GeForce3 (Elsa Gladiac 920, MSI Starforce 822)

21 mai 2001 à 14h00
0

Comparatif des différentes cartes GeForce3 du marché

Elsa Gladiac 920

012C000000047527-photo-elsa-gladiac-920.jpg
C'est effectivement le constructeur allemand qui a été le premier fabricant à être en mesure de nous fournir un modèle équipé du GeForce3, en l'occurrence la Gladiac 920.

Il s'agit d'une carte équipée de 64 Mo de mémoire DDR 3.8ns alors que les GeForce2 Ultra, pourtant cadencées à la même fréquence, utilisent de la DDR 4ns. Cette mémoire de qualité surmontée de deux gros radiateurs et le ventitaleur particulièrement efficace (mais hélas bruyant) placé sur le GeForce 3 augurent de bonnes aptitudes à l'overclocking, mais nous y reviendrons en temps voulu.

Une sortie TV classique équipe également cette carte qui sera livrée en standard avec une version spéciale du jeu Giants, entièrement optimisée pour le GeForce3.

MSI Starforce 822 :

00FA000000048525-photo-msi-starforce-822-box.jpg
Contrairement à son concurrent allemand, MSI célèbre pour son savoir faire dans le domaine des Cartes mères a opté pour une carte plus riche en fonctions multimédias. La Starforce 822 est donc dotée d'une sortie TV, accompagnée d'une entrée vidéo, on pourrait d'ailleurs qualifiée cette carte de GeForce3 VIVO.

Comme pour la plupart des cartes GeForce3 MSI a équipé sa carte de 64 Mo de mémoire DDR 3.8 ns et d'un système de refroidissement des plus classiques, ainsi un large ventilateur (celui-la même qui équipe l'Elsa Gladiac) est placé sur le chip. Toutefois aucun système de refroidissement n'équipe les chips mémoires, nous verrons plus tard si cette absence à de réelles répercutions sur les possibilités d'overclocking.

00FA000000048526-photo-msi-starforce-822-carte.jpg


00F6000000048527-photo-msi-starforce-822-entree.jpg
Etant donné que la StarForce 822 se différencie de ses concurrente avant tout par son entrée vidéo, MSI a judicieusement choisi de livrer avec sa nouvelle carte 3D deux excellents logiciels de retouche et d'acquision vidéo, à la fois puissant et faciles à prendre en main, j'ai nommé "Idea Box" et "Ulead VideoStudio 4.0 SE".

L'offre logiciel de la StarForce 822 se compose également des classiques utilitaires "MSI 3D Turbo 2000" et "MSI DVD 3.0". Le premier de ces utilitaires est un panneau de configuration qui ne permet malheureusement pas d'overclocker la carte graphique mais cela pourra être fait sans soucis à l'aide des logiciels NVmax ou Powerstrip.

00A8000000048518-photo-3d-turbo-2000.jpg


Quant à l'utilitaire "MSI DVD 3.0" il ne s'agit ni plus, ni moins de l'excellent logiciel de lecture PowerDVD 3.0 accompagné pour l'occassion d'un "Skin" spécial MSI.

00FA000000048519-photo-msi-dvd-3-0.jpg


Au niveau des accessoires au regrettera que seul le cable pour la sortie TV soit livré en standard, on aurait également aimé trouver les cables relatifs à l'acquisition vidéo.

Comparons maintenant ces différentes cartes sur leurs capacités à supporter plus ou moins bien l'overclocking.

Overclocking

00AA000000048528-photo-m-moire-msi-starforce-822.jpg
Comme nous l'avons dit en début de test, la Gladiac 920 pour ce qui est de l'overclocking a été particulièrement bien conçue avec son ventilateur très efficace, quoique bruyant, et ses deux imposants radiateurs placés sur les chips mémoires. La StarForce 822 présente les mêmes atouts exception faite des radiateurs placés au niveau des chips mémoires qui sont absents.

Nous nous sommes ensuite précipité sur l'onglet des pilotes NVIDIA qui permettait d'overclocker les différentes cartes, les résultats ont très diversifiés, puisque nous avons réussi à atteindre la fréquence de 230 Mhz pour le chip (au lieu de 200 MHz initialement) et 510 MHz pour la mémoire avec la Elsa Gladiac 920, tandis qu'avec la carte en provenance de chez MSI nous avons atteint la fréquence de 240 MHz pour le chip et de 550 MHz pour la mémoire !

La StarForce 822 de MSI, semble donc malgré l'absence de radiateurs au niveau des chips mémoires, supérieur pour l'overclocking que la Gladiac 920 (grâce à une mémoire de meilleure qualité ?). Toutefois ces résultats sont à prendre avec des pincettes car comme pour un processeur cental, la capacité à supporter l'overclocking peu varier d'une carte à une autre.

Pour information voici les performances que l'on obtient lorsqu'on overclock les différentes cartes à ces fréquences (Driver utilisé : 12.40 beta).

0192000000048523-photo-geforce3-o-c.jpg


Comme vous pouvez le voir malgré un excellent overclocking la MSI StarForce 822 n'arrive à distancer l'Elsa Gladiac 920 qu'a partir du 1600*1200*32 Bits, dans les résolutions inférieures les performances des cartes semblent être limitées par le processeur central.

En conclusion, la Gladiac 920 est une excellente carte très bien équipée et félicitons Elsa, qui est l'un des rares fabricants à proposer avec sa carte un jeu récent et spécialement optimisé pour tirer profit du GeForce3, sans pour autant être plus cher que la concurrence.

00C8000000048021-photo-msi-starforce-822.jpg
En ce qui concerne la StarForce 822 de MSI, elle offre des options multimédias (sortie TV, entrée vidéo, logiciels d'acquisition) que peu de cartes proposent, si vous souhaitez acquérir une carte aux performances 3D exceptionnelles sans pour autant sacrifier les fonctions d'acquisition vidéo la StarForce 822 est la carte qu'il vous faut. D'autant plus qu'elle n'est vendue que 3490 FF (contre 3290 FF pour la Gladiac 920 dépourvue d'entrée vidéo).

Autre atout de taille pour la StarForce 822 sa capacité à supporter des overclocking démesurés, reste que deux petits radiateurs placés sur les chips mémoires n'aurait pas été de refus puisque ces mêmes chips ont une fâcheuse tendance à bouillir ...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Les camions électriques Volvo sont désormais en vente (et bientôt sur nos routes)
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau
Selon Bloomberg, un MacBook 16
Le MacBook Pro 16

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top