La grande offensive AMD : Radeon HD 4850/4870

25 juin 2008 à 06h00
0

Consommation électrique et PowerPlay

La consommation électrique des puces graphiques est un sujet brûlant et alors que NVIDIA mettait en avant ses nouvelles technologies d'économie d'énergie sur ses GeForce GTX de la série 200, AMD vante les mérites de sa technologie PowerPlay. Il s'agit de la seconde génération de la dite technologique lorsque l'on considère les puces graphiques pour ordinateurs de bureau, le PowerPlay existant depuis bien plus longtemps sur les puces à destination des ordinateurs portables.

000000E101407238-photo-amd-rv770-powerplay.jpg

Technologie PowerPlay


Le but de la technologie PowerPlay est d'ajuster les fréquences de la puce et de la mémoire en fonction de la charge graphique alors que des technologies dites de « clock gating » permettent de désactiver des zones entières de la puce lorsque celles-ci ne sont pas requises. Pour cela, AMD intègre un micro-contrôleur directement au sein de la puce graphique afin de surveiller en temps réel les divers paramètres comme l'activité des blocs de la puce, l'activité du bus PCI-Express ou encore la température de la puce afin d'ajuster en fonction ses paramètres d'alimentation.

 GeForce 8800 UltraGeForce 9800 GTXGeForce 9800 GTX+GeForce
GTX 280
GeForce GTX 260Radeon
HD 4850
Radeon
HD 4870
Consommation « idle »109,8 Watts102,6 Watts100,2 Watts111 Watts106,2 Watts102,6 Watts109,8 Watts
Consommation en charge168 Watts154 Watts159 Watts233 Watts 161,4 Watts148,2 Watts157,8 Watts


Au moyen de pinces ampèremétriques, nous avons mesuré l'intensité du courant qui traverse les câbles d'alimentation électrique PCI-Express de nos diverses cartes graphiques. Comme on peut le constater, en charge les nouvelles Radeon HD 4000 consomment sensiblement moins que les dernières GeForce, puisqu'un Radeon HD 4870 nécessitera environ 4 Watts de moins qu'un GeForce GTX 260. Le Radeon HD 4850 consomme de son côté 6 Watts de moins que le GeForce 9800 GTX. Enfin, en idle, les cartes AMD sont celles qui consomment le moins au global. On notera toutefois une consommation électrique identique entre le Radeon HD 4850 et le GeForce 9800 GTX. Quant au nouveau GeForce 9800 GTX+ dont nous vous parlerons plus loin, celui-ci consomme légèrement plus en charge que le modèle GTX malgré sa finesse de gravure supérieure.

AMD Radeon HD 4850 : la carte signée Sapphire

Pour ce test, le fabricant Sapphire nous a fait parvenir une Radeon HD 4850, une carte purement basée sur le design de référence élaboré par AMD. Dotée d'un PCB rouge, la carte est identique au Radeon HD 3850, qu'il s'agisse de sa longueur, un peu plus de 23 centimètres, ou du système de refroidissement utilisé.

000000DC01407138-photo-amd-rv770-radeon-hd4850-1.jpg

Radeon HD 4850 par Sapphire


Interfacée en PCI-Express 16x, la carte dispose d'un connecteur d'alimentation électrique PCI-Express à six broches et se dote de deux connecteurs CrossFire. Quelques mots sur le système de refroidissement, ici constitué d'un radiateur en cuivre reposant sur la puce graphique et les puces mémoire, au moyen de pads thermiques pour ces dernières, et muni en son extrémité d'un ventilateur. Contrairement aux cartes concurrentes, on pense bien sûr aux GeForce 9800 GTX, la Radeon HD 4850 a le bon goût de rester au format simple slot, un choix que nous saluons. Côté mémoire, la carte est pourvue de 512 Mo de mémoire vidéo en GDDR3 et il s'agit ici de puces signées Qimonda. En sortie, cette Radeon HD 4850 propose deux connecteurs DVI ainsi qu'une prise mini-DIN utile pour les sorties vidéos analogiques. La connectique HDMI s'obtient au moyen d'un adaptateur DVI/HDMI du reste fourni par Sapphire.

000000DC01407140-photo-amd-rv770-radeon-hd4850-2.jpg


AMD Radeon HD 4870 : la carte... elle aussi signée Sapphire

Plus difficile d'approvisionnement, le Radeon HD 4870 nous est parvenu dans une version portant lui aussi les couleurs de Sapphire. Double-slot, la carte se présente au format PCI-Express 16x et mesure 24 centimètres de long. Elle dispose de deux connecteurs d'alimentation électrique PCI-Express et se dote naturellement de deux connecteurs Crossfire sur le rebord du PCB. Le système de ventilation est naturellement massif avec un cœur cuivre reposant sur la puce graphique et doté de deux heat-pipes connectés à un radiateur à ailettes en aluminium. Le tout est enchâssé dans une coque de plastique translucide dotée en son extrémité d'un ventilateur cage d'écureuil, un ventilateur qui sait rester discret et expulse l'air chaud à l'extérieur de l'ordinateur.

000000DC01407144-photo-amd-rv770-radeon-hd4870-1.jpg
000000DC01407146-photo-amd-rv770-radeon-hd4870-2.jpg

Radeon HD 4870 : la carte par Sapphire


Les puces mémoire sont quant à elles pourvues de pads thermiques qui font contact avec la base métallique du système de refroidissement. Avec 512 Mo de mémoire vidéo, la carte utilise de la mémoire GDDR5 signée Qimonda. Avec deux connecteurs DVI en sortie, la carte dispose d'un connecteur mini-DIN pour les sorties vidéos analogiques. Naturellement, et à l'instar des Radeon HD 2000/3000, un connecteur DVI/HDMI, livré par le fabricant de la carte, permet de transformer un connecteur DVI en HDMI. On notera, pour la petite histoire, la présence sur la tranche de la carte d'un logo ATI Radeon qui n'est pas sans rappeler le logo GeForce récemment apparu sur les dernières cartes graphiques de la firme au caméléon.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Apple lance Apple Music TV, sa chaîne musicale à la sauce MTV
Salto : vous abonnerez-vous à la nouvelle plateforme de streaming française ?
Test Ring Video Doorbell 3 : l’interphone connecté qui fait mieux, sans être parfait
The Mandalorian, saison 2 : un nouveau trailer diffusé
La Russie va limiter les achats de cryptomonnaies à 6 500 euros par an
En Chine, le OnePlus 8T a généré 13,8 millions d'euros 1 minute après sa mise en vente
On a testé Sensei sur Mac : une application de nettoyage prometteuse mais encore jeune
Gigabyte a 4 nouvelles RTX 3070 dans les cartons !
Microsoft déploie la nouvelle version d'Outlook sur macOS
Ne l'appelez plus Bing, mais Microsoft Bing (et il semblerait que ce soit un changement majeur)
scroll top