra jamais prendre suffisamment d'ampleur et les différences avec le Dolby Digital "classique" resteront tout simplement imperceptibles. Mais le problème ne s'arrête pas là puisqu'il faut aussi pouvoir disposer de DVD à la norme Dolby Digital EX.

Le catalogue Zone 1 est déjà relativement mince, mais celui dont nous disposons en France (Zone 2) est tout simplement ridicule. Il doit y en avoir quelques autres, mais pour le moment seuls cinq titres me viennent à l'esprit : Fight club, La Guerre Des Etoiles : Episode I, Le Seigneur des Anneaux, Seven et Terminator 2. La plupart de ces titres n'offrent d'ailleurs l'EX que pour la version originale et pensez donc que même des films très récents comme Le Pacte Des Loups n'exploitent pas cette norme ! Dès lors que l'on réunit toutes les conditions, les différences entre les deux systèmes peuvent être mises en évidence, mais là encore la déception n'est pas loin...

0258000000055033-photo-le-seigneur-des-anneaux.jpg

Même un film comme Le Seigneur des Anneaux n'exploite le Dolby Digital EX qu'en version originale.

En effet, si l'ambiance d'un Fight Club profite lors de certaines scènes du back surround, on remarquera surtout que la plupart du temps, l'enceinte arrière reproduit pour ainsi dire le même son que les autres surround. Il ne fallait pas vraiment s'attendre à autre chose de la part de films aussi "anciens" mais comme les dernières productions ne semblent pas devoir posséder de telles pistes son, on est en droit de se demander à l'heure actuelle quel est l'intérêt du Dolby Digital EX.


00FA000000055032-photo-hercules-digifire-7-1.jpg

Conclusion

Hercules ne faillit pas à sa réputation et propose une nouvelle fois une carte son très aboutie. La qualité de restitution, le confort d'utilisation et la simplicité d'installation sont autant de facteurs qui réjouiront la plupart des utilisateurs. Les amateurs de musique MIDI se réjouiront évidemment de la présence d'un véritable 15 broches et de la compatibilité MIDI XG alors que les fanas de MiniDisc seront de heureux de voir une sortie Digitale Optique.

La présence de trois ports FireWire plaira sans aucun doute à certains utilisateurs, mais il faut tout de même bien avouer que la démarche d'Hercules est un peu surprenante. Le FireWire est certes une interface d'avenir, mais on voit mal un utilisateur changer de carte son rien que pour ça... De la même manière la compatibilité Dolby Digital EX est certes un gage de pérennité mais face à la faiblesse du catalogue DVD disponible, au retard des jeux vidéo dans le domaine et finalement au faible intérêt de ces innombrables enceintes autour d'un PC, on se demande s'il ne s'agit pas d'une fonction disproportionnée.

Reste que la DigiFire 7.1 est proposée à un tarif plutôt compétitif (99€) et que le savoir-faire d'Hercules est bien au rendez-vous. Il s'agit donc d'un produit doté d'un bon rapport qualité / prix pourvu qu'au moins une de ses fonctions "spéciales" soit à votre goût !


Hercules DigiFire 7.1

4

Les plus

  • Très bonnes performances
  • Support des 5.1 et 6.1 (DD EX)
  • Compatible Yamaha XG
  • Simplicité d'installation / configuration
  • Ports FireWire (3)

Les moins

  • Intérêt limité du Dolby Digital EX
  • Absence d'EAX HD

Note globale7

Performances8

Fonctionnalités8

Confort d'utilisation8

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Abit annonce la surprenante KD7-E
L'IT7-MAX2 adopte l'i845PE
Hercules DigiFire 7.1 en test sur Clubic
ATI baisse ses prix pour préparer le terrain
Le chip et les cartes NV30 annoncées au Comdex
Imperium Galactica III est repoussé
Converge Online et DioraNews lancent un service
Les dirigeants de PereNoel.fr se font virer par leur conseil d'administration
VisibleSite lance ViewRanking, outil d'analyse du positionnement Internet
L’ IAAI forme
Haut de page