Hercules DigiFire 7.1

22 octobre 2002 à 11h18
0
00043753-photo-logo-hercules.jpg
Alors que l'automne est traditionnellement une saison marquée par de grosses sorties dans le domaine de la carte graphique, cette année 2002 semble devoir faire exception. ATI a déjà commercialisé sa Radeon 9700 Pro et NVIDIA va encore attendre plusieurs semaines avant de présenter son NV30. Face à cette relative morosité, il faut donc se rabattre sur les cartes son pour trouver quelques nouveautés intéressantes et en attendant les Audigy 2 de Creative Labs, c'est une nouvelle fois Hercules qui fait la une !

Il y a un peu moins de deux mois, nous testions la Fortissimo III. Cette nouvelle déclinaison de la carte son milieu de gamme du constructeur français lui permettait d'être le premier à proposer, à ce niveau de prix, une telle qualité de son. Loin de s'arrêter en si bon chemin, Hercules persévère avec la venue d'un modèle plus ambitieux destiné à un public plus fortuné : la DigiFire 7.1.


00C8000000055031-photo-hercules-digifire-7-1.jpg

Dolby Digital EX et FireWire



Voilà de prime abord le cocktail que propose cette nouvelle carte son mise au point par les ingénieurs travaillant pour Hercules. Le Dolby Digital EX n'est plus vraiment une nouveauté puisque que nous l'avons déjà dit, la petite soeur Fortissimo III offre également une telle compatibilité. Il s'agit donc pour Hercules de présenter une gamme complète de produits exploitant cette norme pour le moment encore peu répandue. Pour assurer une compatibilité maximale, Hercules n'a cependant pas oublié les standards plus anciens et permet le plus simplement du monde de brancher toutes sortes de systèmes audio : 2.0, 2.1, 4.1, 5.1, 6.1 et donc 7.1.

Nous verrons tout à l'heure, avec la description des pilotes de la bête, comment on peut passer d'une configuration à une autre. La seconde innovation de cette carte au demeurant fort classique, est la présence de trois ports FireWire (deux externes, un interne) et bien sûr du contrôleur adéquat, ici de marque Agere. Si l'intérêt d'une telle intégration n'est pas évident de prime abord, il faut reconnaître que cela permettra de mettre à jour des machines un tout petit peu ancienne à moindre frais. On pourra grâce à ce FireWire brancher divers périphériques tels qu'un Caméscope Numérique ou un graveur. Cela permettra également de mettre le plus simplement du monde deux machines en réseau.

01AF000000055043-photo-hercules-digifire-7-1-caract-ristiques.jpg


00C8000000055035-photo-hercules-digifire-7-1-ecran-d-installation.jpg

Classicisme de la conception



En dehors de ces quelques innovations, la DigiFire 7.1 frappe surtout par sa ressemblance avec la Fortissimo III. Leurs PCB respectifs sont extrêmement proches et les rares différences ne proviennent que de l'intégration de nouvelles fonctions à la DigiFire. Nous avons rassemblé les caractéristiques de cette carte dans notre tableau ci-dessus et un rapide coup d'oeil au test précédent de la Fortissimo, nous permet de voir que les deux produits proposent à très peu de choses près les mêmes connecteurs. La disposition des éléments sur le PCB est également très proche et nous y retrouvons d'ailleurs le même processeur central. Il s'agit d'un composant qui a fait ses preuves et qui est produit par Cirrus Logic : le CS4624.

Mis à part les deux innovations précédemment décrites, il n'y a donc rien de nouveau à signaler. La compatibilité MIDI enchantera toujours les amateurs avec son support de la dernière technologie mise au point par Yamaha : le MIDI XG. La carte est toujours aussi petite et son installation aussi impeccable. Enfin, l'échantillonnage se fait jusqu'à 48 KHz sur 20 bits et la plupart des normes actuelles de son 3D sont au programme (A3D, EAX 1.0/2.0, DirectSound 3D). Seul manque à l'appel, la petite dernière de chez Creative, l'EAX HD qui commence à pointer le bout de son nez dans les dernières productions ludiques.


Installation et configuration



Nous disions précédemment que l'installation se faisait toujours sans le moindre souci et il est vrai que, de ce point de vue là, Hercules n'a pas grand chose à se reprocher. La Fortissimo III était déjà un modèle du genre et ce n'est pas la DigiFire qui viendra mettre à mal cette belle réputation. S'il existe, semble-t-il, quelques légers problèmes de compatibilité avec certains jeux par exemple, les solutions arrivent généralement très vite et nous sommes bien loin des difficultés rencontrées par les utilisateurs de certains produits du géant Creative.

00D2000000055037-photo-hercules-digifire-7-1-pilotes-principal.jpg
00D2000000055038-photo-hercules-digifire-7-1-pilotes-mixer.jpg
00D2000000055039-photo-hercules-digifire-7-1-pilotes-eq.jpg

00D2000000055040-photo-hercules-digifire-7-1-pilotes-midi.jpg
00D2000000055041-photo-hercules-digifire-7-1-pilotes-autre.jpg

Seule la couleur permet de différencier les pilotes DigiFire, de ceux de la Fortissimo III.

La carte se monte évidemment sans soucis dans un emplacement PCI libre de votre machine (quoiqu'il pourrait être marrant d'essayer de la mettre dans un emplacement déjà occupé pour voir !). Au démarrage de Windows, le plug'n play fonctionne parfaitement et selon la version de votre système on ne vous demandera pas exactement la même chose, mais il s'agira toujours d'installer les pilotes fournis sur le CD Hercules. Ces pilotes sont pratiquement identiques à ceux fournis avec la Fortissimo ce qui n'est pas surprenant tant les cartes sont proches.

00C8000000055036-photo-hercules-mediastation-ii.jpg
Il n'est de ce fait pas non plus étonnant de retrouver les mêmes qualités, la même puissance et en définitive le même confort d'utilisation. Disponibles intégralement en français, les pilotes permettent d'accéder rapidement et simplement aux fonctions souhaitées tout en offrant un nombre impressionnant de réglages. La petite icône "Gamesurround DigiFire" est là aussi présente dans la "tray bar" à côté de l'horloge Windows et permet d'accéder à toutes les pages de réglages que vous pouvez voir ci-dessus.

Hercules ne s'arrête pas à ces seuls pilotes et le CD contient quelques autres programmes. Dolby Digital EX oblige, on retrouve la même version spéciale du lecteur de DVD développé par Cyberlink : PowerDVD Pro EX. Cette version est évidemment capable d'exploiter la norme Dolby Digital EX en diffusant le son via 7 ou 8 enceintes. Notez que si cette version est compatible DTS, elle n'est en revanche pas capable de décoder les dernières évolutions de cette norme concurrente, à savoir le DTS ES qu'il soit "matrix" ou "discrete" (voir notre article sur la Fortissimo pour de plus amples explications à ce propos).

Pour accompagner les ports FireWire, Hercules livre également le logiciel Power Director Pro qui est un programme d'édition vidéo relativement sommaire. Le Media Player XG de Yamaha sera bien utile pour tirer profit de la compatibilité MIDI XG de la carte. Le célèbre éditeur multi-pistes de Sonic Foundry, Acid Xpress, devrait pour sa part faire le bonheur des amateurs de musique. Enfin, Hercules n'oublie pas de fournir son jukebox maison, MediaStation II, qui permettra de lire à peu près tous vos fichiers multimédias.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top